Définition botanique de Monocotylédones


Division des Angiospermes regroupant toutes les espèces dont les graines ne comportent qu'un seul cotylédon. Les Monocotylédones se caractérisent par des feuilles à nervation presque toujours parallèle, par des pièces florales en nombre multiple de trois. Elles ne produisent pas de bois, pas de ramification, ni de tronc.


Ex : Les Poacées


Définitions associées

bois (n.m.)
1 - En acception courante, masse dure contenue dans le tronc des arbres, constitués principalement de matières organiques (cellulose et lignine). 2 - Botaniquement parlant, le tissu bois c'est le xylème. Il a deux fonctions : tissu de soutien et conducteur de la sève brute.

angiospermes (n.f.) angio- = récipient et spermus = graine
Groupe de plantes le plus important et le plus évolué du Règne Végétal avec 240 000 espèces (soit 70 %). Ce sont les "plantes à fleur" vraies, avec des ovules puis des graines protégés dans un ovaire.
Synonyme : Magnoliophytées
A distinguer de : gymnospermes

espèce (n.f.)
Unité fondamentale du système de classification des plantes regroupant les individus qui se ressemblent et qui peuvent s'inter-féconder. Elle est désignée par une appellation binomiale unique et universelle.

cotylédon (n.m.)
Première feuille ou première paire de feuilles de l'embryon se développant au moment de la germination.

division (n.f.)
1 - Méthode de multiplication végétative consistant à diviser un pied mère en plusieurs fragments, chacun possédant au moins des racines et un ou plusieurs rameaux ou bourgeons viables. 2 - Désigne les éléments d'une corolle, d'un calice, d'une feuille. 3 - En taxonomie, correspond à une groupe de plantes compris entre le Règne et la Classe

nervation (n.f.)
Ensemble et disposition des nervures d'une feuille.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

monocotylédone (adj.)
Qualifie une plante dont la graine ne possède qu'une seule feuille embryonnaire ou cotylédon.

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.



Définitions de contexte

Broméliacées
Famille de plantes monocotylédones constituée de 50 Genres et plus de 1700 espèces.

monoaperturé, monoaperturée, monoaperturé (adj.)
Qualifie le grain de pollen des Monocotylédones et des Dicotylédones les plus primitives, avec un seul sillon ou pore germinatif.

Orchidacées
Très grande famille de plantes monocotylédones de l'Ordre des Orchidales (en classification classique) ou de l'Ordre des Asparagales (en classification phylogénétique) comprenant plus de 25 000 espèces groupées en 850 Genres.

Poacées
Famille de plantes monocotylédones de l'Ordre des Poales comprenant environ 12 000 espèces regroupées en 700 genres
Synonyme : Graminées



Définitions associées, 2ème niveau

arbre (n.m.)
Plante ligneuse d'une hauteur de 7 m au moins, avec un tronc ramifié au sommet.

botanique (n.f.)
Science qui a pour objet l'étude des végétaux.

bourgeon (n.m.)
Organe qui contient en germe à l'état embryonnaire une tige, une feuille ou une fleur.

cellulose (n.f.)
Substance très répandue dans le règne végétal, polymère de glucose, constituant principal de la paroi des cellules chez les végétaux. Principal constituant organique du bois (65 à 80 %), qui lui donne sa résistance mécanique en traction et en compression.

cerne (n.m.)
Anneau marquant l'accroissement de l'année sur les troncs des arbres et composé d'une partie claire et d'une partie sombre, la partie claire correspondant à la croissance réalisée au printemps.

classification (n.f.)
Discipline qui consiste à regrouper des êtres vivants (des plantes, par exemple) en ensembles hiérarchisés en raison de leurs caractères communs. Le plus haut niveau de regroupement est le Règne, puis viennent les Embranchements, les Classes, les Ordres, les Familles, les Genres et enfin les Espèces. Chacun de ces niveaux peut comporter des sous-groupes, du type sous-classe, sous-famille ou sous-espèce.

dendrochronologie (n.f.)
Méthode scientifique de datation fondée sur le comptage des anneaux de croissance des arbres. L'analyse des cernes permet également de reconstituer l'évolution du climat pendant la vie de l'arbre.

écorce (n.f.)
Enveloppe extérieure d'une plante ligneuse.

embryon (n.m.) embruos (grec) = qui se développe à l'intérieur
1 - Partie de la graine correspondant à la future plante, avant la germination. 2 - Abusivement, jeune plantule obtenue par micro-propagation en vue de la culture in-vitro.
Synonyme : gemmule

espèce (n.f.)
Unité fondamentale du système de classification des plantes regroupant les individus qui se ressemblent et qui peuvent s'inter-féconder. Elle est désignée par une appellation binomiale unique et universelle.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

fût (n.m.)
Partie du tronc d'un arbre comprise entre la souche et le houppier.

germination (n.f.)
Phénomène par lequel l'embryon contenu dans la graine commence à se développer, formant une radicule et déployant son ou ses cotylédons grâce aux réserves de la graine.

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

grume (n.f.)
Tronc d'un arbre abattu, non encore scié en longueur ou équarri.

Gymnospermes
Groupe de plantes dont les ovules ne sont pas protégés dans un ovaire.

houppier (n.m.)
Partie supérieure d'un arbre comprenant l'ensemble des ramifications et la partie du tronc non comprise dans le fût

liber (n.m.)
Tissu d'un tronc dans lequel circule la sève élaborée.
Synonyme : phloème

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

lignine (n.f.)
Un des constituants organiques du bois, qui lui donne sa cohésion transversale.

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

multiplication (n.f.)
Mode de propagation des végétaux, par voie sexuée ou végétative.

multiplication végétative (expr.)
Mode asexué de propagation des végétaux, à partir d'une portion de végétal, par des techniques telles que le bouturage, le marcottage, le greffage ...
Synonyme : reproduction asexuée

nervure (n.f.)
Ligne saillante constituée de tissus conducteurs de certains organes (feuilles, pétales, sépales) et dans laquelle se trouve transportée la sève.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

organique (adj.)
1 - S'applique à tout ce qui contient des cellules vivantes. 2 - Qualifie la matière dérivée de la décomposition des organismes vivants (animaux, végétaux) et formée de composés du carbone. 3 - Composé chimique contenant du carbone.
Contraire : minéral

ovaire (n.m.)
Partie creuse, basale, d'un carpelle contenant le ou les ovules et se transformant en fruit, après la fécondation, chez les Angiospermes.

ovule (n.m.)
Organe contenu dans l'ovaire renfermant le gamète femelle et qui donnera la graine après fécondation par le pollen.

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

rameau (n.m.)
Petite branche.

règne (n.m.)
Plus haut niveau de classification des êtres vivants. Pour Linné, il existait deux grands Règnes : le Règne végétal et le Règne animal. Depuis Whittaker, on distingue plutôt cinq grands Règnes : bactéries, protistes, champignons, végétal, animal.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

sève (n.f.)
Liquide contenant les éléments nutritifs qui circule, grâce à des cellules spécialisées appelées vaisseaux, entre les différents organes de la plante.

sève brute, sève ascendante (expr.)
C'est la sève qui monte des racines vers les feuilles et qui contient de l'eau et des sels minéraux.

stipe (n.m.)
1 - Organe végétal ayant l'allure d'un tronc, non ramifié, recouvert par les cicatrices des feuilles, de diamètre constant sur toute la longueur. 2 - Chez les Orchidacées, bandelette de tissu rattachant la pollinie à la viscidie, formé à partir de la colonne.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.

végétatif, végétative (adj.)
Qui se rapporte à la vie de la plante hormis sa floraison et sa fructificaation. Qui se rapporte à tout ce qui n'est pas lié aux organes et à la vie sexuels de la plante.

viable (adj.)
Se dit d'une graine bénéficiant d'une faculté germinative correcte.

xylème (n.m.)
Tissu conducteur de la sève brute des racines aux feuilles chez les plantes ligneuses et formant le bois. Il se compose des vaisseaux constitués de files de cellules mortes entourées de lignine, de fibres ligneuses, constituées de cellules mortes et de parenchymes ligneux formés de cellules vivantes qui regroupent le parenchyme vertical et horizontal. Le protoxylème, le premier formé, est d'origine primaire (procambium) ; il est constitué de trachéides. Le métaxylème, formé ensuite, est d'abord d'origine primaire, puis d'origine secondaire (cambium) ; il est en partie constitué de vaisseaux.
Synonyme : bois
A distinguer de : phloème



Les fruits

Nous examinerons dans cette page les différents fruits simples. Ces fruits sont dits simples parce qu’ils se distinguent d’une part…

Les Astéridées

Le clade des Astéridées en classification phylogénétique APG III comprend : l’ordre des Cornales, par exemple les hortensias (Hydrangea), ou…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :