Définition botanique de bourgeon

(n.m.)

Organe qui contient en germe à l'état embryonnaire une tige, une feuille ou une fleur.



Définitions associées

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

embryon (n.m.) embruos (grec) = qui se développe à l'intérieur
1 - Partie de la graine correspondant à la future plante, avant la germination. 2 - Abusivement, jeune plantule obtenue par micro-propagation en vue de la culture in-vitro.
Synonyme : gemmule

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.



Définitions de contexte

caïeu, cayeu (n.m.)
Petit bulbe se développant en périphérie à partir d'un bourgeon axillaire à l'aisselle d'une écaille dans un bulbe ou un corme.
A distinguer de : bulbille

dard (n.m.)
1 - Bourgeon pointu, chez le pommier ou le poirier qui peut se développer soit en bois, soit en bouton floral, ou rester au même stade. 2 - Rameau court transformé en épine.

débourrement (n.m.)
Phase de reprise de la végétation avec allongement des bourgeons, puis éclosion de ces bourgeons, suivie du développement des feuilles. La période de débourrement est spécifique à chaque espèce. Le débourrement est déclenché notamment par le cumul des heures d'ensoleillement dans la "mémoire" de la plante.

division (n.f.)
1 - Méthode de multiplication végétative consistant à diviser un pied mère en plusieurs fragments, chacun possédant au moins des racines et un ou plusieurs rameaux ou bourgeons viables. 2 - Désigne les éléments d'une corolle, d'un calice, d'une feuille. 3 - En taxonomie, correspond à une groupe de plantes compris entre le Règne et la Classe

drageon (n.m.)
Pousse naissant à partir d'un bourgeon situé sur une tige souterraine ou sur une racine.
Synonyme : rejet

écaille (n.f.)
1 - Petite lame mince et coriace, ou parfois charnue, accompagnant, recouvrant ou protégeant certains organes (bourgeon, bulbe ...). 2 - Petite feuille courte plaquée sur la tige de certains conifères. 3 - Elément d'un cône de conifères.

éclaircissage (n.m.)
1 - Action consistant à éliminer les plants en surnombre après un semis. 2 - Suppression de bourgeons, de fleurs, de fruits pour favoriser le développement de ceux qui restent

écussonnage (n.m.)
Type de greffe consistant à insérer un bourgeon, accompagné d'un morceau de tissu de la tige d'origine, dans une fente ouverte dans l'écorce du porte-greffe.

foliole (n.f.)
Désigne chaque limbe individualisé d'une feuille composée. Une foliole n'est jamais fixée sur la tige mais sur le pétiole d'une feuille, et n'a jamais de bourgeon axillaire.

gibbérelline (n.f.)
Hormone végétale qui favorise la mitose et l'allongement des cellules et qui contribue à la levée de la dormance des graines et au débourrement des bourgeons. Elle peut également se substituer aux jours longs et favoriser ainsi la floraison des plantes en hiver.

hémicryptophyte (n.f.)
Plante vivace dont les bourgeons se maintiennent au ras du sol durant la saison de repos végétatif.

hydrogéophyte (n.f.)
Hydrophyte installée au fond d'une pièce d'eau avec des bourgeons hivernaux portés par un rhizome enfoui dans la vase.

hydrohémicryptophyte (n.f.)
Hydrophyte installée au fond d'une pièce d'eau avec des bourgeons hivernaux placés en surface du substrat.

hydrothérophyte (n.f.)
Hydrophyte passant l'hiver sous forme de graines ou de bourgeons appelés hibernacles.

inflorescence indéfinie (expr.)
Inflorescence dont l'axe principal se termine par un bourgeon et donc apte à s'allonger, en théorie indéfiniment, en émettant latéralement des axes secondaires ou des fleurs. La floraison se développe de la base vers le sommet.
Synonyme : inflorescence monopodiale, inflorescence centrifuge

inflorescence monopodiale (expr.)
Inflorescence à croissance indéfinie, la croissance à partir du bourgeon terminal n'étant pas stoppée, par différence avec une floraison sympodiale.

marcescent, marcescente (adj.)
Qualifie un organe qui reste sur pied après s'être flétri et qui ne tombe qu'avec la pousse des nouveaux bourgeons, ou une espèce qui porte de tels organes.

méristème (n.m.)
Zone à partir de laquelle la plante effectue sa croissance, contituée de cellules indifférenciées ou juvéniles à divisions rapides, et située notamment au coeur des bourgeons, aux extrémités des racines, mais aussi en périphérie des tiges pour la croissance en diamètre.

monopodial, monopodiale (adj.)
Qualifie une croissance de plante ou d'organe qui s'effectue essentiellement à partir du bourgeon terminal.
Contraire : sympodial

pousse (n.f.)
1 - Jeune branche issue d'un bourgeon. 2 - Partie d'une plante qui se développe à partir de la plumule d'un embryon.

rejet (n.m.)
Pousse naissant à partir d'un bourgeon situé sur une tige souterraine ou sur une racine.
Synonyme : drageon

rhizome (n.m.)
Tige souterraine ou au ras du sol, charnue, émettant des racines adventives, portant des feuilles écailleuses et des bourgeons qui peuvent se transformer en pousses aériennes. Certains rhizones forment des tubercules.

sympodial, sympodiale (adj.)
Qualifie la croissance d'un organe ou d'une plante qui s'effectue à partir des bourgeons axillaires et non pas à partir d'un bourgeon terminal.



Définitions associées, 2ème niveau

acaule (adj.) du grec a- = sans, dépourvu de; caulos = tige
Sans tige apparente. La tige est si courte qu'on ne la voit pas. Seule apparait une rosette de feuilles à la base de la plante.

arbuste (n.m.)
Végétal ligneux d'une hauteur pouvant aller de 2 à 5 mètres, non ramifié dès la base, ce qui le distingue de l'arbrisseau.
A distinguer de : arbrisseau

arrondi, arrondie (adj.)
De forme circulaire ou sphérique.

axe principal (expr.)
Elément central d'un végétal qui porte d'autres organes ou des axes secondaires.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

cime (n.f.)
Partie supérieure d'une plante et plus particulièrement d'un arbre.
Ne pas confondre avec : cyme

collet (n.m.)
Partie de la plante faisant la jonction entre la tige et les racines.

étamine (n.f.)
Partie mâle d'une fleur, composée d'une anthère contenant du pollen et portée le plus souvent par une tige grèle appelée filet.

fruit (n.m.)
Organe végétal résultant du développement d'un ovaire fécondé et contenant les graines.

germination (n.f.)
Phénomène par lequel l'embryon contenu dans la graine commence à se développer, formant une radicule et déployant son ou ses cotylédons grâce aux réserves de la graine.

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

plantule (n.f.)
Jeune plante, fraichement issue de la graine, et puisant encore sur ses réserves pour son développement.

poil (n.m.)
Production épidermique qui peut être constituée d'une ou de plusieurs cellules sous forme de filament fin et court.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

reproducteur, reproductrice (adj.)
Qualifie un organe lié à la floraison et à sa fonction de reproduction sexuée.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.



Le nom des plantes

Pourquoi connaître le nom d’une plante ? Qu’est-ce que le nom complet d’une plante ? Les cultivars Les sous-espèces En…

Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…

Les alismatales

Les Alismatales sont un Ordre de plantes monocotylédones, classe des Liliopsidées, sous-classe des Alismatidées. Principales familles En classification classique, cet…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :