Définition botanique de hypogé, hypogée

(adj.) du grec hupo = dessous et gê = terre

1 - S'applique aux organes d'une plante qui poussent sous la surface de la terre. 2 - Qualifie un type de germination dans lequel les cotylédons se développent sous la surface du sol.


Contraire : épigé
Ex : l'arachide


Définitions associées

épigé, épigée (adj.)
Qualifie un végétal qui se développe au-dessus du sol.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

cotylédon (n.m.)
Première feuille ou première paire de feuilles de l'embryon se développant au moment de la germination.

germination (n.f.)
Phénomène par lequel l'embryon contenu dans la graine commence à se développer, formant une radicule et déployant son ou ses cotylédons grâce aux réserves de la graine.



Définitions associées, 2ème niveau

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

embryon (n.m.) embruos (grec) = qui se développe à l'intérieur
1 - Partie de la graine correspondant à la future plante, avant la germination. 2 - Abusivement, jeune plantule obtenue par micro-propagation en vue de la culture in-vitro.
Synonyme : gemmule

étamine (n.f.)
Partie mâle d'une fleur, composée d'une anthère contenant du pollen et portée le plus souvent par une tige grèle appelée filet.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

germination (n.f.)
Phénomène par lequel l'embryon contenu dans la graine commence à se développer, formant une radicule et déployant son ou ses cotylédons grâce aux réserves de la graine.

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

poil (n.m.)
Production épidermique qui peut être constituée d'une ou de plusieurs cellules sous forme de filament fin et court.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

radicule (n.f.)
Dans un embryon ou dans une plantule, ébauche de la racine ou racine rudimentaire.
Ne pas confondre avec : radicelle
A distinguer de : plumule

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).



Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…

Les fruits

Nous examinerons dans cette page les différents fruits simples. Ces fruits sont dits simples parce qu’ils se distinguent d’une part…

La corbeille d’argent

Voilà un nom commun de plante qui illustre bien l’intérêt d’utiliser les noms botaniques lorsqu’on veut être sûr de l’identification…

L’écorce des plantes

La définition de l’écorce On pourrait définir l’écorce, de manière simple, comme l’enveloppe la plus externe des végétaux ligneux. Elle…

La feuille, description globale

Les différentes parties d’une feuille Les différents types de feuilles Formes générales d’une feuille Feuilles composées Le vocabulaire utilisé par…
Fermer le menu
Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :