Définition botanique de xylème

(n.m.)

Tissu conducteur de la sève brute des racines aux feuilles chez les plantes ligneuses et formant le bois. Il se compose des vaisseaux constitués de files de cellules mortes entourées de lignine, de fibres ligneuses, constituées de cellules mortes et de parenchymes ligneux formés de cellules vivantes qui regroupent le parenchyme vertical et horizontal. Le protoxylème, le premier formé, est d'origine primaire (procambium) ; il est constitué de trachéides. Le métaxylème, formé ensuite, est d'abord d'origine primaire, puis d'origine secondaire (cambium) ; il est en partie constitué de vaisseaux.


Synonyme : bois
A distinguer de : phloème

Définitions associées

phloème (n.m.)
Tissu d'un tronc dans lequel circule la sève élaborée.
Synonyme : liber

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

cambium (n.m.)
Couche de tissu méristématique placée sous l'écorce des végétaux ligneux. C'est ce tissu qui, en produisant de nouvelles cellules, assure la croissance en diamètre des plantes.
Synonyme : assise génératrice

fibre (n.f.)
1 - Cellule très allongée et étroite à parois épaissies par de la lignine ou de la cellulose. 2 - Formation élémentaire d'aspect filamenteux, se présentant généralement sous forme de faisceaux.

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

lignine (n.f.)
Un des constituants organiques du bois, qui lui donne sa cohésion transversale.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

sève (n.f.)
Liquide contenant les éléments nutritifs qui circule, grâce à des cellules spécialisées appelées vaisseaux, entre les différents organes de la plante.

sève brute, sève ascendante (expr.)
C'est la sève qui monte des racines vers les feuilles et qui contient de l'eau et des sels minéraux.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

trachéide (n.f.)
Cellule morte, allongée, à paroi lignifiée, constituant chez les Ptéridophytes et les Gymnospermes l'élément conducteur de la sève. Ces cellules communiquent entre elles par des ponctuations et non par des perforations par différence avec les vaisseaux.

métaxylème (n.m.)
Xylème différencié quand la croissance de l'organe est terminé, composé de vaisseaux aux parois fortement lignifiées, réticulées ou ponctuées.

sève élaborée, sève descendante (expr.)
C'est la sève qui part des feuilles pour redescendre dans toutes les parties de la plante et qui contient de l'eau et des sucres synthétisés, grâce à la photosynthèse.

protoxylème (n.m.)
Xylème antérieur au métaxylème, composé de trachéides dont les parois peu lignifiées sont annelées ou spiralées et qui se différencie dans le sens radial centrifuge pendant la croissance de l'organe de la plante auquel il appartient.



Définitions de contexte

annelé, annelée (adj.)
Se dit d'un organe en forme d'anneau ou muni d'un anneau. Se dit notamment des vaisseaux ornés d'épaisssissements ligneux du métaxylème.

bois (n.m.)
1 - En acception courante, masse dure contenue dans le tronc des arbres, constitués principalement de matières organiques (cellulose et lignine). 2 - Botaniquement parlant, le tissu bois c'est le xylème. Il a deux fonctions : tissu de soutien et conducteur de la sève brute.

cambium cribro-vasculaire (expr.)
Tissu méristématique produisant le xylème sur sa face interne et le phloème sur sa face externe.
A distinguer de : cambium cortical

liber (n.m.)
Tissu d'un tronc dans lequel circule la sève élaborée.
Synonyme : phloème

métaxylème (n.m.)
Xylème différencié quand la croissance de l'organe est terminé, composé de vaisseaux aux parois fortement lignifiées, réticulées ou ponctuées.

perforation (n.f.)
Pore de communication situé à l'extrémité des éléments de vaisseaux dans le xylème, permettant la circulation de la sève brute.
A distinguer de : ponctuation

phloème (n.m.)
Tissu d'un tronc dans lequel circule la sève élaborée.
Synonyme : liber

protoxylème (n.m.)
Xylème antérieur au métaxylème, composé de trachéides dont les parois peu lignifiées sont annelées ou spiralées et qui se différencie dans le sens radial centrifuge pendant la croissance de l'organe de la plante auquel il appartient.

vaisseau (n.m.)
Elément conducteur de la sève brute, constitué d'une file de cellules mortes, ayant conservé leurs parois transversales chez les Angiospermes primitives ou les ayant totalement perdues pour constituer alors de vrais tuyaux chez les Angiospermes supérieures.



Définitions associées, 2ème niveau

absorption (n.f.)
Entrée de substances du milieu extérieur à l'intérieur des tissus végétaux. Exemple : absorption de l'eau par les racines.

annelé, annelée (adj.)
Se dit d'un organe en forme d'anneau ou muni d'un anneau. Se dit notamment des vaisseaux ornés d'épaisssissements ligneux du métaxylème.

aréolé, aréolée (adj.)
1 - Qualifie un organe marqué par des taches circulaires. 2 - S'agissant de trachéides, chez les Gymnospermes, caractérise celles disposant de petites zones plus claires, avec décollement de la paroi secondaire, ce qui permet le passage de substances entre cellules voisines.

bois (n.m.)
1 - En acception courante, masse dure contenue dans le tronc des arbres, constitués principalement de matières organiques (cellulose et lignine). 2 - Botaniquement parlant, le tissu bois c'est le xylème. Il a deux fonctions : tissu de soutien et conducteur de la sève brute.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

cellulose (n.f.)
Substance très répandue dans le règne végétal, polymère de glucose, constituant principal de la paroi des cellules chez les végétaux. Principal constituant organique du bois (65 à 80 %), qui lui donne sa résistance mécanique en traction et en compression.

chloroplaste (n.m.)
Organite de la cellule d'une plante qui contient la chlorophylle et qui constitue le siège de la photosynthèse.

composé, composée (adj.)
1 - Formé de plusieurs parties bien identifiables. 2 - En chimie, corps constitué de plusieurs espèces d'atomes.

couche (n.f.)
Amas de fumier recouvert de terre ou de terreau apportant chaleur et fertilité notamment pour démarrer des semis ou des cultures de printemps.

cytoplasme (n.m.)
Ensemble des éléments d'une cellule à l'exception du noyau, c'est-à-dire le cytosol et les organites

différencié, différenciée (adj.)
Se dit de tissus ou de cellules qui ont terminé leur phase de différenciation et qui ont donc acquis leurs caractéristiques définitives.

eau (n.f.)
Corps chimique composé, chaque molécule étant constituée d'un atome d'oxygène et de deux atomes d'hydrogène, qu'on peut retrouver sous forme liquide, solide (glace) ou gazeuse (vapeur), indispensable à toute forme de vie. L'eau dissout bon nombre de corps solides et facilite donc les réactions chimiques du métabolisme. Par ailleurs, la pression hydrostatique est utilisée par les végétaux pour se soutenir.

écorce (n.f.)
Enveloppe extérieure d'une plante ligneuse.

eucaryote (n.m.) du grec eu = bien, vrai; karuon = noyau
Organismes dont les cellules possèdent un vrai noyau, entourés d'une membrane, avec un protoplasme contenant des mitochondries et des ribosomes.

faisceau (n.m.)
Assemblage longitudinal d'organes rapprochés (vaisseaux, fibres, rameaux, feuilles ...).

filament (n.m.)
1 - Elément long et très fin, comme un fil, qui entre dans la composition de certaines substances végétales. 2 - Structure cellulaire très allongée et fine.

filamenteux (adj.)
Qui est constitué ou en forme de filaments.

Gymnospermes
Groupe de plantes dont les ovules ne sont pas protégés dans un ovaire.

herbacé, herbacée (adj.)
1 - Plante vivace non ligneuse dont la partie aérienne disparait généralement chaque hiver pour ne laisser que la souche souterraine qui repartira au printemps. 2 - Se dit d'une tige, d'un rameau ou d'une plante entière non ligneuse ayant la texture molle et souple de l'herbe.

hétéroxylé, hétéroxylée (adj.)
Qualifie un bois qui présente des fibres et des vaisseaux (ou des trachéides). C'est le cas du bois des Angiospermes.
Contraire : homoxylé

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

lignifié, lignifiée (adj.)
Qualifie un organe ou un tissu imprégné de lignine, ce qui lui confère la consistance du bois.

lignine (n.f.)
Un des constituants organiques du bois, qui lui donne sa cohésion transversale.

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

méristématique (adj.)
Qui se rapporte au méristème.

minéral (n.m.)
Corps non organique, le plus souvent à l'état solide, entrant dans la composition de la croute terrestre.

minéraux (n.m.)
Sels entrant dans la composition des organismes vivants, dont la présence dans le sol est indispensable pour la bonne santé des plantes.
Synonyme : sels minéraux

morphologique (adj.)
Relatif à la forme et à la structure extérieure d'un être vivant ou d'un organe.

noyau (n.m.)
1 - Organite cellulaire délimité par une enveloppe nucléaire, élément qui distingue les eucaryotes des procaryotes, et qui constitue l'un des deux composants de base de la cellule, l'autre étant le cytoplasme. 2 - Enveloppe ligneuse qui enveloppe la graine d'un fruit.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

organique (adj.)
1 - S'applique à tout ce qui contient des cellules vivantes. 2 - Qualifie la matière dérivée de la décomposition des organismes vivants (animaux, végétaux) et formée de composés du carbone. 3 - Composé chimique contenant du carbone.
Contraire : minéral

paroi (n.f.)
Structure plus ou moins rigide entourant une cellule végétale, composée principalement de cellulose. La paroi primaire est mince et flexible, elle existe chez les cellules en cours d'expansion, pouvant encore se diviser ou se différencier. La paroi secondaire est plus rigide et résistante, elle se trouve chez les cellules qui ont terminé leur croissance.

perforation (n.f.)
Pore de communication situé à l'extrémité des éléments de vaisseaux dans le xylème, permettant la circulation de la sève brute.
A distinguer de : ponctuation

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

pluricellulaire (adj.)
Qui est constitué de plusieurs cellules.

ponctuation (n.f.)
Petite zone amincie dans la paroi d'une cellule végétale, permettant la communication entre les cytoplasmes de cellules voisines. Noter que c'est un simple amincissement par différence avec les perforations.
A distinguer de : perforation

ponctué, ponctuée (adj.)
Qualifie un organe marqué de petits points sur sa surface.

procaryote (n.m.)
Microorganisme unicellulaire dont le matériel génétique n'est pas enfermé dans un noyau.
Contraire : eucaryote

protoxylème (n.m.)
Xylème antérieur au métaxylème, composé de trachéides dont les parois peu lignifiées sont annelées ou spiralées et qui se différencie dans le sens radial centrifuge pendant la croissance de l'organe de la plante auquel il appartient.

Ptéridophytes
Embranchement de végétaux vasculaires, sans fleur ni graines, comprenant les fougères, lycopodes, sélaginelles, prêles.

racine fasciculée (expr.)
Racine très ramifiée formée de faisceaux et dont on ne peut déterminer quelle est la principale.
A distinguer de : racine pivotante

racine pivotante (expr.)
Racine principale la plus développée en général, qui s'enfonce droit dans le sol et d'où partent d'éventuelles racines secondaires nettement moins développées.
Synonyme : pivot
A distinguer de : racine fasciculée

radial, radiale (adj.)
1 - Disposé comme des rayons. 2 - Chez les cactus, se dit d'un aiguillon placé sur le pourtour de l'aréole. 3 - Se dit d'une symétrie en toutes directions par rapport à l'axe cental.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

réticulé, réticulée (adj.)
Qualifie un type de nervation où les nervures sont entrelacées comme les mailles d'un filet.

scalariforme (adj.)
1 - Caractérise le type de trachéides des Ptéridophytes, marquées de lignes transversales comme les barreaux d'une échelle. 2 - Qualifie le mode de reproduction de certaines algues vertes.

sels minéraux (expr.)
Sels entrant dans la composition des organismes vivants, dont la présence dans le sol est indispensable pour la bonne santé des plantes.

sève brute, sève ascendante (expr.)
C'est la sève qui monte des racines vers les feuilles et qui contient de l'eau et des sels minéraux.

sève élaborée, sève descendante (expr.)
C'est la sève qui part des feuilles pour redescendre dans toutes les parties de la plante et qui contient de l'eau et des sucres synthétisés, grâce à la photosynthèse.

spiralé, spiralée (adj.)
1 - S'applique à un vaisseau ou à une trachéide dont les parois sont garnies d'épaississements en forme de spire. 2 - S'applique à la disposition des feuilles sur des points d'insertion qui sont placés sur des lignes en spirale le long de la tige. 3 - Qualifie une préfloraison où les pièces florales ne sont ni totalement recouvertes, ni totalement recouvrantes. 4 - S'applique à la disposition des pièces florales selon une spire et non en verticille.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

trachéide (n.f.)
Cellule morte, allongée, à paroi lignifiée, constituant chez les Ptéridophytes et les Gymnospermes l'élément conducteur de la sève. Ces cellules communiquent entre elles par des ponctuations et non par des perforations par différence avec les vaisseaux.

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.

tube criblé (expr.)
Structure de circulation de la sève élaborée composée de cellules allongées qui communiquent entre elles par des perforations dans les parois adjacentes.

unicellulaire (adj.)
Qualifie un être vivant dont le corps est constitué d'une seule cellule.

vacuole (n.f.)
Petite cavité, au sein du cytoplasme, dans les cellules végétales, pouvant contenir de l'eau, ou des acides organiques ou des pigments, entouré par une membrane appelée tonoplaste.

vaisseau (n.m.)
Elément conducteur de la sève brute, constitué d'une file de cellules mortes, ayant conservé leurs parois transversales chez les Angiospermes primitives ou les ayant totalement perdues pour constituer alors de vrais tuyaux chez les Angiospermes supérieures.



L’écorce des plantes

La définition de l’écorce On pourrait définir l’écorce, de manière simple, comme l’enveloppe la plus externe des végétaux ligneux. Elle…

Les fruits

Nous examinerons dans cette page les différents fruits simples. Ces fruits sont dits simples parce qu’ils se distinguent d’une part…

Les alismatales

Les Alismatales sont un Ordre de plantes monocotylédones, classe des Liliopsidées, sous-classe des Alismatidées. Principales familles En classification classique, cet…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :