Définition botanique de pétalé, pétalée

(adj.)

Qualifie une fleur qui porte des pétales.


Contraire : apétalé

Définitions associées

apétalé, apétalée (adj.)
S'applique à une fleur sans pétale, autrement dit sans corolle.
Synonyme : apétale
Contraire : pétalé

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.



Définitions associées, 2ème niveau

actinomorphe (adj.) du grec aktinos = rayon; morphê = forme
Se dit d'une fleur dont les différentes parties présentent une symétrie radiale par rapport au réceptacle.
Synonyme : régulier
Contraire : zygomorphe

apétale (adj.)
Se dit d'une plante dont les fleurs sont dépourvues de pétales.
Synonyme : monochlamydé, monopérianthé

corolle (n.f.)
Seconde couronne florale entre le calice et les étamines et constituée de l'ensemble des pétales.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

périanthe (n.m.)
Désigne l'ensemble formé par le calice et la corolle d'une fleur. Ce sont les organes stériles, entourant et protégeant les organes reproducteurs.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

pétaloïde (adj.)
Qualifie un organe qui présente l'aspect d'un pétale par sa forme ou sa coloration.

reproducteur, reproductrice (adj.)
Qualifie un organe lié à la floraison et à sa fonction de reproduction sexuée.

sépale (n.m.)
Elément foliacé, le plus souvent vert, du calice de la fleur.

zygomorphe (adj.)
Se dit d'une fleur qui présente une symétrie bilatérale.
A distinguer de : actinomorphe



Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :