Définition botanique de phanérophyte

(n.f.)

Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 25 cm du sol, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.



Définitions associées

bourgeon (n.m.)
Organe qui contient en germe à l'état embryonnaire une tige, une feuille ou une fleur.

écaille (n.f.)
1 - Petite lame mince et coriace, ou parfois charnue, accompagnant, recouvrant ou protégeant certains organes (bourgeon, bulbe ...). 2 - Petite feuille courte plaquée sur la tige de certains conifères. 3 - Elément d'un cône de conifères.

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

végétatif, végétative (adj.)
Qui se rapporte à la vie de la plante hormis sa floraison et sa fructificaation. Qui se rapporte à tout ce qui n'est pas lié aux organes et à la vie sexuels de la plante.

hémicryptophyte (n.f.)
Plante vivace dont les bourgeons se maintiennent au ras du sol durant la saison de repos végétatif.

cryptophyte (n.f.)
Plante vivace qui disparait pendant le repos végétatif, ses bourgeons passant la saison défavorable à l'abri dans le sol ou dans l'eau.
Synonyme : géophyte

hélophyte (n.f.)
Plante vivant dans les marais, enracinée dans la vase.
Ne pas confondre avec : héliophyte
A distinguer de : halophyte

chaméphyte (n.f.)
Type de plante vivace plus ou moins ligneuse gardant en hiver des bourgeons au-dessus du sol, mais à moins de 50 cm de hauteur.

microphanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 25 cm du sol, mais à moins de 2 m, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

mésophanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 2 m du sol, mais à moins de 5 m, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

macrophanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 5 m du sol, mais à moins de 25 m, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

mégaphanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 25 m du sol, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

thérophyte (n.f.)
Type de plante qui passe la mauvaise saison sous forme de graine, ce qui correspond aux plantes annuelles.



Définitions associées, 2ème niveau

annuelle (adj.)
Se dit d'une plante qui effectue tout son cycle végétal en une seule année.
A distinguer de : vivace

bois (n.m.)
1 - En acception courante, masse dure contenue dans le tronc des arbres, constitués principalement de matières organiques (cellulose et lignine). 2 - Botaniquement parlant, le tissu bois c'est le xylème. Il a deux fonctions : tissu de soutien et conducteur de la sève brute.

bulbe (n.m.)
Organe souterrain, formé d'une tige courte entourée d'écailles charnues servant de réserve nutritive.

cône (n.m.)
Fruit caractéristique des conifères, constitué d'un axe central portant de nombreuses écailles ligneuses sous lesquelles sont les graines.

conifère (n.m.)
Arbre ou arbuste, souvent persistant, produisant des fruits sous forme de cônes écailleux.

cryptophyte (n.f.)
Plante vivace qui disparait pendant le repos végétatif, ses bourgeons passant la saison défavorable à l'abri dans le sol ou dans l'eau.
Synonyme : géophyte

embryon (n.m.) embruos (grec) = qui se développe à l'intérieur
1 - Partie de la graine correspondant à la future plante, avant la germination. 2 - Abusivement, jeune plantule obtenue par micro-propagation en vue de la culture in-vitro.
Synonyme : gemmule

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

floraison (n.f.)
Période où les fleurs d'une plante sont épanouies. Cette période est spécifique à chaque espèce. Elle est, en outre, déterminée par les conditions d'environnement (température, lumière, humidité) et par les phytohormones.

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

halophyte (adj.)
Plante qui vit dans des milieux riches en sel.
Contraire : glycophyte
Ne pas confondre avec : hélophyte

héliophyte (n.f.)
Plante qui pousse en exposition ensoleillée.
Ne pas confondre avec : hélophyte

hélophile (adj.)
Qualifie une plante qui vit enracinée dans la vase.
Ne pas confondre avec : héliophile

hélophyte (n.f.)
Plante vivant dans les marais, enracinée dans la vase.
Ne pas confondre avec : héliophyte
A distinguer de : halophyte

hémicryptophyte (n.f.)
Plante vivace dont les bourgeons se maintiennent au ras du sol durant la saison de repos végétatif.

herbacé, herbacée (adj.)
1 - Plante vivace non ligneuse dont la partie aérienne disparait généralement chaque hiver pour ne laisser que la souche souterraine qui repartira au printemps. 2 - Se dit d'une tige, d'un rameau ou d'une plante entière non ligneuse ayant la texture molle et souple de l'herbe.

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

lignifié, lignifiée (adj.)
Qualifie un organe ou un tissu imprégné de lignine, ce qui lui confère la consistance du bois.

mégaphanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 25 m du sol, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

mésophanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 2 m du sol, mais à moins de 5 m, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

microphanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 25 cm du sol, mais à moins de 2 m, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

thérophyte (n.f.)
Type de plante qui passe la mauvaise saison sous forme de graine, ce qui correspond aux plantes annuelles.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

tropophyte (n.f.)
Plante dont l'aspect et le métabolisme changent lorsqu'arrive la saison défavorable, son activité biologique se réduisant sensiblement.

végétatif, végétative (adj.)
Qui se rapporte à la vie de la plante hormis sa floraison et sa fructificaation. Qui se rapporte à tout ce qui n'est pas lié aux organes et à la vie sexuels de la plante.

vivace (adj.)
Se dit d'une plante herbacée vivant plus de deux saisons, par différence avec les annuelles ou les bisannuelles.



Les Astéridées

Le clade des Astéridées en classification phylogénétique APG III comprend : l’ordre des Cornales, par exemple les hortensias (Hydrangea), ou…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :