Définition botanique de tronc

(n.m.)

Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.



Définitions associées

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

houppier (n.m.)
Partie supérieure d'un arbre comprenant l'ensemble des ramifications et la partie du tronc non comprise dans le fût

arbre (n.m.)
Plante ligneuse d'une hauteur de 7 m au moins, avec un tronc ramifié au sommet.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

écorce (n.f.)
Enveloppe extérieure d'une plante ligneuse.

fût (n.m.)
Partie du tronc d'un arbre comprise entre la souche et le houppier.

stipe (n.m.)
1 - Organe végétal ayant l'allure d'un tronc, non ramifié, recouvert par les cicatrices des feuilles, de diamètre constant sur toute la longueur. 2 - Chez les Orchidacées, bandelette de tissu rattachant la pollinie à la viscidie, formé à partir de la colonne.

grume (n.f.)
Tronc d'un arbre abattu, non encore scié en longueur ou équarri.

cerne (n.m.)
Anneau marquant l'accroissement de l'année sur les troncs des arbres et composé d'une partie claire et d'une partie sombre, la partie claire correspondant à la croissance réalisée au printemps.

dendrochronologie (n.f.)
Méthode scientifique de datation fondée sur le comptage des anneaux de croissance des arbres. L'analyse des cernes permet également de reconstituer l'évolution du climat pendant la vie de l'arbre.

liber (n.m.)
Tissu d'un tronc dans lequel circule la sève élaborée.
Synonyme : phloème

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé



Définitions de contexte

arbre (n.m.)
Plante ligneuse d'une hauteur de 7 m au moins, avec un tronc ramifié au sommet.

bois (n.m.)
1 - En acception courante, masse dure contenue dans le tronc des arbres, constitués principalement de matières organiques (cellulose et lignine). 2 - Botaniquement parlant, le tissu bois c'est le xylème. Il a deux fonctions : tissu de soutien et conducteur de la sève brute.

bois de coeur (expr.)
Dans un tronc, partie la plus ancienne du bois, dure, imprégnée de tanins et ne comportant plus de cellules vivantes.
Synonyme : bois parfait, bois de coeur

bois parfait (expr.)
Dans un tronc, partie la plus ancienne du bois, dure, imprégnée de tanins et ne comportant plus de cellules vivantes.
Synonyme : duramen, bois de coeur

cerne (n.m.)
Anneau marquant l'accroissement de l'année sur les troncs des arbres et composé d'une partie claire et d'une partie sombre, la partie claire correspondant à la croissance réalisée au printemps.

chandelle (n.f.)
1 - Reste d'une branche coupée ou brisée, faisant saillie sur le tronc d'un arbre. 2 - Arbre mort encore debout dont les branches sont tombées ou ont été enlevées.
Synonyme : chicot

chicot (n.m.)
1 - Reste d'une branche coupée ou brisée, faisant saillie sur le tronc d'un arbre. 2 - Arbre mort encore debout dont les branches sont tombées ou ont été enlevées.
Synonyme : chandelle

Cormophytes
Ensemble des végétaux disposant d'un cormus, c'est-à-dire possédant racines ou rhizoïdes, tige ou tronc et feuilles.
Contraire : Thallophytes

couronne (n.f.)
1 - Ensemble des branches de même niveau sur un tronc. 2 - Par extension, partie supérieure ramifiée d'un arbre = houppier. 3 - Dans la gorge de certaines fleurs, ensemble de pièces supplémentaires disposées en couronne.

demi-tige (n.f.)
Arbre ou arbuste formant un tronc d'une hauteur comprise entre 1 m et 1 m 50.

duramen (n.m.)
Dans un tronc, partie la plus ancienne du bois, dure, imprégnée de tanins et ne comportant plus de cellules vivantes.
Synonyme : bois parfait, bois de coeur
A distinguer de : aubier

fastigié, fastigiée (adj.)
1 - Qualifie une plante dont les rameaux sont érigés et rapprochés le long du tronc. 2 - Qualifie une plante au port dressé et étroit, presque colonnaire.

fougère arborescente (expr.)
Fougère qui, lorsqu'elle est bien développée, forme un stipe ressemblant à un tronc d'arbre.

fût (n.m.)
Partie du tronc d'un arbre comprise entre la souche et le houppier.

grume (n.f.)
Tronc d'un arbre abattu, non encore scié en longueur ou équarri.

houppier (n.m.)
Partie supérieure d'un arbre comprenant l'ensemble des ramifications et la partie du tronc non comprise dans le fût

Monocotylédones
Division des Angiospermes regroupant toutes les espèces dont les graines ne comportent qu'un seul cotylédon. Les Monocotylédones se caractérisent par des feuilles à nervation presque toujours parallèle, par des pièces florales en nombre multiple de trois. Elles ne produisent pas de bois, pas de ramification, ni de tronc.

palmier (n.m.)
Plante de la Famille des Arécacées, sans tronc, mais avec un stipe, sans branches, mais avec des palmes, soit en éventail, soit pennées.

porte-greffe (n.m.)
Plante servant de support au greffon et qui lui fournira son système radiculaire, voire son tronc pour les sujets greffés en tête.
Synonyme : sujet

stipe (n.m.)
1 - Organe végétal ayant l'allure d'un tronc, non ramifié, recouvert par les cicatrices des feuilles, de diamètre constant sur toute la longueur. 2 - Chez les Orchidacées, bandelette de tissu rattachant la pollinie à la viscidie, formé à partir de la colonne.

sujet (n.m.)
Plante servant de support au greffon et qui lui fournira son système radiculaire, voire son tronc pour les sujets greffés en tête.
Synonyme : porte-greffe

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.



Définitions associées, 2ème niveau

absorption (n.f.)
Entrée de substances du milieu extérieur à l'intérieur des tissus végétaux. Exemple : absorption de l'eau par les racines.

acaule (adj.) du grec a- = sans, dépourvu de; caulos = tige
Sans tige apparente. La tige est si courte qu'on ne la voit pas. Seule apparait une rosette de feuilles à la base de la plante.

arbuste (n.m.)
Végétal ligneux d'une hauteur pouvant aller de 2 à 5 mètres, non ramifié dès la base, ce qui le distingue de l'arbrisseau.
A distinguer de : arbrisseau

arrondi, arrondie (adj.)
De forme circulaire ou sphérique.

axe principal (expr.)
Elément central d'un végétal qui porte d'autres organes ou des axes secondaires.

bois (n.m.)
1 - En acception courante, masse dure contenue dans le tronc des arbres, constitués principalement de matières organiques (cellulose et lignine). 2 - Botaniquement parlant, le tissu bois c'est le xylème. Il a deux fonctions : tissu de soutien et conducteur de la sève brute.

caudicule (n.m.)
Chez les Orchidacées et les Asclépiadacées, petit pédicule portant une ou plusieurs pollinies, formé à l'intérieur de l'anthère.

cime (n.f.)
Partie supérieure d'une plante et plus particulièrement d'un arbre.
Ne pas confondre avec : cyme

collet (n.m.)
Partie de la plante faisant la jonction entre la tige et les racines.

colonne (n.f.)
1 - Chez les Orchidacées et les Asclépiadacées, organe résultant de la soudure du style et des étamines 2 - Chez les Poacées, partie torsadée à la base de certaines arêtes.

eau (n.f.)
Corps chimique composé, chaque molécule étant constituée d'un atome d'oxygène et de deux atomes d'hydrogène, qu'on peut retrouver sous forme liquide, solide (glace) ou gazeuse (vapeur), indispensable à toute forme de vie. L'eau dissout bon nombre de corps solides et facilite donc les réactions chimiques du métabolisme. Par ailleurs, la pression hydrostatique est utilisée par les végétaux pour se soutenir.

équarrir (v.)
Dresser une pièce de bois pour la mettre d'équerre, avec des surfaces planes.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

fruit (n.m.)
Organe végétal résultant du développement d'un ovaire fécondé et contenant les graines.

herbacé, herbacée (adj.)
1 - Plante vivace non ligneuse dont la partie aérienne disparait généralement chaque hiver pour ne laisser que la souche souterraine qui repartira au printemps. 2 - Se dit d'une tige, d'un rameau ou d'une plante entière non ligneuse ayant la texture molle et souple de l'herbe.

houppier (n.m.)
Partie supérieure d'un arbre comprenant l'ensemble des ramifications et la partie du tronc non comprise dans le fût

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

lignifié, lignifiée (adj.)
Qualifie un organe ou un tissu imprégné de lignine, ce qui lui confère la consistance du bois.

minéral (n.m.)
Corps non organique, le plus souvent à l'état solide, entrant dans la composition de la croute terrestre.

minéraux (n.m.)
Sels entrant dans la composition des organismes vivants, dont la présence dans le sol est indispensable pour la bonne santé des plantes.
Synonyme : sels minéraux

Orchidacées
Très grande famille de plantes monocotylédones de l'Ordre des Orchidales (en classification classique) ou de l'Ordre des Asparagales (en classification phylogénétique) comprenant plus de 25 000 espèces groupées en 850 Genres.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

pollinie (n.f.)
Masse de grains de pollen agglutinés propres aux Orchidées et aux Asclépiadacées.
Synonyme : massule

racine fasciculée (expr.)
Racine très ramifiée formée de faisceaux et dont on ne peut déterminer quelle est la principale.
A distinguer de : racine pivotante

racine pivotante (expr.)
Racine principale la plus développée en général, qui s'enfonce droit dans le sol et d'où partent d'éventuelles racines secondaires nettement moins développées.
Synonyme : pivot
A distinguer de : racine fasciculée

ramification (n.f.)
Division d'un axe principal et axes secondaires.

souche (n.f.)
1 - Partie basale et racinaire de la tige des plantes vivaces, à partir de laquelle émergent les nouvelles pousses. 2 - Partie d'un arbre qui reste en terre après abattage.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

viscidie (n.f.)
Chez les Orchidacées, petite masse visqueuse à laquelle sont rattachées deux pollinies fixées par l'intermédiaire de caudicules. Elle se détache facilement à maturité pour se coller sur l'insecte pollinisateur.
Synonyme : rétinacle, viscidium

xylème (n.m.)
Tissu conducteur de la sève brute des racines aux feuilles chez les plantes ligneuses et formant le bois. Il se compose des vaisseaux constitués de files de cellules mortes entourées de lignine, de fibres ligneuses, constituées de cellules mortes et de parenchymes ligneux formés de cellules vivantes qui regroupent le parenchyme vertical et horizontal. Le protoxylème, le premier formé, est d'origine primaire (procambium) ; il est constitué de trachéides. Le métaxylème, formé ensuite, est d'abord d'origine primaire, puis d'origine secondaire (cambium) ; il est en partie constitué de vaisseaux.
Synonyme : bois
A distinguer de : phloème



La corbeille d’argent

Voilà un nom commun de plante qui illustre bien l’intérêt d’utiliser les noms botaniques lorsqu’on veut être sûr de l’identification…

Les fruits

Nous examinerons dans cette page les différents fruits simples. Ces fruits sont dits simples parce qu’ils se distinguent d’une part…

Les faux-fruits

Imaginez une corbeille de fruits dans laquelle ont été déposés des pommes, des poires, des bananes, des ananas, des figues.…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :