Définition botanique de organe

(n.m.)

Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.



Définitions associées

étamine (n.f.)
Partie mâle d'une fleur, composée d'une anthère contenant du pollen et portée le plus souvent par une tige grèle appelée filet.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

poil (n.m.)
Production épidermique qui peut être constituée d'une ou de plusieurs cellules sous forme de filament fin et court.



Définitions de contexte

ablastie (n.f.)
Processus de développement d'un organe interrompu entrainant généralement la disparition de cet organe.

abrévié, abriévée (adj.)
Se dit d'un organe raccourci.

abscisse (n.f.)
Couche de cellules qui déclenche la chute d'un organe (par exemple, une feuille) en se desséchant.

absorbant, absorbante (adj.)
Qualifie un organe dont le rôle est de faire pénétrer un élément extérieur (eau, air, minéraux, ...) dans l'organisme. Par exemple, les poils très fins situés à l'extrémité des racines.

accrescent, accrescente (adj.) du latin accrescere = s'accroître
Qualifie un organe floral qui continue de s'accroître même après la fécondation.

accrêté, accrêtée (adj.)
Qualifie un organe muni de crêtes.

acéré, acérée (adj.)
Qualifie un organe dont l'extrémité présente une pointe aiguë et piquante.

acérellé, acérellée (adj.)
Qualifie un organe dont l'extrémité présente une pointe pas trop piquante.

acuminé, acuminée (adj.)
Qualifie un organe (une feuille notamment) se terminant par un rétrécissement brusque vers une pointe longue et fine.

adné, adnée (adj.)
Se dit d'un organe soudé à un autre organe de nature différente, suite à une union de leurs tissus superficiels au cours de leur développement.

adventif, adventive (adj.)
Qualifie un organe qui se forme à un endroit différent de la normale.

aérifère (adj.)
Qualifie un organe qui contient de l'air ou qui transporte de l'air.

aigu, aigue (adj.)
Qualifie un organe dont l'extrémité se réduit progressivement.
A distinguer de : acuminé

aiguillon (n.m.)
1 - Structure piquante issue des tissus superficiels d'un organe. 2 - Petites aiguilles tapissant la face inférieure du chapeau ou des rameaux des Hydnes.

aile (n.f.)
1 - Appendice fin, étalé et membraneux en bordure d'un organe 2 - Pétale latéral d'une fleur de la famille des Fabacées. 3 - Sépales des plantes de la famille des Polygalacées.

ailé, ailée (adj.)
Se dit d'un organe qui porte une membrane mince, plus ou moins large.

amplexicaule (adj.)
Qualifie un organe dont la base entoure la tige qui le porte
Synonyme : embrassant

anatomie (n.f.)
1 - Etude des organes et des tissus d'un être vivant (plante ou animal). 2 - Forme, disposition et structure des organes d'un être vivant.

anatomique (adj.)
Relatif à la forme, à la disposition et à la structure des organes d'un être vivant.

androcée (n.f.)
Ensemble des organes reproducteurs mâles de la fleur, c'est-à-dire les étamines.

annelé, annelée (adj.)
Se dit d'un organe en forme d'anneau ou muni d'un anneau. Se dit notamment des vaisseaux ornés d'épaisssissements ligneux du métaxylème.

apex (n.m.)
Extrémité d'un organe (tige, racine, feuille ...), correspondant en général à la zone de croissance.

aphylle (adj.)
Qualifie une plante ou un organe qui ne porte pas de feuilles.

apical, apicale (adj.)
1 - En rapport avec l'apex 2 - Situé au sommet ou au bout d'un organe
Synonyme : apiculaire

apiculaire (adj.)
1 - En rapport avec l'apex 2 - Situé au sommet ou au bout d'un organe
Synonyme : apical

apiculé, apiculé (adj.)
Se dit d'un organe terminé par un rétrécissement brusque vers une pointe courte, aiguë, mais non rigide, ni effilée.

appliqué, appliquée (adj.)
Qualifie un organe qui se tient couché sur la surface dans laquelle il est inséré.

aquifère (adj.)
Qualifie un tissu ou un organe gorgé d'eau.

archégone (n.m.)
Organe ayant la forme d'un petit vase ou d'une bouteille, porté par un gamétophyte, et contenant l'oosphère destinée à devenir l'oeuf après la fécondation. C'est un gamétange. Il n'est repérable que chez les Cryptogames invasculaires supérieurs (Bryophytes ou Ptéridophytes) ou, plus réduit, chez les Gymnospermes. Il n'est plus identifiable chez les Angiospermes.

aréolé, aréolée (adj.)
1 - Qualifie un organe marqué par des taches circulaires. 2 - S'agissant de trachéides, chez les Gymnospermes, caractérise celles disposant de petites zones plus claires, avec décollement de la paroi secondaire, ce qui permet le passage de substances entre cellules voisines.

arête (n.f.)
1 - Pointe filiforme et raide qui prolonge certains organes. 2 - Ligne saillante à la surface d'un organe.

aristé, aristée (adj.)
Qualifie un organe muni d'une arête terminale.

article (n.m.)
Partie d'organe (tige, rameau, ...) comprise entre deux étranglements, ou deux articulations ou noeuds.

articulé, articulée (adj.)
Qualifie un organe formé d'articles, c'est-à-dire d'éléments séparés par une zone rétrécie, dilatée ou fragile.

atténué, atténuée (adj.)
Qualifie un organe (une feuille notamment) dont la largeur est insensiblement amincie vers son sommet.

auricule (n.m.)
1 - Appendice qui prolonge un organe de chaque côté de son point d'insertion. 2 - Petit lobe, ressemblant à une oreille, situé à la base d'une feuille, presque parallèle au pétiole.

auxèse (n.f.)
Croissance d'un organe par allongement des cellules qui le composent et non par division de ces cellules.

axe principal (expr.)
Elément central d'un végétal qui porte d'autres organes ou des axes secondaires.

axe secondaire (expr.)
Elément d'un végétal qui porte d'autres organes (feuille, fleur, fruit …) et inséré sur un axe principal.

axile (adj.)
- Qualifie tout phénomène se manifestant dans l'axe central d'un organe. - Se dit d'une placentation où les ovules sont au centre de l'ovaire.

axillaire (adj.)
Qualifie un organe qui est situé à une aisselle.

barbe (n.f.)
Soies ou poils sur certains organes.

basal, basale (adj.)
Situé à la base d'un organe ou d'une plante.
Synonyme : basilaire

basilaire (adj.)
Situé à la base d'un organe ou d'une plante.
Synonyme : basal

bisexué, bisexuée (adj.)
Qualifie une fleur qui porte des organes mâles (étamines) et des organes femelles (pistil).
Synonyme : hermaphrodite

blanc (n.m.)
Maladie cryptogamique caractérisée par l'apparition d'un feutrage gris-blanc à la surface des organes parasités, favorisée par un temps chaud et humide et qu'on peut prévenir par des pulvérisations de soufre.
Synonyme : oïdium

bouquet (n.m.)
1 - Ensemble d'organes végétaux identiques semblant partir du même point. 2 - Petit groupement localisé d'arbustes ou d'arbres.

bourgeon (n.m.)
Organe qui contient en germe à l'état embryonnaire une tige, une feuille ou une fleur.

bulbe (n.m.)
Organe souterrain, formé d'une tige courte entourée d'écailles charnues servant de réserve nutritive.

bulbille (n.m.)
Petit bulbe se formant à la base du bulbe mère ou parfois sur les organes aériens de la plante.

carène (n.f.)
1 - Arête saillante longitudinale sur le dos de certains organes. 2 - Paire de pétales inférieurs des fleurs de Fabacées soudés entre eux et formant comme une coque de navire.

carpelle (n.m.)
Organe femelle d'une fleur constituée d'un style, d'un stigmate et d'un ovaire. C'est lui qui se transformera en fruit après la fécondation.

chlorophylle (n.f.)
Pigment vert donnant aux organes végétaux une teinte verte et leur permettant de former, grâce l'énergie solaire, des hydrates de carbone à partir de dioxyde de carbone et d'eau. Les chlorophylles a et b sont les vrais pigments assimilateurs, les chlorophylles c et d sont des pigments accessoires.

colonne (n.f.)
1 - Chez les Orchidacées et les Asclépiadacées, organe résultant de la soudure du style et des étamines 2 - Chez les Poacées, partie torsadée à la base de certaines arêtes.

cordiforme (adj.)
Qualifie une feuille en forme de coeur, avec le pétiole dans l'échancrure.
Synonyme : cordé

corme, cormus (n.m.)
1 - Fruite du cormier (Sorbus domestica). 2 - Organe charnu de stockage souterrain, constitué d'une tige ou d'une base de tige, généralement annuel, le nouveau cormus se développant au-dessus de l'ancien.

cormus (n.m.)
1 - Appareil végétatif constitué d'un axe ou tige portant des rameaux, des feuilles et des racines (ou des rhizoides), caractéristique des plantes supérieures ou Cormophytes, par différence avec le thalle des Thallophytes. 2 - Utilisé en synonyme de corme : organe charnu de stockage souterrain, constitué d'une tige ou d'une base de tige, généralement annuel, le nouveau cormus se développant au-dessus de l'ancien.
A distinguer de : thalle

crampon (n.m.)
Petit organe aérien naissant sur les tiges de certaines plantes et servant à les fixer sur un support. Sans apport de nourriture.

Cryptogames
Ensemble des végétaux dont les organes reproducteurs sont peu apparents, ne produisant ni fleur, ni fruit, ni graine. (fougères, mousses, lichens, algues).
Contraire : Phanérogames

cunéiforme (adj.)
Qualifie une organe en forme de coin ou de triangle renversé.

décurrent, décurrente (adj.)
Qualifie un organe ou un tissu qui se prolonge vers le bas, en-deça du point d'insertion.

dédifférenciation (n.f.)
Processus de retour de cellules différenciées à l'état méristématique, par exemple à la suite d'une blessure, avec perte de la spécialisation antérieure et capacité à exprimer à nouveau la totipotence initiale de la cellule. C'est ainsi que naissent des organes adventifs ou que des boutures peuvent émettre des racines. Cette faculté de réversibilité est la base de la multiplication végétative.
Synonyme : redifférenciation

défléchi, défléchie (adj.)
Qualifie un organe qui retombe en se courbant brusquement vers le bas.

denté, dentée (adj.)
Se dit d'un organe (une feuille le plus souvent) dont le bord présente un découpage en forme de dents.

dentelé, dentelée (adj.)
Se dit d'un organe (une feuille le plus souvent) dont le bord présente un découpage en forme de fines dents.

déprimé, déprimée (adj.)
Qualifie un organe qui semble avoir été aplati ou qui est légèrement affaissé en son centre.

diaphane (adj.)
Qualifie un organe qui est incolore et translucide, sans être transparent.

diaspore (n.f.)
Organe de propagation d'une plante, soit par un mode sexuel (c'est la graine), soit par mode végétatif (partie quelconque de la plante qui assure sa dissémination).

dichogamie (n.f.)
Mode de fécondation de plantes dont les fleurs hermaphrodites ont des organes mâles et femelles qui ne se développent pas en même temps, ce qui empêche l'autofécondation.

dichotome (adj.)
Qualifie un organe ramifié par division en deux branches, en général d'importance sensiblement identique. Il peut y avoir plusieurs bifurcations successives.

dichotomique (adj.)
1 - Qualifie la division d'un organe donnant naissance à deux branches en symétrie latérale. 2 - S'applique à des nervures qui se ramifient en deux nouvelles nervures

digité, digitée (adj.)
Qualifie un organe dont les éléments partent tous d'un même point comme les doigts d'une main.
Synonyme : palmé

dimorphe (adj.)
S'applique à une plante ou à un organe qui présente deux formes différentes.

discolore (adj.)
Qualifie un organe de deux couleurs différentes. Pour les feuilles, chaque face est de couleur différente.

domatie (n.f.)
(du latin domus = maison) Structure d'accueil spécialement adaptée qui se développe sur un organe végétal et qui héberge des acariens ou des insectes.

dormance (n.f.)
État d'une graine ou d'un organe végétatif dont la germination ou la croissance est suspendue. Cette vie au ralenti est générée par des conditions, généralement climatiques, défavorables à sa croissance, en hiver par exemple.

dorsiventral, dorsiventrale (adj.)
Qualifie un organisme ou un organe qui présente une symétrie latérale, c'est-à-dire une face ventrale et une face dorsale, ou un côté droit et un côté gauche.

dressé, dressée (adj.)
Se dit d'un organe ou d'une plante s'élevant verticalement.
Synonyme : érigé

ébauche (n.f.)
Tous premiers signes de développement ou ensemble des tissus embryonnaires à l'origine d'un organe.

écaille (n.f.)
1 - Petite lame mince et coriace, ou parfois charnue, accompagnant, recouvrant ou protégeant certains organes (bourgeon, bulbe ...). 2 - Petite feuille courte plaquée sur la tige de certains conifères. 3 - Elément d'un cône de conifères.

échancré, échancrée (adj.)
Qualifie un organe dont le sommet présente, non pas une pointe, mais une entaille en angle rentrant, plus ou moins profonde et arrondie.
Synonyme : émarginé

ellipsoïdal, ellipsoïdale (adj.)
Se dit d'un organe en forme d'ellipsoïde.
Ne pas confondre avec : elliptique

elliptique (adj.)
Se dit d'un organe en forme d'ellipse.
Ne pas confondre avec : ellipsoïdal

émarginé, émarginée (adj.)
Qualifie un organe dont le sommet présente, non pas une pointe, mais une entaille en angle rentrant, plus ou moins profonde et arrondie.
Synonyme : échancré

embrassant, embrassante (adj.)
Qualificatif qui s'applique à un organe (souvent une feuille) dont la base entoure la tige plus ou moins complètement.
Synonyme : amplexicaule

émonctoire (n.m.)
Chez un animal, organe qui permet l'évacuation des déchets de l'organisme.

engainant, engainante (adj.)
Qualifie un organe, en particulier une feuille, qui forme à sa base une gaine autour de la tige.

entier, entière (adj.)
1 - Qualifie un organe dont le bord est lisse, non découpé d'une manière ou d'une autre et sans appendice. 2 - Se dit d'une feuille au bord continu, qui n'a donc ni division, ni dent, ni découpure et sans saillie.

épigyne (adj.) epi (grec) = sur; gunê = femme
Qualifie des organes floraux ou une fleur dont les organes floraux sont insérés au-dessus de l'ovaire. L'ovaire est alors infère.

érigé, érigée (adj.)
Se dit d'un organe ou d'une plante s'élevant verticalement.
Synonyme : dressé

étoilé, étoilée (adj.)
Se dit d'un organe dont les éléments sont disposés comme les branches d'une étoile.

exsert, exserte (adj.)
Qualifie un organe qui dépasse largement, qui fait saillie hors de la structure dans laquelle il est inséré.
Synonyme : saillant
Contraire : inclus

faisceau (n.m.)
Assemblage longitudinal d'organes rapprochés (vaisseaux, fibres, rameaux, feuilles ...).

fascicule (n.m.)
1 - Groupe d'organes semblables fixés par leur base au même point d'insertion. 2 - Amas de fleurs subsessiles. 3 - Inflorescence cymeuse constituées de fleurs insérées au même point, ressemblant à une touffe de fleurs pédicellées.

femelle (adj.)
Qualifie une plante ou une fleur qui ne porte pas d'étamines et qui ne dispose que d'un pistil au niveau des organes reproducteurs.

fertile (adj.)
1 - Qualifie un sol suffisamment riche en éléments nutritifs nécessaires au développement des plantes, tant minéraux qu'organiques. 2 - Qualifie un organe reproducteur apte à la reproduction.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fimbrié, fimbriée (adj.)
Qualifie un organe fortement frangé, au bord très finement découpé comme de la dentelle.

fistuleux, fistuleuse (adj.)
Qualifie un organe cylindrique et creux

flabellé, flabellée (adj.)
Qualifie un organe qui a la forme d'un éventail.
Synonyme : flabelliforme

flabelliforme (adj.)
Qualifie un organe qui a la forme d'un éventail.
Synonyme : flabellé

flagelle (n.f.)
Appendice mince et souple, très long, ressemblant à un fouet. Sert d'organe de locomotion chez les très petits organismes.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

flottante (adj.)
Se dit d'une plante aquatique dont certains organes, les feuilles notamment, s'étalent à la surface de l'eau.
Contraire : immergé

foliacé, foliacée (adj.)
S'applique à un organe ayant l'aspect ou la consistance d'une feuille.

fronde (n.f.)
1 - Organe foliacé des fougères qui porte en général des spores sur la face inférieure. 2 - Thalle de certaines algues (les Lemnacées).

fruit (n.m.)
Organe végétal résultant du développement d'un ovaire fécondé et contenant les graines.

fuselé, fuselée (adj.)
Qualifie un organe qui s'amincit à ses deux extrémités en forme de fuseau.
Synonyme : fusiforme

fusiforme (adj.)
Qualifie un organe qui s'amincit à ses deux extrémités en forme de fuseau.
Synonyme : fuselé

gamétange (n.m.)
Chez les Cormophytes, organe entouré d'une assise pluricellulaire dans lequel se forment les gamètes.
A distinguer de : gamétocyste

gamétocyste (n.m.)
Chez les Thallophytes, organe reproducteur provenant d'une cellule unique à paroi squelettique où se forment les gamètes.
A distinguer de : gamétange

géniculé, géniculée (adj.)
Qualifie un organe fléchi, brusquement plié à un endroit, comme un genou.
Synonyme : genouillé

genouillé, genouillée (adj.)
Qualifie un organe fléchi, brusquement plié à un endroit, comme un genou.
Synonyme : géniculé

géophile, géophyte (adj.)
Se dit d'un végétal qui disparait l'hiver pour subsister seulement sous forme d'organes souterrains.

gibbosité (n.f.)
Bosse arrondie que peuvent possèder certains organes.

glabre (adj.)
Qualifie un organe dépourvu de poils ou de duvet.
Contraire : pubescent

glande (n.f.)
1 - Petite structure sécrétant des huiles, nectars ou autres substances. 2 - Excroissance portée par des organes divers.

glanduleux (adj.)
1 - Qualifie un organe pourvu de glandes. 2 - Ayant forme ou nature de glande.

glandulifère (adj.)
Qualifie un organe qui est pourvu de glandes.

glanduliforme (adj.)
Qualifie un organe qui a la forme d'une glande.

globuleux, globulaire (adj.)
Se dit d'un organe en forme de globe.
Synonyme : sphérique

glumellule (n.f.)
Pièce de petite taille en forme d'écaille et de type pétale des organes de la fleur des Poacées, située à l'intérieur des glumelles, entourant directement les organes de reproduction.
Synonyme : lodicule

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

gynostème (n.m.)
Chez les Orchidées et les Asclépiadacées, colonne au centre de la fleur résultant de la soudure des organes mâles (étamines) et femelles (pistil).

hermaphrodite (adj.)
Qualifie une fleur qui porte des organes mâles (étamines) et des organes femelles (pistil), tous fonctionnels.

hibernacle (n.m.)
1 - Couverture destinée à protéger une plante durant la période hivernale. 2 - Chez certaines plantes aquatique, organe se formant pour résister aux rigueurs de l'hiver et assurant le renouvellement de la plante au printemps;

hispide (adj.)
Qualifie un organe couvert de longs poils raides.

hypertrophié, hypertrophiée (adj.)
Qualifie un organe ou une cellule dont la taille ou le poids est nettement au-dessus de la normale, situation dûe parfois à la présence d'un parasite.

hypogé, hypogée (adj.) du grec hupo = dessous et gê = terre
1 - S'applique aux organes d'une plante qui poussent sous la surface de la terre. 2 - Qualifie un type de germination dans lequel les cotylédons se développent sous la surface du sol.
Contraire : épigé

imbriqué, imbriquée (adj.)
1 - S'applique à des organes disposés comme les tuiles d'un toit, c'est-à-dire qui se chevauchent partiellement. 2 - Qualifie une préfloraison dans laquelle une pièce est totalement recouvrante, une autre est totalement recouverte, et les autres sont recouvertes sur un bord et recouvrante sur l'autre bord.

imprimé, imprimée (adj.)
Qui est tracé en creux à la surface d'un organe.

incurvé, incurvée (adj.)
Qualifie un organe courbé vers l'intérieur.

indument (n.m.)
Surface pubescente d'un organe végétal.
Synonyme : indumentum

indumentum (n.m.)
Surface pubescente d'un organe végétal.
Synonyme : indument

inerme (adj.)
Qualifie un organe dépourvu de poils ou de duvet.
Synonyme : glabre

lacinié, laciniée (adj.)
Se dit d'un organe dont les bords sont finement découpés en étroites lanières inégales.

latéral, latérale (adj.)
Qualifie un organe se développant sur le côté de son support et non à son extrémité.

latex (n.m.)
Liquide d'aspect laiteux, s'écoulant en cas de coupure ou de blessure sur l'organe qui le contient, et ayant principalement une fonction protectrice. Il circule dans un réseau différent de celui de la sève.

lèvre (n.f.)
Ensemble de pétales ou de sépales soudés formant un organe distinct des autres pétales ou sépales, formant comme deux lèvres ou parfois une seule.

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

lignifié, lignifiée (adj.)
Qualifie un organe ou un tissu imprégné de lignine, ce qui lui confère la consistance du bois.

lobe (n.m.)
Portion arrondie et saillante d'un organe (feuille, pétale ...). Pour la feuille, découpure arrondie qui n'atteint pas la nervure médiane.

lobé, lobée (adj.)
Qualifie un organe dont les bords sont arrondis en forme de lobes.

lobulé, lobulée (adj.)
Qualifie un organe dont les lobes sont eux-mêmes divisés en petits lobes

lodicule (n.m.)
Pièce de petite taille en forme d'écaille et de type pétale des organes de la fleur des Poacées, entourant directement les organes de reproduction.
Synonyme : glumellule

loge (n.f.)
1 - Cavité d'un ovaire qui contient les ovules. 2 - Cavité d'un fruit qui contient les graines. 3 - Organe creux à l'extrémité du filet d'une étamine dans lequel s'élabore le pollen.

marcescent, marcescente (adj.)
Qualifie un organe qui reste sur pied après s'être flétri et qui ne tombe qu'avec la pousse des nouveaux bourgeons, ou une espèce qui porte de tels organes.

membrane (n.f.)
1 - Enveloppe souple renfermant un organe. 2 - Enveloppe très fine qui entoure et protège la cellule. 3 - Tissu mince et semi transparent.

métabolisme (n.m.)
Ensemble des réactions chimiques et énergétiques intervenant dans les cellules, les tissus ou les organes des être vivants.

métaxylème (n.m.)
Xylème différencié quand la croissance de l'organe est terminé, composé de vaisseaux aux parois fortement lignifiées, réticulées ou ponctuées.

monopodial, monopodiale (adj.)
Qualifie une croissance de plante ou d'organe qui s'effectue essentiellement à partir du bourgeon terminal.
Contraire : sympodial

morphologie (n.f.)
Forme et structure extérieure d'un être vivant ou d'un organe.

morphologique (adj.)
Relatif à la forme et à la structure extérieure d'un être vivant ou d'un organe.

nectarifère (adj.)
Qualifie un organe qui sécrète du nectar.

nervure (n.f.)
Ligne saillante constituée de tissus conducteurs de certains organes (feuilles, pétales, sépales) et dans laquelle se trouve transportée la sève.

obcordé, obcordée (adj.)
Qualifie un organe en forme de coeur, mais avec la pointe en bas.
Synonyme : obcordiforme
A distinguer de : cordé

obcordiforme (adj.)
Qualifie un organe en forme de coeur, mais avec la pointe en bas.
Synonyme : obcordé

oblancéolé, oblancéolée (adj.)
Qualifie un organe en forme de fer de lance, 3 à 4 fois plus long que large, la partie la plus large étant au sommet.
A distinguer de : lancéolé

oblong, oblongue (adj.)
Qualifie un organe nettement plus long que large, aux bords quasiment parallèles.

obovale, obové (adj.) ob- = à l'envers
Qualifie un organe de forme plane ayant le profil d'un oeuf, la partie la plus large se trouvant au sommet.
A distinguer de : ovale

obovoïde (adj.)
Qualifie un organe dont le volume a la forme d'un oeuf, avec la pointe en bas.
Ne pas confondre avec : obovale
A distinguer de : ovoïde

oïdium (n.m.)
Maladie cryptogamique caractérisée par l'apparition d'un feutrage gris-blanc à la surface des organes parasités, favorisée par un temps chaud et humide et qu'on peut prévenir par des pulvérisations de soufre.
Synonyme : blanc

opposé, opposée (adj.)
1 - Qualifie des organes disposés par paire, de part et d'autre de la tige. 2 - Se dit d'une étamine quand elle se trouve insérée face à un pétale.
Contraire : alterne

ovale (adj.)
Qualifie un organe de forme plane ayant la forme générale d'un oeuf, inséré par son extrémité la plus large.
Ne pas confondre avec : ovoïde
A distinguer de : obovale

ovoïde (adj.)
Qualifie un organe dont le volume a la forme générale d'un oeuf, inséré par son extrémité la plus large.
Ne pas confondre avec : ovale
A distinguer de : obovoïde

ovule (n.m.)
Organe contenu dans l'ovaire renfermant le gamète femelle et qui donnera la graine après fécondation par le pollen.

panachure (n.f.)
Présence sur un organe (pétale ou feuille surtout) de plaques colorées de formes variées, en général suite à une mutation ou une maladie virale.

pectiné, pectinée (adj.)
Se dit d'un organe portant sur ses côtés de fines lamelles disposées comme les dents d'un peigne.

pédicule (n.m.)
Sorte de petit pédicelle ou de petite queue portant un organe particulier.

pelté, peltée (adj.)
Se dit d'un organe (une feuille le plus souvent) qui est fixé par un point de sa surface et non par un bord.

pendant, pendante (adj.)
Qualifie un organe qui retombe.

périanthe (n.m.)
Désigne l'ensemble formé par le calice et la corolle d'une fleur. Ce sont les organes stériles, entourant et protégeant les organes reproducteurs.

persistant, persistante (adj.)
Qualifie un organe (feuille, calice, corolle) qui subsiste sur la plante pendant plusieurs années. Qualifie un végétal dont le feuillage se renouvelle progressivement sur des cycles pluri-annuels. (environ tous les deux à cinq ans selon les types de végétaux).
Contraire : caduc

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

pétaloïde (adj.)
Qualifie un organe qui présente l'aspect d'un pétale par sa forme ou sa coloration.

physiologie (n.f.)
Science qui étudie le fonctionnement des organes et des cellules d'un être vivant.

physiologique (adj.)
Relatif au fonctionnement des organes et des cellules d'un être vivant.

plagiotrope (adj.)
Se dit d'un organe dont l'axe de croissance est pratiquement horizontal
Contraire : orthotrope

ponctué, ponctuée (adj.)
Qualifie un organe marqué de petits points sur sa surface.

procombant (adj.)
1 - Qualifie un organe couché sur le sol. 2 - Qualifie un port caractérisé par des tiges rampantes qui s'étalent sur le sol.

propagule (n.f.)
1 - Chez les Bryophytes notamment, petit massif pluricellulaire, constituant un organe de dissémination et de multiplication d'une plante par voie végétative. 2 - Début de population suffisant pour permettre la colonisation d'un nouvel habitat.

protoxylème (n.m.)
Xylème antérieur au métaxylème, composé de trachéides dont les parois peu lignifiées sont annelées ou spiralées et qui se différencie dans le sens radial centrifuge pendant la croissance de l'organe de la plante auquel il appartient.

pseudobulbe (n.m.)
Renflement de la tige en forme de bulbe servant d'organe de réserve

quadripenné, quadripennée (adj.)
Qualifie un organe penné avec quatre niveaux de subdivisions.

récliné, réclinée (adj.)
Se dit d'un organe recourbé et incliné vers la terre.

redifférenciation (n.f.)
Processus de retour de cellules différenciées à l'état méristématique, par exemple à la suite d'une blessure, avec perte de la spécialisation antérieure et capacité à exprimer à nouveau la totipotence initiale de la cellule. C'est ainsi que naissent des organes adventifs ou que des boutures peuvent émettre des racines. Cette faculté de réversibilité est la base de la multiplication végétative.
Synonyme : dédifférenciation

réfléchi, réfléchie (adj.)
Se dit d'un organe qui est recourbé en arrière partant en direction opposée de l'axe principal.

réniforme (adj.)
Se dit d'un organe en forme de rein.

rhombique (adj.)
Se dit d'un organe ayant la forme d'un losange.
Synonyme : rhomboïdal, rhomboïde

rhomboïdal, rhomboïdale (adj.) du grec rhombos = toupie
Se dit d'un organe ayant la forme d'un losange.
Synonyme : rhomboïde, rhombique

rhomboïde (adj.)
Se dit d'un organe ayant la forme d'un losange.
Synonyme : rhomboïdal, rhombique

rubané, rubanée (adj.)
Qualifie un organe (une feuille en général) long et plat en forme de ruban.

sagitté, sagittée (adj.)
Qualifie un organe ayant la forme d'une pointe de flèche, échancré à la base.

saillant, saillante (adj.)
Qualifie un organe qui dépasse largement, qui fait saillie hors de la structure dans laquelle il est inséré.
Synonyme : exsert
Contraire : inclus

segment (n.m.)
1 - Elément divisionnaire d'un organe découpé, comme le lobe d'une feuille ou d'un pétale. 2 - Elément de la fronde d'une fougère délimité par des incisions atteignant ou presque la nervure médiane.

sève (n.f.)
Liquide contenant les éléments nutritifs qui circule, grâce à des cellules spécialisées appelées vaisseaux, entre les différents organes de la plante.

sillon (n.m.)
1 - Raie profonde et longitudinale sur un organe. 2 - Petite tranchée étroite et rectiligne tracée pour pratiquer un semis ou pour planter. 3 - Sur un grain de pollen, longue aperture étroite.

simple (adj.)
1 - Se dit d'un organe qui n'est pas divisé. 2 - Se dit d'une fleur qui possède un nombre normal de pétales plantés sur un seul rang, par différence avec une fleur double ou semi-double. 3 - Se dit d'un capitule qui ne possède qu'une seule rangée de fleurons autour du disque central.

solitaire (adj.)
Se dit d'un organe se présentant seul, en insertion terminale ou axillaire.

spatulé, spatulée (adj.)
Se dit d'un organe en forme de spatule, large au sommet, étroit et allongé à la base.

sphérique (adj.)
Se dit d'un organe en forme de globe.
Synonyme : globuleux

spiciforme (adj.)
Qualifie un organe en forme d'épi.

sporange (n.m.)
Organe producteur des spores mâles ou femelles.

stipe (n.m.)
1 - Organe végétal ayant l'allure d'un tronc, non ramifié, recouvert par les cicatrices des feuilles, de diamètre constant sur toute la longueur. 2 - Chez les Orchidacées, bandelette de tissu rattachant la pollinie à la viscidie, formé à partir de la colonne.

sympodial, sympodiale (adj.)
Qualifie la croissance d'un organe ou d'une plante qui s'effectue à partir des bourgeons axillaires et non pas à partir d'un bourgeon terminal.

synthèse (n.f.)
Pour un être vivant, un organe ou une cellule, élaboration de substances complexes à partir de composants plus élémentaires.

synthétiser (v.)
Pour un être vivant, un organe ou une cellule, action consistant à élaborer des substances complexes à partir de composants plus élémentaires.

systémique (adj.)
Qualifie une substance ou un traitement antiparasitaire ou herbicide qui est absorbé par la plante puis transporté par la sève à l'intérieur de la plante. Il peut donc ainsi agir sur d'autres organes et ne pas être lessivé par les pluies.

terminal, terminale (adj.)
Se dit d'un élément situé à l'extrémité d'une tige, d'un rameau, ou d'un organe.
A distinguer de : latéral

terné, ternée (adj.)
1 - Se dit d'organes disposés trois par trois, ou d'un organe divisé en trois parties à peu près égales. 2 - Se dit d'une feuille composée de trois folioles.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

tricolpé, tricolpée (adj.)
Qualifie un organe doté de trois sillons.

tripenné, tripennée (adj.)
Qualifie un organe penné avec trois niveaux de subdivisions, assez fréquent pour les frondes de fougères.

tronqué, tronquée (adj.)
Qualifie un organe brusquement terminé transversalement.

tubercule (n.m.)
Organe de réserve, généralement souterrain, qui assure la survie des plantes pendant la saison hivernale et qui permet souvent leur multiplication par voie végétative.

tubulaire, tubulé, tubuleux (adj.)
Se dit d'un organe en forme de tube allongé

ventouse (n.f.)
Organe de fixation par l'intermédiaire d'une zone de dépression entre l'organisme et le substrat.

verticillé, verticillée (adj.)
Disposé circulairement en groupe de plus de deux organes insérés sur un même point d'insertion.

vésicule (n.f.)
Organe renflé, chez certains végétaux, en forme de petit sac, rempli d'air en général, fonctionnel ou non.

vrille (n.f.)
Organe filiforme, d'origine caulinaire, inflorescentielle ou foliaire, formant une spirale et grâce auquel une plante est capable de s'accrocher autour d'un support.



Définitions associées, 2ème niveau

absorption (n.f.)
Entrée de substances du milieu extérieur à l'intérieur des tissus végétaux. Exemple : absorption de l'eau par les racines.

actinomorphe (adj.) du grec aktinos = rayon; morphê = forme
Se dit d'une fleur dont les différentes parties présentent une symétrie radiale par rapport au réceptacle.
Synonyme : régulier
Contraire : zygomorphe

anthère (n.f.)
Partie de l'étamine située à l'extrémité du filet et contenant le pollen.

apétale (adj.)
Se dit d'une plante dont les fleurs sont dépourvues de pétales.
Synonyme : monochlamydé, monopérianthé

chloroplaste (n.m.)
Organite de la cellule d'une plante qui contient la chlorophylle et qui constitue le siège de la photosynthèse.

corolle (n.f.)
Seconde couronne florale entre le calice et les étamines et constituée de l'ensemble des pétales.

cytoplasme (n.m.)
Ensemble des éléments d'une cellule à l'exception du noyau, c'est-à-dire le cytosol et les organites

eau (n.f.)
Corps chimique composé, chaque molécule étant constituée d'un atome d'oxygène et de deux atomes d'hydrogène, qu'on peut retrouver sous forme liquide, solide (glace) ou gazeuse (vapeur), indispensable à toute forme de vie. L'eau dissout bon nombre de corps solides et facilite donc les réactions chimiques du métabolisme. Par ailleurs, la pression hydrostatique est utilisée par les végétaux pour se soutenir.

eucaryote (n.m.) du grec eu = bien, vrai; karuon = noyau
Organismes dont les cellules possèdent un vrai noyau, entourés d'une membrane, avec un protoplasme contenant des mitochondries et des ribosomes.

filament (n.m.)
1 - Elément long et très fin, comme un fil, qui entre dans la composition de certaines substances végétales. 2 - Structure cellulaire très allongée et fine.

filet (n.m.)
1 - Tige grêle de l'étamine qui porte l'anthère. 2 - Longue tige aérienne, rampante, et qui, au contact avec le sol, produit à son extrémité des racines adventives et porte une nouvelle plantule que l'on peut utiliser pour la multiplication. (= stolon).

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

mâle (adj.)
Se dit d'une fleur produisant du pollen mais sans ovaire fertile.

minéral (n.m.)
Corps non organique, le plus souvent à l'état solide, entrant dans la composition de la croute terrestre.

minéraux (n.m.)
Sels entrant dans la composition des organismes vivants, dont la présence dans le sol est indispensable pour la bonne santé des plantes.
Synonyme : sels minéraux

morphologique (adj.)
Relatif à la forme et à la structure extérieure d'un être vivant ou d'un organe.

noyau (n.m.)
1 - Organite cellulaire délimité par une enveloppe nucléaire, élément qui distingue les eucaryotes des procaryotes, et qui constitue l'un des deux composants de base de la cellule, l'autre étant le cytoplasme. 2 - Enveloppe ligneuse qui enveloppe la graine d'un fruit.

paroi (n.f.)
Structure plus ou moins rigide entourant une cellule végétale, composée principalement de cellulose. La paroi primaire est mince et flexible, elle existe chez les cellules en cours d'expansion, pouvant encore se diviser ou se différencier. La paroi secondaire est plus rigide et résistante, elle se trouve chez les cellules qui ont terminé leur croissance.

périanthe (n.m.)
Désigne l'ensemble formé par le calice et la corolle d'une fleur. Ce sont les organes stériles, entourant et protégeant les organes reproducteurs.

pétalé, pétalée (adj.)
Qualifie une fleur qui porte des pétales.
Contraire : apétalé

pétaloïde (adj.)
Qualifie un organe qui présente l'aspect d'un pétale par sa forme ou sa coloration.

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

pluricellulaire (adj.)
Qui est constitué de plusieurs cellules.

poil absorbant (expr.)
Poils situés au voisinage de l'apex des racines et qui contribuent à la fonction d'absorption racinaire.

poil glanduleux (expr.)
Poil possédant une glande à son extrémité.

poil tecteur (expr.)
Poil recouvrant ayant une fonction de protection.

poil urticant (expr.)
Poil qui est doté de glandes produisant des substances provoquant des démangeaisons.

pollen (n.m.)
Grains minuscules contenant les cellules reproductrices mâles situés dans la loge de l'anthère des étamines des fleurs. Le grain de pollen peut parfois suffire à identifier le genre ou même l'espèce dont il est issu, y compris en recherches archéologiques.

procaryote (n.m.)
Microorganisme unicellulaire dont le matériel génétique n'est pas enfermé dans un noyau.
Contraire : eucaryote

racine fasciculée (expr.)
Racine très ramifiée formée de faisceaux et dont on ne peut déterminer quelle est la principale.
A distinguer de : racine pivotante

racine pivotante (expr.)
Racine principale la plus développée en général, qui s'enfonce droit dans le sol et d'où partent d'éventuelles racines secondaires nettement moins développées.
Synonyme : pivot
A distinguer de : racine fasciculée

reproducteur, reproductrice (adj.)
Qualifie un organe lié à la floraison et à sa fonction de reproduction sexuée.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

sépale (n.m.)
Elément foliacé, le plus souvent vert, du calice de la fleur.

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.

unicellulaire (adj.)
Qualifie un être vivant dont le corps est constitué d'une seule cellule.

vacuole (n.f.)
Petite cavité, au sein du cytoplasme, dans les cellules végétales, pouvant contenir de l'eau, ou des acides organiques ou des pigments, entouré par une membrane appelée tonoplaste.

zygomorphe (adj.)
Se dit d'une fleur qui présente une symétrie bilatérale.
A distinguer de : actinomorphe



La feuille, description globale

Les différentes parties d’une feuille Les différents types de feuilles Formes générales d’une feuille Feuilles composées Le vocabulaire utilisé par…

Les Astéridées

Le clade des Astéridées en classification phylogénétique APG III comprend : l’ordre des Cornales, par exemple les hortensias (Hydrangea), ou…

La corbeille d’argent

Voilà un nom commun de plante qui illustre bien l’intérêt d’utiliser les noms botaniques lorsqu’on veut être sûr de l’identification…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :