Définition botanique de arbre

(n.m.)

Plante ligneuse d'une hauteur de 7 m au moins, avec un tronc ramifié au sommet.



Définitions associées

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé



Définitions de contexte

abat (n.m.)
1 - Action d'abattre. (abat d'arbres) 2 - Forte pluie, averse.

abattage (n.m.)
Action d'abattre les arbres sur pied.

accru (n.m.)
Rejeton qui peut être produit par la racine d'un arbre.

alternance (n.f.)
Phénomène constaté principalement sur les arbres fruitiers se manifestant par une année de forte production succèdant à une année de faible production et ainsi de suite. On peut l'éviter ou en réduire les effets par la taille et surtout par l'éclaicissage des fruits.

arrachis (n.m.)
Arbre ou groupe d'arbres renversé par le vent et dont les racines sont à nu.
Synonyme : chablis, renversis

aubier (n.m.)
C'est le plus jeune bois d'un arbre, tendre et plus clair, situé en périphérie entre le duramen et l'écorce.

baliveau (n.m.)
Jeune plant d'arbre, ramifié, dans sa deuxième année.
A distinguer de : scion

bois (n.m.)
1 - En acception courante, masse dure contenue dans le tronc des arbres, constitués principalement de matières organiques (cellulose et lignine). 2 - Botaniquement parlant, le tissu bois c'est le xylème. Il a deux fonctions : tissu de soutien et conducteur de la sève brute.

bonsaÏ (n.m.)
Arbre ou arbuste nanifié par la taille régulière des tiges et des racines.

bouquet (n.m.)
1 - Ensemble d'organes végétaux identiques semblant partir du même point. 2 - Petit groupement localisé d'arbustes ou d'arbres.

bourse (n.f.)
Sur les arbres fruitiers, organe renflé qui tend régulièrement à produire des fleurs.

branche (n.m.)
1 - Ramification de premier ordre sur un arbre. 2 - Division d'une partie quelconque d'une plante.

bush (n.m.)
Type de végétation constituée de buissons serrés et d'arbres isolés qu'on peut trouver notamment en Australie ou en Afrique du Sud.

canopée (n.m.)
Ensemble des cimes des arbres, constituant l'interface entre l'atmosphère et la forêt et captant la plus grande partie de l'énergie solaire. C'est le couvert d'une forêt.

cépée (n.f.)
Touffe de tiges se développant à partir de la souche d'un arbre tronçonné au ras du sol.

cerne (n.m.)
Anneau marquant l'accroissement de l'année sur les troncs des arbres et composé d'une partie claire et d'une partie sombre, la partie claire correspondant à la croissance réalisée au printemps.

chablis (n.m.)
Arbre ou groupe d'arbres renversé par le vent et dont les racines sont à nu.
Synonyme : arrachis, renversis
A distinguer de : volis

chandelle (n.f.)
1 - Reste d'une branche coupée ou brisée, faisant saillie sur le tronc d'un arbre. 2 - Arbre mort encore debout dont les branches sont tombées ou ont été enlevées.
Synonyme : chicot

chicot (n.m.)
1 - Reste d'une branche coupée ou brisée, faisant saillie sur le tronc d'un arbre. 2 - Arbre mort encore debout dont les branches sont tombées ou ont été enlevées.
Synonyme : chandelle

cime (n.f.)
Partie supérieure d'une plante et plus particulièrement d'un arbre.
Ne pas confondre avec : cyme

clade (n.m.) gr. Clados = rameau
Partie d'un arbre phylogénétique, une branche contenant un ancêtre et tous ses descendants.

conifère (n.m.)
Arbre ou arbuste, souvent persistant, produisant des fruits sous forme de cônes écailleux.

corail (n.m.)
Maladie cryptogamique générée par un champignon s'attaquant à l'écorce des arbres, notamment à la suite d'une mauvaise cicatrisation.

coryneum (n.m.)
Champignon qui peut attaquer le feuillage des arbres (en particulier les cerisiers et les abricotiers) et qui provoque alors la « maladie criblée » (ou « coup de fusil »).

couronne (n.f.)
1 - Ensemble des branches de même niveau sur un tronc. 2 - Par extension, partie supérieure ramifiée d'un arbre = houppier. 3 - Dans la gorge de certaines fleurs, ensemble de pièces supplémentaires disposées en couronne.

déboisement (n.m.)
Abattage des arbres d'une forêt sans repeuplement.

déboiser (v.)
Abattre des arbres.

demi-tige (n.f.)
Arbre ou arbuste formant un tronc d'une hauteur comprise entre 1 m et 1 m 50.

dendrochronologie (n.f.)
Méthode scientifique de datation fondée sur le comptage des anneaux de croissance des arbres. L'analyse des cernes permet également de reconstituer l'évolution du climat pendant la vie de l'arbre.

espalier (n.m.)
Disposition d'arbres fruitiers palissés en forme plate contre un mur ou contre un treillage.

étêtage (n.m.)
Taille consistant à rabattre la tête d'un arbre pour en réduite la croissance

étoc (n.m.)
Partie d'un arbre brisé ou abattu qui reste debout.

fanes (n.f.)
1 - Feuilles laissées sur le sol après la récolte de certains légumes (pommes de terre, par exemple). 2 - Feuille sèche tombée d'un arbre. 3 - Enveloppe foliacée de la fleur des anémones et des renoncules.

flèche (n.f.)
Partie sommitale de la tige d'un arbre, notamment d'un conifère.

fougère arborescente (expr.)
Fougère qui, lorsqu'elle est bien développée, forme un stipe ressemblant à un tronc d'arbre.

fourré (n.m.)
Peuplement forestier dense constitué de jeunes arbres aux branches entrelacées.

frondaison (n.f.)
1 - Ensemble du feuillage d'un arbre. 2 - Période où se produit le développement des feuilles.

fuseau (n.m.)
Formation des arbres fruitiers, notamment poiriers et pommiers, de plein vent, avec des branches charpentières conduites en oblique et dont la longueur diminue en s'approchant du sommet.

fût (n.m.)
Partie du tronc d'un arbre comprise entre la souche et le houppier.

futaie (n.f.)
Peuplement d'arbres forestiers de même génération ayant pour la plupart atteint l'âge adulte, avec des troncs rectilignes sans ramifications, issus de semis et non de rejets comme le taillis).

grume (n.f.)
Tronc d'un arbre abattu, non encore scié en longueur ou équarri.

houppier (n.m.)
Partie supérieure d'un arbre comprenant l'ensemble des ramifications et la partie du tronc non comprise dans le fût

lambourde (n.f.)
Rameau fructifère court sur les arbres fruitiers.

pleureur (adj.)
Se dit d'un arbre ou arbuste dont les branches et les rameaux retombent nettement vers le sol.

ramure (n.f.)
Désigne l'ensemble des ramifications d'un arbre

renversis (n.m.)
Arbre ou groupe d'arbres renversé par le vent et dont les racines sont à nu.
Synonyme : chablis, arrachis

savane arborée (expr.)
Savane avec herbes et arbres.

scion (n.m.)
Jeune plant d'arbre dans sa première année.
A distinguer de : baliveau

souche (n.f.)
1 - Partie basale et racinaire de la tige des plantes vivaces, à partir de laquelle émergent les nouvelles pousses. 2 - Partie d'un arbre qui reste en terre après abattage.

sous-bois (n.m.)
Végétation poussant sous le couvert des arbres.

taille de formation (expr.)
Type de taille pratiqué sur les jeunes arbres afin de leur donner l'allure générale souhaitée pour leur forme adulte.

taille de rajeunissement (expr.)
Type de taille plutôt sévère, pratiqué sur des arbres ou arbustes négligés ou trop vieux, qui peut être échelonné sur 2 ou 3 ans, consistant à enlever les bois morts, à éliminer progressivement les vieilles tiges, à raccourcir les branches et à stimuler l'apparition ou le développement de nouvelles pousses.

tavelure (n.f.)
Maladie cryptogamique des arbres fruitiers caractérisée par des taches brunes et des nécroses qui se développent sur les rameaux, les feuilles et les fruits .

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

topiaire (n.f.)
Art de tailler les arbres ou les arbustes pour les amener à prendre et ensuite à garder des formes géométriques ou figuratives.

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.

volis (n.m.)
Partie d'un arbre brisé qui est tombée au sol, sans que l'arbre lui-même soit déraciné.



Définitions associées, 2ème niveau

bois (n.m.)
1 - En acception courante, masse dure contenue dans le tronc des arbres, constitués principalement de matières organiques (cellulose et lignine). 2 - Botaniquement parlant, le tissu bois c'est le xylème. Il a deux fonctions : tissu de soutien et conducteur de la sève brute.

cerne (n.m.)
Anneau marquant l'accroissement de l'année sur les troncs des arbres et composé d'une partie claire et d'une partie sombre, la partie claire correspondant à la croissance réalisée au printemps.

dendrochronologie (n.f.)
Méthode scientifique de datation fondée sur le comptage des anneaux de croissance des arbres. L'analyse des cernes permet également de reconstituer l'évolution du climat pendant la vie de l'arbre.

écorce (n.f.)
Enveloppe extérieure d'une plante ligneuse.

fût (n.m.)
Partie du tronc d'un arbre comprise entre la souche et le houppier.

grume (n.f.)
Tronc d'un arbre abattu, non encore scié en longueur ou équarri.

herbacé, herbacée (adj.)
1 - Plante vivace non ligneuse dont la partie aérienne disparait généralement chaque hiver pour ne laisser que la souche souterraine qui repartira au printemps. 2 - Se dit d'une tige, d'un rameau ou d'une plante entière non ligneuse ayant la texture molle et souple de l'herbe.

houppier (n.m.)
Partie supérieure d'un arbre comprenant l'ensemble des ramifications et la partie du tronc non comprise dans le fût

liber (n.m.)
Tissu d'un tronc dans lequel circule la sève élaborée.
Synonyme : phloème

lignifié, lignifiée (adj.)
Qualifie un organe ou un tissu imprégné de lignine, ce qui lui confère la consistance du bois.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

stipe (n.m.)
1 - Organe végétal ayant l'allure d'un tronc, non ramifié, recouvert par les cicatrices des feuilles, de diamètre constant sur toute la longueur. 2 - Chez les Orchidacées, bandelette de tissu rattachant la pollinie à la viscidie, formé à partir de la colonne.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.



Les alismatales

Les Alismatales sont un Ordre de plantes monocotylédones, classe des Liliopsidées, sous-classe des Alismatidées. Principales familles En classification classique, cet…

Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…

Les fruits

Nous examinerons dans cette page les différents fruits simples. Ces fruits sont dits simples parce qu’ils se distinguent d’une part…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :