Définition botanique de cal

(n.m.)

1 - Tissu de cicatrisation qui se développe à partir du cambium. 2 - Dépôt de callose dans les vaisseaux à sève de certains végétaux. 3 - Petit massif cellulaire constitué sur le labelle de certaines orchidées.



Définitions associées

cambium (n.m.)
Couche de tissu méristématique placée sous l'écorce des végétaux ligneux. C'est ce tissu qui, en produisant de nouvelles cellules, assure la croissance en diamètre des plantes.
Synonyme : assise génératrice

callose (n.f.)
Substance dure et imperméable formé, comme la cellulose, par la polymérisation du glucose. En fin de saison, un cal formé de callose, obstrue les tubes criblés du liber, stoppant la circulation de sève élaborée. Le plus souvent, ces tubes obstrués ne pourront plus servir et seront remplacés par de nouveaux tubes criblés, formés par le cambium.

labelle (n.m.)
Chez les Orchidacées, pétale médian inférieur, en forme de lèvre, ou de sabot, plus large et plus coloré que les autres pièces florales

cellulaire (adj.)
Qui se rapporte à la cellule vivante.

orchidée (n.f.)
Plante de la famille des Orchidacées.

sève (n.f.)
Liquide contenant les éléments nutritifs qui circule, grâce à des cellules spécialisées appelées vaisseaux, entre les différents organes de la plante.

vaisseau (n.m.)
Elément conducteur de la sève brute, constitué d'une file de cellules mortes, ayant conservé leurs parois transversales chez les Angiospermes primitives ou les ayant totalement perdues pour constituer alors de vrais tuyaux chez les Angiospermes supérieures.

massif (n.m.)
Espace d'un jardin planté d'arbres ou d'arbustes ou de fleurs annuelles ou bisannuelles.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).



Définitions de contexte

callose (n.f.)
Substance dure et imperméable formé, comme la cellulose, par la polymérisation du glucose. En fin de saison, un cal formé de callose, obstrue les tubes criblés du liber, stoppant la circulation de sève élaborée. Le plus souvent, ces tubes obstrués ne pourront plus servir et seront remplacés par de nouveaux tubes criblés, formés par le cambium.



Définitions associées, 2ème niveau

angiospermes (n.f.) angio- = récipient et spermus = graine
Groupe de plantes le plus important et le plus évolué du Règne Végétal avec 240 000 espèces (soit 70 %). Ce sont les "plantes à fleur" vraies, avec des ovules puis des graines protégés dans un ovaire.
Synonyme : Magnoliophytées
A distinguer de : gymnospermes

annelé, annelée (adj.)
Se dit d'un organe en forme d'anneau ou muni d'un anneau. Se dit notamment des vaisseaux ornés d'épaisssissements ligneux du métaxylème.

cambium (n.m.)
Couche de tissu méristématique placée sous l'écorce des végétaux ligneux. C'est ce tissu qui, en produisant de nouvelles cellules, assure la croissance en diamètre des plantes.
Synonyme : assise génératrice

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

cellulose (n.f.)
Substance très répandue dans le règne végétal, polymère de glucose, constituant principal de la paroi des cellules chez les végétaux. Principal constituant organique du bois (65 à 80 %), qui lui donne sa résistance mécanique en traction et en compression.

couche (n.f.)
Amas de fumier recouvert de terre ou de terreau apportant chaleur et fertilité notamment pour démarrer des semis ou des cultures de printemps.

écorce (n.f.)
Enveloppe extérieure d'une plante ligneuse.

famille (n.f.)
Dans la hiérarchie de classification des végétaux, catégorie qui se trouve entre l'Ordre (au-dessus) et le Genre (au-dessous). Tous les noms de Famille se terminent par -acées.

floral, florale (adj.)
Qui se rapporte à la fleur.

glucose (n.m.)
Produit résultant de la photosynthèse et servant de nourriture pour les cellules de la plante.

lèvre (n.f.)
Ensemble de pétales ou de sépales soudés formant un organe distinct des autres pétales ou sépales, formant comme deux lèvres ou parfois une seule.

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

méristématique (adj.)
Qui se rapporte au méristème.

Orchidacées
Très grande famille de plantes monocotylédones de l'Ordre des Orchidales (en classification classique) ou de l'Ordre des Asparagales (en classification phylogénétique) comprenant plus de 25 000 espèces groupées en 850 Genres.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

paroi (n.f.)
Structure plus ou moins rigide entourant une cellule végétale, composée principalement de cellulose. La paroi primaire est mince et flexible, elle existe chez les cellules en cours d'expansion, pouvant encore se diviser ou se différencier. La paroi secondaire est plus rigide et résistante, elle se trouve chez les cellules qui ont terminé leur croissance.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

polymérisation (n.f.)
1 - Union de plusieurs molécules d'un composé pour former une macromolécule dont la masse moléculaire est un multiple de celle de la molécule originale. 2 - Réaction chimique formant un nouveau composé par la réunion des molécules d'un premier composé.

ponctué, ponctuée (adj.)
Qualifie un organe marqué de petits points sur sa surface.

réticulé, réticulée (adj.)
Qualifie un type de nervation où les nervures sont entrelacées comme les mailles d'un filet.

sève (n.f.)
Liquide contenant les éléments nutritifs qui circule, grâce à des cellules spécialisées appelées vaisseaux, entre les différents organes de la plante.

sève brute, sève ascendante (expr.)
C'est la sève qui monte des racines vers les feuilles et qui contient de l'eau et des sels minéraux.

sève élaborée, sève descendante (expr.)
C'est la sève qui part des feuilles pour redescendre dans toutes les parties de la plante et qui contient de l'eau et des sucres synthétisés, grâce à la photosynthèse.

spiralé, spiralée (adj.)
1 - S'applique à un vaisseau ou à une trachéide dont les parois sont garnies d'épaississements en forme de spire. 2 - S'applique à la disposition des feuilles sur des points d'insertion qui sont placés sur des lignes en spirale le long de la tige. 3 - Qualifie une préfloraison où les pièces florales ne sont ni totalement recouvertes, ni totalement recouvrantes. 4 - S'applique à la disposition des pièces florales selon une spire et non en verticille.

substance (n.f.)
Matière chimiquement définie à partir de ses propriétés spécifiques qui la différencient des autres matières.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

tube criblé (expr.)
Structure de circulation de la sève élaborée composée de cellules allongées qui communiquent entre elles par des perforations dans les parois adjacentes.

vaisseau (n.m.)
Elément conducteur de la sève brute, constitué d'une file de cellules mortes, ayant conservé leurs parois transversales chez les Angiospermes primitives ou les ayant totalement perdues pour constituer alors de vrais tuyaux chez les Angiospermes supérieures.

xylème (n.m.)
Tissu conducteur de la sève brute des racines aux feuilles chez les plantes ligneuses et formant le bois. Il se compose des vaisseaux constitués de files de cellules mortes entourées de lignine, de fibres ligneuses, constituées de cellules mortes et de parenchymes ligneux formés de cellules vivantes qui regroupent le parenchyme vertical et horizontal. Le protoxylème, le premier formé, est d'origine primaire (procambium) ; il est constitué de trachéides. Le métaxylème, formé ensuite, est d'abord d'origine primaire, puis d'origine secondaire (cambium) ; il est en partie constitué de vaisseaux.
Synonyme : bois
A distinguer de : phloème



Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…

Les fruits

Nous examinerons dans cette page les différents fruits simples. Ces fruits sont dits simples parce qu’ils se distinguent d’une part…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :