Définition botanique de gitonogamie

(n.f.)

Type de pollinisation où le pollen provient d'une autre fleur, c'est donc une allogamie, mais qui se trouve sur le même pied.


Contraire : xénogamie

Définitions associées

xénogamie (n.f.)
Type de pollinisation où le pollen provient d'une autre fleur, elle-même située sur un autre pied.
Contraire : gitonogamie

allogamie (n.f.)
Fécondation du stigmate d'une fleur par du pollen provenant d'une autre fleur de même espèce.
Synonyme : allofécondation, hétérogamie, allopollinisation
Contraire : autogamie

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

pollen (n.m.)
Grains minuscules contenant les cellules reproductrices mâles situés dans la loge de l'anthère des étamines des fleurs. Le grain de pollen peut parfois suffire à identifier le genre ou même l'espèce dont il est issu, y compris en recherches archéologiques.

pollinisation (n.f.)
Transfert du pollen d'une étamine vers le stigmate d'une fleur pour qu'il puisse féconder l'ovule, par l'intermédiaire des insectes, du vent, de l'eau, de l'homme ...

pollinisateur, pollinisatrice (adj.)
Qui amène le pollen jusque sur le pistil d'une fleur pour la féconder



Définitions associées, 2ème niveau

anthère (n.f.)
Partie de l'étamine située à l'extrémité du filet et contenant le pollen.

autogamie (n.f.)
Fécondation d'une fleur par son propre pollen.
Contraire : allogamie

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

espèce (n.f.)
Unité fondamentale du système de classification des plantes regroupant les individus qui se ressemblent et qui peuvent s'inter-féconder. Elle est désignée par une appellation binomiale unique et universelle.

étamine (n.f.)
Partie mâle d'une fleur, composée d'une anthère contenant du pollen et portée le plus souvent par une tige grèle appelée filet.

exine (n.f.)
Enveloppe externe d'un grain de pollen, diversement ornementée, ce qui permet assez souvent d'identifier l'espèce d'où provient le grain de pollen, y compris très longtemps après puisqu'elle est en général apte à se fossiliser. Elle peut avoir 1 aperture ou 3 apertures.
Synonyme : épispore
Contraire : intine

fécondation (adj.)
Union des gamètes mâles provenant du pollen et des gamètes femelles contenus dans l'ovule pour donner une cellule unique qui constituera l'embryon.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

gamète (n.m.)
Cellule reproductrice unisexuée, mâle ou femelle, qui contient la moitié du nombre de chromosomes caractéristiques de l'espèce. Les gamètes mâles sont les spermatozoïdes, les gamètes femelles sont les oosphères.
Synonyme : gonocyte
Contraire : agamète

genre (n.m.)
Unité de classification des végétaux située entre la famille et l'espèce et regroupant l'ensemble des espèces ayant des caractères en communs. C'est le premier terme de la nomenclature binominale définissant une espèce.

intine (n.f.)
Enveloppe interne d'un grain de pollen, qui sort par une aperture lors de la germination et forme le tube pollinique.
Contraire : exine

loge (n.f.)
1 - Cavité d'un ovaire qui contient les ovules. 2 - Cavité d'un fruit qui contient les graines. 3 - Organe creux à l'extrémité du filet d'une étamine dans lequel s'élabore le pollen.

mâle (adj.)
Se dit d'une fleur produisant du pollen mais sans ovaire fertile.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

ovule (n.m.)
Organe contenu dans l'ovaire renfermant le gamète femelle et qui donnera la graine après fécondation par le pollen.

pistil (n.m.)
L'ensemble des carpelles d'une fleur.
Synonyme : gynécée

pollen (n.m.)
Grains minuscules contenant les cellules reproductrices mâles situés dans la loge de l'anthère des étamines des fleurs. Le grain de pollen peut parfois suffire à identifier le genre ou même l'espèce dont il est issu, y compris en recherches archéologiques.

reproducteur, reproductrice (adj.)
Qualifie un organe lié à la floraison et à sa fonction de reproduction sexuée.

stigmate (n.m.)
Extrémité collante du pistil, de forme variée, destinée à recevoir le pollen.

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…

La corbeille d’argent

Voilà un nom commun de plante qui illustre bien l’intérêt d’utiliser les noms botaniques lorsqu’on veut être sûr de l’identification…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :