Définition botanique de Bryophytes


Embranchement du règne végétal qui, au sens strict, concerne les mousses et qui, en conception élargie intègre aussi les hépatiques et les sphaignes. Ces plantes n'ont pas de système vasculaire. Elles n'ont pas non plus de racines mais des rhizoïdes qui servent à l'adhésion au substrat.


Synonyme : muscinées

Définitions associées

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

embranchement (n.m.)
Deuxième niveau de classification des espèces vivantes, entre le règne et la classe. Le nom des embranchements se termine par le suffixe "phytes".
Synonyme : division, phyllum

mousse (n.f.)
Végétal avasculaire, c'est-à-dire sans vaisseaux conducteurs de sève, fixés au sol par des rhizoïdes et non par des racines, qui se reproduit à l'aide de spores.

rhizoïde (n.m.) grec rhiza = racine et eidos = aspect
Poil ressemblant à une racine qui sert à la fixation dans le substrat de certaines plantes inférieures, telles que les Bryophytes, les prothannes de Ptéridophytes et certaines algues, mais qui n'est pas conducteur de sève.
Synonyme : crampon

sphaigne, spahgnum (n.f.)
Mousse des marais et des milieux très humides qui en se décomposant donne la tourbe et qui est utilisée comme substrat de culture, notamment pour des orchidées.

vasculaire (adj.)
Se dit d'un végétal dont le tissu est composé de petits vaisseaux ou canaux destinés à la circulation des liquides.
Contraire : vasculaire

Hépatiques
Classe de plantes intermédiaires entre les lichens et les mousses, de l'embranchement des Bryophytes, à reproduction sexuée. Elles poussent en milieu humide et disposent soit d'un thalle aplati soit de tiges feuillées.
Synonyme : Marchantiophytes

règne (n.m.)
Plus haut niveau de classification des êtres vivants. Pour Linné, il existait deux grands Règnes : le Règne végétal et le Règne animal. Depuis Whittaker, on distingue plutôt cinq grands Règnes : bactéries, protistes, champignons, végétal, animal.



Définitions de contexte

archégone (n.m.)
Organe ayant la forme d'un petit vase ou d'une bouteille, porté par un gamétophyte, et contenant l'oosphère destinée à devenir l'oeuf après la fécondation. C'est un gamétange. Il n'est repérable que chez les Cryptogames invasculaires supérieurs (Bryophytes ou Ptéridophytes) ou, plus réduit, chez les Gymnospermes. Il n'est plus identifiable chez les Angiospermes.

bryologie (n.f.)
Science qui étudie les bryophytes c'est-à-dire les mousses, les sphaignes et les hépatiques.

Cormophytes
Ensemble des végétaux disposant d'un cormus, c'est-à-dire possédant racines ou rhizoïdes, tige ou tronc et feuilles.
Contraire : Thallophytes

Hépatiques
Classe de plantes intermédiaires entre les lichens et les mousses, de l'embranchement des Bryophytes, à reproduction sexuée. Elles poussent en milieu humide et disposent soit d'un thalle aplati soit de tiges feuillées.
Synonyme : Marchantiophytes

hydroïde (n.m.)
Chez certaines Bryophytes, cellule morte, allongée, qui assure la conduction de l'eau.
A distinguer de : leptoïde

leptoïde (n.m.)
Chez certaines Bryophytes, cellule allongée de la tige du gamétophyte qui conduit les nutriments.
A distinguer de : hydroïde

Marchantiophytes
Classe de plantes intermédiaires entre les lichens et les mousses, de l'embranchement des Bryophytes, à reproduction sexuée. Elles poussent en milieu humide et disposent soit d'un thalle aplati soit de tiges feuillées.
Synonyme : Hépatiques

propagule (n.f.)
1 - Chez les Bryophytes notamment, petit massif pluricellulaire, constituant un organe de dissémination et de multiplication d'une plante par voie végétative. 2 - Début de population suffisant pour permettre la colonisation d'un nouvel habitat.

rhizoïde (n.m.) grec rhiza = racine et eidos = aspect
Poil ressemblant à une racine qui sert à la fixation dans le substrat de certaines plantes inférieures, telles que les Bryophytes, les prothannes de Ptéridophytes et certaines algues, mais qui n'est pas conducteur de sève.
Synonyme : crampon

sporophyte (n.m.)
1 - Grand regroupement des végétaux les plus anciens se caractérisant par l'impossibilité de produire des fleurs, des graines ou des fruits et qui se reproduisent par des spores. Les cryptogames forment trois embranchements : les thallophytes (algues, ...), les bryophytes (mousses, ...) et les ptéridophytes (fougères, prêles). 2 - Organisme représentant la phase diploïde du cycle de développement produisant les spores.
A distinguer de : gamétophyte

zoïdogamie (n.f.)
Mode de fécondation caractérisé par la mobilité des spermatozoïdes, nécessitant un liquide de fécondation interne à la plante. Se rencontre chez les Algues, les Bryophytes, les Ptéridophytes et les Préspermatophytes.



Définitions associées, 2ème niveau

absorption (n.f.)
Entrée de substances du milieu extérieur à l'intérieur des tissus végétaux. Exemple : absorption de l'eau par les racines.

algue (n.f.)
Plante à chlorophylle, mais sans racine, ni feuille, ni tissu vasculaire.

avasculaire (adj.)
Se dit d'une plante dépourvue de vaisseaux conducteurs de sève.
Contraire : vasculaire

bactérie (n.f.)
Etre vivant minuscule, fait d'une seule cellule ne comportant pas de noyau (procaryote) et d'un seul chromosome. Les bactéries se reproduisent généralement de façon asexuée, par simple division cellulaire

cellulaire (adj.)
Qui se rapporte à la cellule vivante.

champignon (n.m.)
Nom commun donné aux espèces appartenant au règne des Mycètes ou Mycophytes. Ces espèces ne sont plus classées dans le règne végétal car ils n'ont ni chlorophylle ni tissu vasculaire ni structure composée de tiges, racines, feuilles et ne peuvent pas faire de photosynthèse. Les rouilles, les charbons, les mildious, les levures et les moisissures sont tous des champignons.

classe (n.f.)
Unité de classification des plantes en dessous de l'embranchement et rassemblant les ordres voisins. Le nom des classes se termine par le suffixe "opsidées" chez les plantes, "phycées" chez les algues et "mycètes" chez les champignons.

classification (n.f.)
Discipline qui consiste à regrouper des êtres vivants (des plantes, par exemple) en ensembles hiérarchisés en raison de leurs caractères communs. Le plus haut niveau de regroupement est le Règne, puis viennent les Embranchements, les Classes, les Ordres, les Familles, les Genres et enfin les Espèces. Chacun de ces niveaux peut comporter des sous-groupes, du type sous-classe, sous-famille ou sous-espèce.

eau (n.f.)
Corps chimique composé, chaque molécule étant constituée d'un atome d'oxygène et de deux atomes d'hydrogène, qu'on peut retrouver sous forme liquide, solide (glace) ou gazeuse (vapeur), indispensable à toute forme de vie. L'eau dissout bon nombre de corps solides et facilite donc les réactions chimiques du métabolisme. Par ailleurs, la pression hydrostatique est utilisée par les végétaux pour se soutenir.

espèce (n.f.)
Unité fondamentale du système de classification des plantes regroupant les individus qui se ressemblent et qui peuvent s'inter-féconder. Elle est désignée par une appellation binomiale unique et universelle.

lichen (n.m.)
Végétal résultant de l'association symbiotique entre un champignon et une algue verte ou une cyanobactérie. Ils sont capables de résister à des conditions climatiques extrêmes.

minéral (n.m.)
Corps non organique, le plus souvent à l'état solide, entrant dans la composition de la croute terrestre.

minéraux (n.m.)
Sels entrant dans la composition des organismes vivants, dont la présence dans le sol est indispensable pour la bonne santé des plantes.
Synonyme : sels minéraux

mousse (n.f.)
Végétal avasculaire, c'est-à-dire sans vaisseaux conducteurs de sève, fixés au sol par des rhizoïdes et non par des racines, qui se reproduit à l'aide de spores.

orchidée (n.f.)
Plante de la famille des Orchidacées.

poil (n.m.)
Production épidermique qui peut être constituée d'une ou de plusieurs cellules sous forme de filament fin et court.

Ptéridophytes
Embranchement de végétaux vasculaires, sans fleur ni graines, comprenant les fougères, lycopodes, sélaginelles, prêles.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

racine fasciculée (expr.)
Racine très ramifiée formée de faisceaux et dont on ne peut déterminer quelle est la principale.
A distinguer de : racine pivotante

racine pivotante (expr.)
Racine principale la plus développée en général, qui s'enfonce droit dans le sol et d'où partent d'éventuelles racines secondaires nettement moins développées.
Synonyme : pivot
A distinguer de : racine fasciculée

règne (n.m.)
Plus haut niveau de classification des êtres vivants. Pour Linné, il existait deux grands Règnes : le Règne végétal et le Règne animal. Depuis Whittaker, on distingue plutôt cinq grands Règnes : bactéries, protistes, champignons, végétal, animal.

reproducteur, reproductrice (adj.)
Qualifie un organe lié à la floraison et à sa fonction de reproduction sexuée.

reproduction sexuée (expr.)
Mode de propagation des végétaux par la production de graines puis le semis.
Synonyme : multiplication sexuée

rhizoïde (n.m.) grec rhiza = racine et eidos = aspect
Poil ressemblant à une racine qui sert à la fixation dans le substrat de certaines plantes inférieures, telles que les Bryophytes, les prothannes de Ptéridophytes et certaines algues, mais qui n'est pas conducteur de sève.
Synonyme : crampon

sève (n.f.)
Liquide contenant les éléments nutritifs qui circule, grâce à des cellules spécialisées appelées vaisseaux, entre les différents organes de la plante.

Spermaphytes
Ensemble des plantes qui produisent des graines, comprenant les Gymnospermes et les Angiospermes.
Synonyme : Phanérogames, Spermatophytes

spore (n.f.)
Semence microscopique assurant la propagation des champignons, des fougères, des mousses ... et constituée de quelques cellules seulement ou même d'une seule et sans embryon.

thalle (n.m.)
Appareil végétatif sans tige, ni feuille, ni racine, ni vaisseaux conducteurs, caractéristique des végétaux inférieurs, notamment les Thallophytes.
A distinguer de : cormus

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

tourbe (n.f.)
Matière organique acide formée par la décomposition très lente de substances végétales en milieu constamment humide. Sa structure favorise l'enracinement, elle retient très bien l'eau, mais elle contient très peu d'éléments minéraux. Elle peut être blonde, brune ou noire selon les couches d'où elle provient.

vaisseau (n.m.)
Elément conducteur de la sève brute, constitué d'une file de cellules mortes, ayant conservé leurs parois transversales chez les Angiospermes primitives ou les ayant totalement perdues pour constituer alors de vrais tuyaux chez les Angiospermes supérieures.



Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…

La feuille, description globale

Les différentes parties d’une feuille Les différents types de feuilles Formes générales d’une feuille Feuilles composées Le vocabulaire utilisé par…

Les faux-fruits

Imaginez une corbeille de fruits dans laquelle ont été déposés des pommes, des poires, des bananes, des ananas, des figues.…

L’écorce des plantes

La définition de l’écorce On pourrait définir l’écorce, de manière simple, comme l’enveloppe la plus externe des végétaux ligneux. Elle…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :