Définition botanique de côte

(n.f.)

1 - Saillie linéaire plus ou moins prononcée, généralement verticale, sur la tige des Cactacées et sur laquelle apparaissent les aréoles et les épines. 2 - D'une manière plus générale, sorte de grosse ride enflée, longitudinale, sur une tige, sur un fruit ou sur une feuille.



Définitions associées

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

aréole (n.f.)
1 - Petite tache bien délimitée, souvent velue. 2 - Petit espace ouvert au croisement de deux nervures. 3 - Chez les Cactacées, petit coussinet ou petit creux où naissent les aiguillons, les fleurs, les tiges ...

Cactacées
Famille de plantes dicotylédones faisant partie de l'ordre des Caryophyllales.

épine (n.f.)
Pointe dure et acérée ne pouvant se détacher sans entraîner une déchirure des fibres et pouvant se développer sur une tige, une feuille, une stipule, etc.
A distinguer de : aiguillon

fruit (n.m.)
Organe végétal résultant du développement d'un ovaire fécondé et contenant les graines.

linéaire (adj.)
Se dit du limbe d'une feuille tout en longueur, étroit et à bords parallèles.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.



Définitions de contexte

cannelé, cannelée (adj.)
Marqué de rainures longitudinales, alternance régulière de côtes et de sillons dans le sens de la longueur.
Synonyme : sillonné

sillonné, sillonnée (adj.)
Marqué de rainures longitudinales, alternance régulière de côtes et de sillons dans le sens de la longueur.
Synonyme : cannelé



Définitions associées, 2ème niveau

acaule (adj.) du grec a- = sans, dépourvu de; caulos = tige
Sans tige apparente. La tige est si courte qu'on ne la voit pas. Seule apparait une rosette de feuilles à la base de la plante.

acéré, acérée (adj.)
Qualifie un organe dont l'extrémité présente une pointe aiguë et piquante.

aiguillon (n.m.)
1 - Structure piquante issue des tissus superficiels d'un organe. 2 - Petites aiguilles tapissant la face inférieure du chapeau ou des rameaux des Hydnes.

arbuste (n.m.)
Végétal ligneux d'une hauteur pouvant aller de 2 à 5 mètres, non ramifié dès la base, ce qui le distingue de l'arbrisseau.
A distinguer de : arbrisseau

arrondi, arrondie (adj.)
De forme circulaire ou sphérique.

axe principal (expr.)
Elément central d'un végétal qui porte d'autres organes ou des axes secondaires.

Cactacées
Famille de plantes dicotylédones faisant partie de l'ordre des Caryophyllales.

Caryophyllales
Ordre de plantes dicotylédones de la classe des Magnoliopsidées, sous-classe des Caryophyllidées.

cime (n.f.)
Partie supérieure d'une plante et plus particulièrement d'un arbre.
Ne pas confondre avec : cyme

collet (n.m.)
Partie de la plante faisant la jonction entre la tige et les racines.

cotylédon (n.m.)
Première feuille ou première paire de feuilles de l'embryon se développant au moment de la germination.

dicotylédones (adj.)
Plantes dont l'embryon est pourvu de deux cotylédons, c'est-à-dire deux petites feuilles primaires.
Synonyme : Magnoliopsidées

famille (n.f.)
Dans la hiérarchie de classification des végétaux, catégorie qui se trouve entre l'Ordre (au-dessus) et le Genre (au-dessous). Tous les noms de Famille se terminent par -acées.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fibre (n.f.)
1 - Cellule très allongée et étroite à parois épaissies par de la lignine ou de la cellulose. 2 - Formation élémentaire d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

nervure (n.f.)
Ligne saillante constituée de tissus conducteurs de certains organes (feuilles, pétales, sépales) et dans laquelle se trouve transportée la sève.

Ordre (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification des plantes compris entre la Classe et la Famille, pouvant éventuellement être divisé en sous-ordres. Le nom des Ordres, chez les plantes, se termine par -ales.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

ovaire (n.m.)
Partie creuse, basale, d'un carpelle contenant le ou les ovules et se transformant en fruit, après la fécondation, chez les Angiospermes.

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

stipule (n.f.)
Petit appendice foliacé à la base du pétiole de certaines feuilles, pouvant être éventuellement épineux, écailleux ou glanduleux, caduc ou persistant, se présentant en général par paire.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.



La corbeille d’argent

Voilà un nom commun de plante qui illustre bien l’intérêt d’utiliser les noms botaniques lorsqu’on veut être sûr de l’identification…

L’écorce des plantes

La définition de l’écorce On pourrait définir l’écorce, de manière simple, comme l’enveloppe la plus externe des végétaux ligneux. Elle…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :