Définition botanique de duramen

(n.m.)

Dans un tronc, partie la plus ancienne du bois, dure, imprégnée de tanins et ne comportant plus de cellules vivantes.


Synonyme : bois parfait, bois de coeur
A distinguer de : aubier

Définitions associées

aubier (n.m.)
C'est le plus jeune bois d'un arbre, tendre et plus clair, situé en périphérie entre le duramen et l'écorce.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.

bois (n.m.)
1 - En acception courante, masse dure contenue dans le tronc des arbres, constitués principalement de matières organiques (cellulose et lignine). 2 - Botaniquement parlant, le tissu bois c'est le xylème. Il a deux fonctions : tissu de soutien et conducteur de la sève brute.



Définitions de contexte

aubier (n.m.)
C'est le plus jeune bois d'un arbre, tendre et plus clair, situé en périphérie entre le duramen et l'écorce.



Définitions associées, 2ème niveau

arbre (n.m.)
Plante ligneuse d'une hauteur de 7 m au moins, avec un tronc ramifié au sommet.

botanique (n.f.)
Science qui a pour objet l'étude des végétaux.

cellulose (n.f.)
Substance très répandue dans le règne végétal, polymère de glucose, constituant principal de la paroi des cellules chez les végétaux. Principal constituant organique du bois (65 à 80 %), qui lui donne sa résistance mécanique en traction et en compression.

cerne (n.m.)
Anneau marquant l'accroissement de l'année sur les troncs des arbres et composé d'une partie claire et d'une partie sombre, la partie claire correspondant à la croissance réalisée au printemps.

chloroplaste (n.m.)
Organite de la cellule d'une plante qui contient la chlorophylle et qui constitue le siège de la photosynthèse.

cytoplasme (n.m.)
Ensemble des éléments d'une cellule à l'exception du noyau, c'est-à-dire le cytosol et les organites

dendrochronologie (n.f.)
Méthode scientifique de datation fondée sur le comptage des anneaux de croissance des arbres. L'analyse des cernes permet également de reconstituer l'évolution du climat pendant la vie de l'arbre.

écorce (n.f.)
Enveloppe extérieure d'une plante ligneuse.

eucaryote (n.m.) du grec eu = bien, vrai; karuon = noyau
Organismes dont les cellules possèdent un vrai noyau, entourés d'une membrane, avec un protoplasme contenant des mitochondries et des ribosomes.

fût (n.m.)
Partie du tronc d'un arbre comprise entre la souche et le houppier.

grume (n.f.)
Tronc d'un arbre abattu, non encore scié en longueur ou équarri.

houppier (n.m.)
Partie supérieure d'un arbre comprenant l'ensemble des ramifications et la partie du tronc non comprise dans le fût

liber (n.m.)
Tissu d'un tronc dans lequel circule la sève élaborée.
Synonyme : phloème

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

lignine (n.f.)
Un des constituants organiques du bois, qui lui donne sa cohésion transversale.

morphologique (adj.)
Relatif à la forme et à la structure extérieure d'un être vivant ou d'un organe.

noyau (n.m.)
1 - Organite cellulaire délimité par une enveloppe nucléaire, élément qui distingue les eucaryotes des procaryotes, et qui constitue l'un des deux composants de base de la cellule, l'autre étant le cytoplasme. 2 - Enveloppe ligneuse qui enveloppe la graine d'un fruit.

organique (adj.)
1 - S'applique à tout ce qui contient des cellules vivantes. 2 - Qualifie la matière dérivée de la décomposition des organismes vivants (animaux, végétaux) et formée de composés du carbone. 3 - Composé chimique contenant du carbone.
Contraire : minéral

paroi (n.f.)
Structure plus ou moins rigide entourant une cellule végétale, composée principalement de cellulose. La paroi primaire est mince et flexible, elle existe chez les cellules en cours d'expansion, pouvant encore se diviser ou se différencier. La paroi secondaire est plus rigide et résistante, elle se trouve chez les cellules qui ont terminé leur croissance.

pluricellulaire (adj.)
Qui est constitué de plusieurs cellules.

procaryote (n.m.)
Microorganisme unicellulaire dont le matériel génétique n'est pas enfermé dans un noyau.
Contraire : eucaryote

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

sève (n.f.)
Liquide contenant les éléments nutritifs qui circule, grâce à des cellules spécialisées appelées vaisseaux, entre les différents organes de la plante.

sève brute, sève ascendante (expr.)
C'est la sève qui monte des racines vers les feuilles et qui contient de l'eau et des sels minéraux.

stipe (n.m.)
1 - Organe végétal ayant l'allure d'un tronc, non ramifié, recouvert par les cicatrices des feuilles, de diamètre constant sur toute la longueur. 2 - Chez les Orchidacées, bandelette de tissu rattachant la pollinie à la viscidie, formé à partir de la colonne.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

tronc (n.m.)
Partie principale de la tige d'un arbre située entre les racines et le houppier.

unicellulaire (adj.)
Qualifie un être vivant dont le corps est constitué d'une seule cellule.

vacuole (n.f.)
Petite cavité, au sein du cytoplasme, dans les cellules végétales, pouvant contenir de l'eau, ou des acides organiques ou des pigments, entouré par une membrane appelée tonoplaste.

xylème (n.m.)
Tissu conducteur de la sève brute des racines aux feuilles chez les plantes ligneuses et formant le bois. Il se compose des vaisseaux constitués de files de cellules mortes entourées de lignine, de fibres ligneuses, constituées de cellules mortes et de parenchymes ligneux formés de cellules vivantes qui regroupent le parenchyme vertical et horizontal. Le protoxylème, le premier formé, est d'origine primaire (procambium) ; il est constitué de trachéides. Le métaxylème, formé ensuite, est d'abord d'origine primaire, puis d'origine secondaire (cambium) ; il est en partie constitué de vaisseaux.
Synonyme : bois
A distinguer de : phloème



Les fruits

Nous examinerons dans cette page les différents fruits simples. Ces fruits sont dits simples parce qu’ils se distinguent d’une part…

Les alismatales

Les Alismatales sont un Ordre de plantes monocotylédones, classe des Liliopsidées, sous-classe des Alismatidées. Principales familles En classification classique, cet…

Les faux-fruits

Imaginez une corbeille de fruits dans laquelle ont été déposés des pommes, des poires, des bananes, des ananas, des figues.…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :