Définition botanique de corme, cormus

(n.m.)

1 - Fruite du cormier (Sorbus domestica). 2 - Organe charnu de stockage souterrain, constitué d'une tige ou d'une base de tige, généralement annuel, le nouveau cormus se développant au-dessus de l'ancien.


Ex : glaïeul


Définitions associées

fruit (n.m.)
Organe végétal résultant du développement d'un ovaire fécondé et contenant les graines.

annuelle (adj.)
Se dit d'une plante qui effectue tout son cycle végétal en une seule année.
A distinguer de : vivace

cormus (n.m.)
1 - Appareil végétatif constitué d'un axe ou tige portant des rameaux, des feuilles et des racines (ou des rhizoides), caractéristique des plantes supérieures ou Cormophytes, par différence avec le thalle des Thallophytes. 2 - Utilisé en synonyme de corme : organe charnu de stockage souterrain, constitué d'une tige ou d'une base de tige, généralement annuel, le nouveau cormus se développant au-dessus de l'ancien.
A distinguer de : thalle

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.



Définitions de contexte

caïeu, cayeu (n.m.)
Petit bulbe se développant en périphérie à partir d'un bourgeon axillaire à l'aisselle d'une écaille dans un bulbe ou un corme.
A distinguer de : bulbille



Définitions associées, 2ème niveau

acaule (adj.) du grec a- = sans, dépourvu de; caulos = tige
Sans tige apparente. La tige est si courte qu'on ne la voit pas. Seule apparait une rosette de feuilles à la base de la plante.

arbuste (n.m.)
Végétal ligneux d'une hauteur pouvant aller de 2 à 5 mètres, non ramifié dès la base, ce qui le distingue de l'arbrisseau.
A distinguer de : arbrisseau

arrondi, arrondie (adj.)
De forme circulaire ou sphérique.

axe (n.m.)
Organe central allongé d'une plante, d'une inflorescence, d'une fleur, d'une racine, etc, sur lequel s'insèrent d'autres éléments semblables à lui ou différents.

axe principal (expr.)
Elément central d'un végétal qui porte d'autres organes ou des axes secondaires.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

charnu, charnue (adj.)
Qualifie un organe épais, juteux et tendre.

cime (n.f.)
Partie supérieure d'une plante et plus particulièrement d'un arbre.
Ne pas confondre avec : cyme

collet (n.m.)
Partie de la plante faisant la jonction entre la tige et les racines.

Cormophytes
Ensemble des végétaux disposant d'un cormus, c'est-à-dire possédant racines ou rhizoïdes, tige ou tronc et feuilles.
Contraire : Thallophytes

étamine (n.f.)
Partie mâle d'une fleur, composée d'une anthère contenant du pollen et portée le plus souvent par une tige grèle appelée filet.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

ovaire (n.m.)
Partie creuse, basale, d'un carpelle contenant le ou les ovules et se transformant en fruit, après la fécondation, chez les Angiospermes.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

poil (n.m.)
Production épidermique qui peut être constituée d'une ou de plusieurs cellules sous forme de filament fin et court.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

rameau (n.m.)
Petite branche.

thalle (n.m.)
Appareil végétatif sans tige, ni feuille, ni racine, ni vaisseaux conducteurs, caractéristique des végétaux inférieurs, notamment les Thallophytes.
A distinguer de : cormus

Thallophytes
Végétaux les plus simples constitués d'une seule cellule ou d'un ensemble de cellules formant un thalle : algues, lichens, mousses.
Synonyme : plantes inférieures

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.

végétatif, végétative (adj.)
Qui se rapporte à la vie de la plante hormis sa floraison et sa fructificaation. Qui se rapporte à tout ce qui n'est pas lié aux organes et à la vie sexuels de la plante.

vivace (adj.)
Se dit d'une plante herbacée vivant plus de deux saisons, par différence avec les annuelles ou les bisannuelles.



La corbeille d’argent

Voilà un nom commun de plante qui illustre bien l’intérêt d’utiliser les noms botaniques lorsqu’on veut être sûr de l’identification…

L’écorce des plantes

La définition de l’écorce On pourrait définir l’écorce, de manière simple, comme l’enveloppe la plus externe des végétaux ligneux. Elle…

Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :