Définition botanique de glucose

(n.m.)

Produit résultant de la photosynthèse et servant de nourriture pour les cellules de la plante.



Définitions associées

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.



Définitions de contexte

ATP (abr.)
Abréviation pour adénosine-5'-triphophate. Substance chimique, servant à stocker et à transporter l'énergie de la cellule, participant à la transformation du glycogène en glucose dans les organismes vivants.

callose (n.f.)
Substance dure et imperméable formé, comme la cellulose, par la polymérisation du glucose. En fin de saison, un cal formé de callose, obstrue les tubes criblés du liber, stoppant la circulation de sève élaborée. Le plus souvent, ces tubes obstrués ne pourront plus servir et seront remplacés par de nouveaux tubes criblés, formés par le cambium.

cellulose (n.f.)
Substance très répandue dans le règne végétal, polymère de glucose, constituant principal de la paroi des cellules chez les végétaux. Principal constituant organique du bois (65 à 80 %), qui lui donne sa résistance mécanique en traction et en compression.

glycogène (n.m.)
Polysaccharide constitué de nombreuses molécules de glucose utilisé pour stocker de l'énergie et permettant de libérer rapidement du glucose.

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.



Définitions associées, 2ème niveau

autotrophe, autotrophique (adj.)
Définit un organisme capable de synthétiser par lui-même les matières organiques dont il a besoin à partir d'éléments minéraux puisés dans son environnement.
Contraire : hétérotrophe

bactérie (n.f.)
Etre vivant minuscule, fait d'une seule cellule ne comportant pas de noyau (procaryote) et d'un seul chromosome. Les bactéries se reproduisent généralement de façon asexuée, par simple division cellulaire

chlorophylle (n.f.)
Pigment vert donnant aux organes végétaux une teinte verte et leur permettant de former, grâce l'énergie solaire, des hydrates de carbone à partir de dioxyde de carbone et d'eau. Les chlorophylles a et b sont les vrais pigments assimilateurs, les chlorophylles c et d sont des pigments accessoires.

chloroplaste (n.m.)
Organite de la cellule d'une plante qui contient la chlorophylle et qui constitue le siège de la photosynthèse.

cytoplasme (n.m.)
Ensemble des éléments d'une cellule à l'exception du noyau, c'est-à-dire le cytosol et les organites

eau (n.f.)
Corps chimique composé, chaque molécule étant constituée d'un atome d'oxygène et de deux atomes d'hydrogène, qu'on peut retrouver sous forme liquide, solide (glace) ou gazeuse (vapeur), indispensable à toute forme de vie. L'eau dissout bon nombre de corps solides et facilite donc les réactions chimiques du métabolisme. Par ailleurs, la pression hydrostatique est utilisée par les végétaux pour se soutenir.

eucaryote (n.m.) du grec eu = bien, vrai; karuon = noyau
Organismes dont les cellules possèdent un vrai noyau, entourés d'une membrane, avec un protoplasme contenant des mitochondries et des ribosomes.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

gaz carbonique (expr.)
Composé chimique de formule CO2 constitué d'une structure linéaire de forme O=C=O, gaz incolore et inodore.
Synonyme : anhydride carbonique, dioxyde de carbone

hétérotrophe, hétérotrophique (adj.)
Se dit d'une espèce qui prélève dans le milieu extérieur les substances organiques dont elle a besoin, lesquelles ont été déjà synthétisées par les autotrophes.
Contraire : autotrophe

molécule (n.f.)
Ensemble d'atomes assemblés entre eux par des liaisons chimiques. Les molécules des êtres vivants sont constituées principalement d'atomes d'oxygène, d'hydrogène, de carbone, d'azote et de soufre.

morphologique (adj.)
Relatif à la forme et à la structure extérieure d'un être vivant ou d'un organe.

noyau (n.m.)
1 - Organite cellulaire délimité par une enveloppe nucléaire, élément qui distingue les eucaryotes des procaryotes, et qui constitue l'un des deux composants de base de la cellule, l'autre étant le cytoplasme. 2 - Enveloppe ligneuse qui enveloppe la graine d'un fruit.

paroi (n.f.)
Structure plus ou moins rigide entourant une cellule végétale, composée principalement de cellulose. La paroi primaire est mince et flexible, elle existe chez les cellules en cours d'expansion, pouvant encore se diviser ou se différencier. La paroi secondaire est plus rigide et résistante, elle se trouve chez les cellules qui ont terminé leur croissance.

pluricellulaire (adj.)
Qui est constitué de plusieurs cellules.

procaryote (n.m.)
Microorganisme unicellulaire dont le matériel génétique n'est pas enfermé dans un noyau.
Contraire : eucaryote

substance (n.f.)
Matière chimiquement définie à partir de ses propriétés spécifiques qui la différencient des autres matières.

unicellulaire (adj.)
Qualifie un être vivant dont le corps est constitué d'une seule cellule.

vacuole (n.f.)
Petite cavité, au sein du cytoplasme, dans les cellules végétales, pouvant contenir de l'eau, ou des acides organiques ou des pigments, entouré par une membrane appelée tonoplaste.



Les Astéridées

Le clade des Astéridées en classification phylogénétique APG III comprend : l’ordre des Cornales, par exemple les hortensias (Hydrangea), ou…

Les faux-fruits

Imaginez une corbeille de fruits dans laquelle ont été déposés des pommes, des poires, des bananes, des ananas, des figues.…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :