Définition botanique de tige

(n.f.)

1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.



Définitions associées

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

arbuste (n.m.)
Végétal ligneux d'une hauteur pouvant aller de 2 à 5 mètres, non ramifié dès la base, ce qui le distingue de l'arbrisseau.
A distinguer de : arbrisseau

axe principal (expr.)
Elément central d'un végétal qui porte d'autres organes ou des axes secondaires.

arrondi, arrondie (adj.)
De forme circulaire ou sphérique.

cime (n.f.)
Partie supérieure d'une plante et plus particulièrement d'un arbre.
Ne pas confondre avec : cyme

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

fruit (n.m.)
Organe végétal résultant du développement d'un ovaire fécondé et contenant les graines.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.

collet (n.m.)
Partie de la plante faisant la jonction entre la tige et les racines.

acaule (adj.) du grec a- = sans, dépourvu de; caulos = tige
Sans tige apparente. La tige est si courte qu'on ne la voit pas. Seule apparait une rosette de feuilles à la base de la plante.



Définitions de contexte

abaca, abaka (n.m.)
Nom vernaculaire du bananier des Philippines (Musa textilis). A partir de ses feuilles et de ses tiges, on obtient le chanvre de Manille utilisé pour fabriquer des cordes.

abaxial (adj.)
Se dit d'un élément qui se trouve opposé à l'axe principal ou à la tige. Pour une feuille, c'est sa face inférieure.
Synonyme : dorsal, antérieur
Contraire : adaxial

acaule (adj.) du grec a- = sans, dépourvu de; caulos = tige
Sans tige apparente. La tige est si courte qu'on ne la voit pas. Seule apparait une rosette de feuilles à la base de la plante.

adaxial, adaxiale (adj.)
Se dit d'un élément qui se trouve du côté de l'axe principal ou de la tige. Pour une feuille, c'est sa face supérieure.
Synonyme : ventral, postérieur
Contraire : abaxial

aisselle (n.f.)
Angle formé par l'attache d'une feuille (le pétiole) et la tige.

alterne (adj.)
1 - Qualifie des feuilles fixées une à une sur la tige, de part et d'autre de l'axe ou en hélice, mais non face à face. 2 - Qualifie des étamines fixées entre les pétales.
Contraire : opposé

amplexicaule (adj.)
Qualifie un organe dont la base entoure la tige qui le porte
Synonyme : embrassant

antérieur, antérieure (adj.)
Se dit d'un élément qui se trouve opposé à l'axe principal ou à la tige. Pour une feuille, c'est sa face inférieure.
Synonyme : abaxial
Contraire : postérieur, adaxial

apex (n.m.)
Extrémité d'un organe (tige, racine, feuille ...), correspondant en général à la zone de croissance.

aréole (n.f.)
1 - Petite tache bien délimitée, souvent velue. 2 - Petit espace ouvert au croisement de deux nervures. 3 - Chez les Cactacées, petit coussinet ou petit creux où naissent les aiguillons, les fleurs, les tiges ...

article (n.m.)
Partie d'organe (tige, rameau, ...) comprise entre deux étranglements, ou deux articulations ou noeuds.

bambou (n.m.)
Nom vernaculaire des plantes du Genre Bambusa et Dendrocalamus, plantes aux tiges en forme de canne.

bonsaÏ (n.m.)
Arbre ou arbuste nanifié par la taille régulière des tiges et des racines.

bourgeon (n.m.)
Organe qui contient en germe à l'état embryonnaire une tige, une feuille ou une fleur.

bouture (n.f.)
Portion de tige, de racine ou parfois de feuille prélevée afin d'être plantée pour donner naissance à une nouvelle plante.

bouture à talon (expr.)
Bouture effectuée à partir d'une portion de tige munie à sa base d'un fragment d'écorce ou de vieux bois.

bouture basale (expr.)
Bouture effectuée à partir d'une portion prélevée à la base d'une tige herbacée.

bouture ligneuse (expr.)
Bouture effectuée à partir d'une portion de tige bien aoûtée, généralement après la chute des feuilles.

bouture semi-ligneuse (expr.)
Bouture effectuée à partir d'une portion de tige semi-aoûtée, généralement en milieu et fin d'été.

bouture terminale (expr.)
Bouture d'une extrémité herbacée d'une tige.

bulbe (n.m.)
Organe souterrain, formé d'une tige courte entourée d'écailles charnues servant de réserve nutritive.

canne (n.f.)
Tige droite, cyclindrique et creuse caractéristique de certains végétaux tels que les bambous.

cannelure (n.f.)
Strie longitudinale sur la tige de certaines plantes.

caulinaire (adj.)
Attaché à la tige ou relatif à la tige.
Contraire : racinaire

cépée (n.f.)
Touffe de tiges se développant à partir de la souche d'un arbre tronçonné au ras du sol.

céphalium (n.m.)
1 - Proéminence laineuse se formant sur certains Cactacées et d'où se développent les fleurs. 2 - Inflorescence constituée de fleurs sans pédoncule groupées au sommet d'une tige.

champignon (n.m.)
Nom commun donné aux espèces appartenant au règne des Mycètes ou Mycophytes. Ces espèces ne sont plus classées dans le règne végétal car ils n'ont ni chlorophylle ni tissu vasculaire ni structure composée de tiges, racines, feuilles et ne peuvent pas faire de photosynthèse. Les rouilles, les charbons, les mildious, les levures et les moisissures sont tous des champignons.

collet (n.m.)
Partie de la plante faisant la jonction entre la tige et les racines.

corme, cormus (n.m.)
1 - Fruite du cormier (Sorbus domestica). 2 - Organe charnu de stockage souterrain, constitué d'une tige ou d'une base de tige, généralement annuel, le nouveau cormus se développant au-dessus de l'ancien.

Cormophytes
Ensemble des végétaux disposant d'un cormus, c'est-à-dire possédant racines ou rhizoïdes, tige ou tronc et feuilles.
Contraire : Thallophytes

cormus (n.m.)
1 - Appareil végétatif constitué d'un axe ou tige portant des rameaux, des feuilles et des racines (ou des rhizoides), caractéristique des plantes supérieures ou Cormophytes, par différence avec le thalle des Thallophytes. 2 - Utilisé en synonyme de corme : organe charnu de stockage souterrain, constitué d'une tige ou d'une base de tige, généralement annuel, le nouveau cormus se développant au-dessus de l'ancien.
A distinguer de : thalle

côte (n.f.)
1 - Saillie linéaire plus ou moins prononcée, généralement verticale, sur la tige des Cactacées et sur laquelle apparaissent les aréoles et les épines. 2 - D'une manière plus générale, sorte de grosse ride enflée, longitudinale, sur une tige, sur un fruit ou sur une feuille.

coulant, courant (n.m.)
Longue tige aérienne, rampante, et qui, au contact avec le sol, produit à son extrémité des racines adventives et porte une nouvelle plantule que l'on peut utiliser pour la multiplication.
Synonyme : stolon

crampon (n.m.)
Petit organe aérien naissant sur les tiges de certaines plantes et servant à les fixer sur un support. Sans apport de nourriture.

cristation (n.f.)
Développement anormal d'une tige ou d'une feuille générant une allure plus ou moins monstrueuse, souvent sous forme de ligne ondulée ou froncée.

décliné, déclinée (adj.)
Qualifie une tige ou rameau qui pousse de façon étalée ou courbée vers le sol et qui se redresse aux extrémités.
Synonyme : décombant

décombant, décombante (adj.)
Qualifie une tige ou rameau qui pousse de façon étalée ou courbée vers le sol et qui se redresse aux extrémités.
Synonyme : décliné

décussé, décussée (adj.)
Se dit de feuilles opposées, dont les paires se positionnent alternativement sur deux plans perpendiculaires le long de la tige.
A distinguer de : distique

drageon (n.m.)
Pousse naissant à partir d'un bourgeon situé sur une tige souterraine ou sur une racine.
Synonyme : rejet

écaille (n.f.)
1 - Petite lame mince et coriace, ou parfois charnue, accompagnant, recouvrant ou protégeant certains organes (bourgeon, bulbe ...). 2 - Petite feuille courte plaquée sur la tige de certains conifères. 3 - Elément d'un cône de conifères.

écussonnage (n.m.)
Type de greffe consistant à insérer un bourgeon, accompagné d'un morceau de tissu de la tige d'origine, dans une fente ouverte dans l'écorce du porte-greffe.

embrassant, embrassante (adj.)
Qualificatif qui s'applique à un organe (souvent une feuille) dont la base entoure la tige plus ou moins complètement.
Synonyme : amplexicaule

engainant, engainante (adj.)
Qualifie un organe, en particulier une feuille, qui forme à sa base une gaine autour de la tige.

entrenoeud, entre noeud, entre-noeud (n.m.)
Intervalle sur la tige entre deux noeuds successifs, c'est-à-dire entre deux points d'insertion de feuilles sur la tige.
Synonyme : mérithalle

épine (n.f.)
Pointe dure et acérée ne pouvant se détacher sans entraîner une déchirure des fibres et pouvant se développer sur une tige, une feuille, une stipule, etc.
A distinguer de : aiguillon

étiolement (n.m.)
Allongement anormal des tiges, en raison d'un manque de lumière.

feuille alterne (expr.)
Feuille disposée de manière alternée de part et d'autre de la tige.
A distinguer de : feuille opposée

feuille décurrente (expr.)
Feuille dont le limbe se prolonge en lame étroite collée sur la tige au-dessous du point d'insertion.

feuille opposée (expr.)
Feuille disposée par paire, l'une en face de l'autre, de chaque côté de la tige.
A distinguer de : feuille alterne

filet (n.m.)
1 - Tige grêle de l'étamine qui porte l'anthère. 2 - Longue tige aérienne, rampante, et qui, au contact avec le sol, produit à son extrémité des racines adventives et porte une nouvelle plantule que l'on peut utiliser pour la multiplication. (= stolon).

flèche (n.f.)
Partie sommitale de la tige d'un arbre, notamment d'un conifère.

foliole (n.f.)
Désigne chaque limbe individualisé d'une feuille composée. Une foliole n'est jamais fixée sur la tige mais sur le pétiole d'une feuille, et n'a jamais de bourgeon axillaire.

fonte des semis (expr.)
Dépérissement de jeunes semis ou de boutures dont le bas de la tige et les racines pourrissent, attaquées par des champignons tels que Pythium, ou Botrytis.

frutescent (adj.)
Qualifie une tige plus ou moins ligneuse qui persiste pendant quelques années, au moins par sa base.

gaine (n.f.)
Base tubulaire d'une feuille entourant la tige.

gemmule (n.f.)
Dans un embryon, ébauche de la tige.
Synonyme : plumule
A distinguer de : radicule

graminée (n.f.)
Plante de la famille des Poacées, à tige arrondie, pleine ou creuse, à feuilles étroites et rubanées et à inflorescences constituées d'épillets réunis en épis, en panicules ou en grappe.

gras, grasse (adj.)
Qualifie une plante qui emmagasine de l'eau dans des tissus spongieux situés dans les feuilles, les tiges ou les racines, afin de résister aux périodes de sécheresse.
Synonyme : succulente

grimpant, grimpante (adj.)
Qualifie un végétal dont les tiges flexueuses et longues doivent être fixées sur un support ou qui s'accrochent d'elles-mêmes grâce à des crampons, des griffes, des vrilles ou en s'enroulant sur du support.
Synonyme : volubile
Ne pas confondre avec : remontant

Hépatiques
Classe de plantes intermédiaires entre les lichens et les mousses, de l'embranchement des Bryophytes, à reproduction sexuée. Elles poussent en milieu humide et disposent soit d'un thalle aplati soit de tiges feuillées.
Synonyme : Marchantiophytes

herbacé, herbacée (adj.)
1 - Plante vivace non ligneuse dont la partie aérienne disparait généralement chaque hiver pour ne laisser que la souche souterraine qui repartira au printemps. 2 - Se dit d'une tige, d'un rameau ou d'une plante entière non ligneuse ayant la texture molle et souple de l'herbe.

hypoderme (n.m.)
Tissu situé juste sous l'épiderme constitué de cellules à parois épaisses dans certaines feuilles ou tiges.

keiki (n.m.) Keiki = bébé
Sorte de clonage naturel par apparition spontanée de plantules se développant sur les tiges ou sur les hampes florales des Orchidacées.

leptoïde (n.m.)
Chez certaines Bryophytes, cellule allongée de la tige du gamétophyte qui conduit les nutriments.
A distinguer de : hydroïde

Marchantiophytes
Classe de plantes intermédiaires entre les lichens et les mousses, de l'embranchement des Bryophytes, à reproduction sexuée. Elles poussent en milieu humide et disposent soit d'un thalle aplati soit de tiges feuillées.
Synonyme : Hépatiques

marcottage (n.m.)
Technique de multiplication végétative à partir d'une portion de tige enterrée qui va émettre des racines tout en restant reliée au pied-mère. Après enracinement, le rameau sera séparé du pied-mère pour être planté indépendamment.

marcottage aérien (expr.)
Technique de multiplication végétative consistant à faire prendre racine à une portion aérienne d'une plante : on incise la tige, on l'entoure d'un substrat de sphaigne maintenu humide dans une enveloppe imperméable, et ce jusqu'au moment du sevrage quand les racines seront suffisamment développés.

marcottage en cépée (expr.)
Technique de multiplication végétative consistant à recouvrir de terre la base des tiges pour qu'elle émettent des racines.

méristème (n.m.)
Zone à partir de laquelle la plante effectue sa croissance, contituée de cellules indifférenciées ou juvéniles à divisions rapides, et située notamment au coeur des bourgeons, aux extrémités des racines, mais aussi en périphérie des tiges pour la croissance en diamètre.

noeud (n.m.)
Point d'insertion, en général légèrement renflé, des feuilles, des fleurs ou des rameaux sur la tige.

opposé, opposée (adj.)
1 - Qualifie des organes disposés par paire, de part et d'autre de la tige. 2 - Se dit d'une étamine quand elle se trouve insérée face à un pétale.
Contraire : alterne

palmette (n.f.)
Forme fruitiére constituée en général d'une tige centrale et de ramifications symétriques sur un même plan.Verrier, croisillon, tri-croisillon, U-simple ou U-double.

palmette en losange, palmette croisillon (expr.)
Palmette sans tige centrale dont les ramifications partent en V se croisant pour former des croisillons.

palmette en U (expr.)
Palmette sans tige centrale, mais avec des ramifications d'abord horizontales puis verticales formant un U. S'il n'y a qu'un seul U, elle est dit U simple, s'il y en a deux, elle dite U double.

palmette Verrier (expr.)
Palmette composée d'une tige verticale et d'un ou plusieurs étages successifs de deux branches de charpente d'abord horizontales, puis relevées verticalement.

perfolié, perfoliée (adj.)
Se dit d'une feuille sans pétiole dont le limbe enveloppe la tige qui semble le traverser.

périderme (n.m.)
Tissu protecteur des plus vieilles tiges de Dicotylédones comprenant le suber et le phelloderme.

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

phyllode (n.m.)
1 - Pétiole d'une feuille, aplati et vert, se substituant au limbe. 2 - Tige aplatie imitant une feuille.

plante grasse (expr.)
Plante qui emmagasine de l'eau dans des tissus spongieux situés dans les feuilles, les tiges ou les racines, afin de résister aux périodes de sécheresse.
Synonyme : succulente

plantes inférieures (expr.)
Expression qui désigne, en général, les plantes qui n'ont ni tiges, ni feuilles, ni racines.
Synonyme : Thallophytes

plantes supérieures (expr.)
Expression qui désigne, en général, les plantes disposant de feuilles, de tiges, de racines, par opposition aux Thallophytes qui en sont dépourvus.
Synonyme : Cormophytes

plateau (n.m.)
Partie inférieure d'un bulbe, plus ou moins aplatie, qui représente la vraie tige, qui émet par-dessous les racines, et au-dessus les feuilles, les fleurs et les tiges aériennes.

plumule (n.f.)
Dans un embryon, ébauche de la tige.
Synonyme : gemmule
A distinguer de : radicule

postérieur (adj.)
Se dit d'un élément qui se trouve du côté de l'axe principal ou de la tige. Pour une feuille, c'est sa face supérieure.
Synonyme : adaxial
Contraire : antérieur, abaxial

procombant (adj.)
1 - Qualifie un organe couché sur le sol. 2 - Qualifie un port caractérisé par des tiges rampantes qui s'étalent sur le sol.

pruine (n.f.)
Fine pellicule cireuse, blanchâtre, glauque ou argentée, pouvant couvrir naturellement la tige, la feuille ou le fruit de certains végétaux et qui s'enlève par simple frottement.

pseudobulbe (n.m.)
Renflement de la tige en forme de bulbe servant d'organe de réserve

quadrangulaire (adj.)
Qualifie une tige de section carrée.

radicant, radicante (adj.)
Qualifie une plante dont les tiges, couchées à la surface du sol, peuvent émettre des racines adventives.

rejet (n.m.)
Pousse naissant à partir d'un bourgeon situé sur une tige souterraine ou sur une racine.
Synonyme : drageon

rhizome (n.m.)
Tige souterraine ou au ras du sol, charnue, émettant des racines adventives, portant des feuilles écailleuses et des bourgeons qui peuvent se transformer en pousses aériennes. Certains rhizones forment des tubercules.

rosette (n.f.)
Groupement de feuilles, disposées en cercle, très rapprochées les unes des autres, au ras du sol ou au sommet d'une tige.

septoriose (n.f.)
Maladie cryptogamique se manifestant par de multiples petites taches foliaires et par le déssèchement des tiges.

souche (n.f.)
1 - Partie basale et racinaire de la tige des plantes vivaces, à partir de laquelle émergent les nouvelles pousses. 2 - Partie d'un arbre qui reste en terre après abattage.

spiralé, spiralée (adj.)
1 - S'applique à un vaisseau ou à une trachéide dont les parois sont garnies d'épaississements en forme de spire. 2 - S'applique à la disposition des feuilles sur des points d'insertion qui sont placés sur des lignes en spirale le long de la tige. 3 - Qualifie une préfloraison où les pièces florales ne sont ni totalement recouvertes, ni totalement recouvrantes. 4 - S'applique à la disposition des pièces florales selon une spire et non en verticille.

stolon (n.m.)
Longue tige aérienne, rampante, et qui, au contact avec le sol, produit à son extrémité des racines adventives et porte une nouvelle plantule que l'on peut utiliser pour la multiplication.
Synonyme : coulant, filet

succulente (n.f.)
Plante qui emmagasine de l'eau dans des tissus spongieux situés dans les feuilles, les tiges ou les racines, afin de résister aux périodes de sécheresse.
Synonyme : plante grasse

taille de rajeunissement (expr.)
Type de taille plutôt sévère, pratiqué sur des arbres ou arbustes négligés ou trop vieux, qui peut être échelonné sur 2 ou 3 ans, consistant à enlever les bois morts, à éliminer progressivement les vieilles tiges, à raccourcir les branches et à stimuler l'apparition ou le développement de nouvelles pousses.

tapissant, tapissante (adj.)
Qualifie une plante qui se développe en largeur en recouvrant le sol, émettant souvent des tiges rampantes qui peuvent s'enraciner.
Synonyme : couvre-sol

terminal, terminale (adj.)
Se dit d'un élément situé à l'extrémité d'une tige, d'un rameau, ou d'un organe.
A distinguer de : latéral

thalle (n.m.)
Appareil végétatif sans tige, ni feuille, ni racine, ni vaisseaux conducteurs, caractéristique des végétaux inférieurs, notamment les Thallophytes.
A distinguer de : cormus

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.

vivace à souche ligneuse (expr.)
Plante ayant comme les autres vivaces des tiges herbacées, mais avec une base dure et persistante lignifiée.

volubile (adj.)
Qualifie une plante qui grimpe au moyen de tiges souples s'enroulant autour d'un support.



Définitions associées, 2ème niveau

absorption (n.f.)
Entrée de substances du milieu extérieur à l'intérieur des tissus végétaux. Exemple : absorption de l'eau par les racines.

arbre (n.m.)
Plante ligneuse d'une hauteur de 7 m au moins, avec un tronc ramifié au sommet.

arbrisseau (n.m.)
Plante ligneuse ne dépassant pas 5 mètres de hauteur (le plus souvent inférieure à 2 mètres), qui se ramifiant dès la base et différe en ceci de l'arbuste.
A distinguer de : arbuste

axe (n.m.)
Organe central allongé d'une plante, d'une inflorescence, d'une fleur, d'une racine, etc, sur lequel s'insèrent d'autres éléments semblables à lui ou différents.

axe secondaire (expr.)
Elément d'un végétal qui porte d'autres organes (feuille, fleur, fruit …) et inséré sur un axe principal.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

cerne (n.m.)
Anneau marquant l'accroissement de l'année sur les troncs des arbres et composé d'une partie claire et d'une partie sombre, la partie claire correspondant à la croissance réalisée au printemps.

cyme (n.f.)
Type d'inflorescence à croissance définie et à floraison centrifuge, constituée d'un axe principal fleurissant le premier, puis, au-dessous et autour, d'axes secondaires pouvant se ramifier, chacun se terminant par une fleur.
Ne pas confondre avec : cime
A distinguer de : grappe

dendrochronologie (n.f.)
Méthode scientifique de datation fondée sur le comptage des anneaux de croissance des arbres. L'analyse des cernes permet également de reconstituer l'évolution du climat pendant la vie de l'arbre.

eau (n.f.)
Corps chimique composé, chaque molécule étant constituée d'un atome d'oxygène et de deux atomes d'hydrogène, qu'on peut retrouver sous forme liquide, solide (glace) ou gazeuse (vapeur), indispensable à toute forme de vie. L'eau dissout bon nombre de corps solides et facilite donc les réactions chimiques du métabolisme. Par ailleurs, la pression hydrostatique est utilisée par les végétaux pour se soutenir.

écorce (n.f.)
Enveloppe extérieure d'une plante ligneuse.

étamine (n.f.)
Partie mâle d'une fleur, composée d'une anthère contenant du pollen et portée le plus souvent par une tige grèle appelée filet.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fût (n.m.)
Partie du tronc d'un arbre comprise entre la souche et le houppier.

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

grume (n.f.)
Tronc d'un arbre abattu, non encore scié en longueur ou équarri.

houppier (n.m.)
Partie supérieure d'un arbre comprenant l'ensemble des ramifications et la partie du tronc non comprise dans le fût

liber (n.m.)
Tissu d'un tronc dans lequel circule la sève élaborée.
Synonyme : phloème

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

minéral (n.m.)
Corps non organique, le plus souvent à l'état solide, entrant dans la composition de la croute terrestre.

minéraux (n.m.)
Sels entrant dans la composition des organismes vivants, dont la présence dans le sol est indispensable pour la bonne santé des plantes.
Synonyme : sels minéraux

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

ovaire (n.m.)
Partie creuse, basale, d'un carpelle contenant le ou les ovules et se transformant en fruit, après la fécondation, chez les Angiospermes.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

poil (n.m.)
Production épidermique qui peut être constituée d'une ou de plusieurs cellules sous forme de filament fin et court.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

racine fasciculée (expr.)
Racine très ramifiée formée de faisceaux et dont on ne peut déterminer quelle est la principale.
A distinguer de : racine pivotante

racine pivotante (expr.)
Racine principale la plus développée en général, qui s'enfonce droit dans le sol et d'où partent d'éventuelles racines secondaires nettement moins développées.
Synonyme : pivot
A distinguer de : racine fasciculée

reproducteur, reproductrice (adj.)
Qualifie un organe lié à la floraison et à sa fonction de reproduction sexuée.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

rosette (n.f.)
Groupement de feuilles, disposées en cercle, très rapprochées les unes des autres, au ras du sol ou au sommet d'une tige.

secondaire (adj.)
1 - Qualifie le bois ou le liber qui résulte du fonctionnement d'un cambium. 2 - Qualifie un axe issu d'une ramification d'un axe principal. 3 - Plus généralement, de second rand ou de moindre importance.

sphérique (adj.)
Se dit d'un organe en forme de globe.
Synonyme : globuleux

stipe (n.m.)
1 - Organe végétal ayant l'allure d'un tronc, non ramifié, recouvert par les cicatrices des feuilles, de diamètre constant sur toute la longueur. 2 - Chez les Orchidacées, bandelette de tissu rattachant la pollinie à la viscidie, formé à partir de la colonne.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.



La feuille, description globale

Les différentes parties d’une feuille Les différents types de feuilles Formes générales d’une feuille Feuilles composées Le vocabulaire utilisé par…

Le nom des plantes

Pourquoi connaître le nom d’une plante ? Qu’est-ce que le nom complet d’une plante ? Les cultivars Les sous-espèces En…

Les Astéridées

Le clade des Astéridées en classification phylogénétique APG III comprend : l’ordre des Cornales, par exemple les hortensias (Hydrangea), ou…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :