Définition botanique de autotrophie

(n.f.)

Capacité pour un organisme de synthétiser par lui-même les matières organiques dont il a besoin à partir d'éléments minéraux puisés dans son environnement. On définit une autotrophie à l'égard du carbone, cas le plus général concernant notamment les Gymnospermes et les Angiospermes, et une autotrophie à l'égard de l'azote propre aux Procaryotes.


Contraire : hétérotrophie

Définitions associées

hétérotrophie (n.f.)
Incapacité pour un organisme de synthétiser par lui-même les matières organiques dont il a besoin et donc necessité d'utiliser des molécules organiques synthétisées par les autotrophes. Il existe trois formes d'hétérotrophie : le saprophytisme, le parasitisme et la symbiose.

angiospermes (n.f.) angio- = récipient et spermus = graine
Groupe de plantes le plus important et le plus évolué du Règne Végétal avec 240 000 espèces (soit 70 %). Ce sont les "plantes à fleur" vraies, avec des ovules puis des graines protégés dans un ovaire.
Synonyme : Magnoliophytées
A distinguer de : gymnospermes

Gymnospermes
Groupe de plantes dont les ovules ne sont pas protégés dans un ovaire.

procaryote (n.m.)
Microorganisme unicellulaire dont le matériel génétique n'est pas enfermé dans un noyau.
Contraire : eucaryote

organique (adj.)
1 - S'applique à tout ce qui contient des cellules vivantes. 2 - Qualifie la matière dérivée de la décomposition des organismes vivants (animaux, végétaux) et formée de composés du carbone. 3 - Composé chimique contenant du carbone.
Contraire : minéral

synthétiser (v.)
Pour un être vivant, un organe ou une cellule, action consistant à élaborer des substances complexes à partir de composants plus élémentaires.

organisme (n.m.)
Tout être vivant ayant une existence propre, unicellulaire ou pluricellulaire .

minéraux (n.m.)
Sels entrant dans la composition des organismes vivants, dont la présence dans le sol est indispensable pour la bonne santé des plantes.
Synonyme : sels minéraux

minéral (n.m.)
Corps non organique, le plus souvent à l'état solide, entrant dans la composition de la croute terrestre.

carbone (n.m.)
Corps simple (numéro atomique 6, symbole C) très répandu dans la nature et que l'on retrouve notamment dans tous les corps vivants. Toutes les substances organiques contiennent du carbone.

azote (n.m.)
Elément chimique de symbole N, gazeux, incolore et inodore qui compose près de 80 % de l'atmosphère. Il est impropre à la respiration, mais c'est un constituant essentiel des protéines et des acides aminés.



Définitions associées, 2ème niveau

acide (adj.)
1 - Qualifie un sol dont le PH est inférieur à 7. 2 - Corps apte à former un sel avec une base et à céder des protons.

autotrophe, autotrophique (adj.)
Définit un organisme capable de synthétiser par lui-même les matières organiques dont il a besoin à partir d'éléments minéraux puisés dans son environnement.
Contraire : hétérotrophe

cellulaire (adj.)
Qui se rapporte à la cellule vivante.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

chimique (adj.)
Relatif à l'étude de la constitution des divers corps, de leurs transformations et de leurs propriétés.

composé, composée (adj.)
1 - Formé de plusieurs parties bien identifiables. 2 - En chimie, corps constitué de plusieurs espèces d'atomes.

espèce (n.f.)
Unité fondamentale du système de classification des plantes regroupant les individus qui se ressemblent et qui peuvent s'inter-féconder. Elle est désignée par une appellation binomiale unique et universelle.

eucaryote (n.m.) du grec eu = bien, vrai; karuon = noyau
Organismes dont les cellules possèdent un vrai noyau, entourés d'une membrane, avec un protoplasme contenant des mitochondries et des ribosomes.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

Gymnospermes
Groupe de plantes dont les ovules ne sont pas protégés dans un ovaire.

microorganisme, micro-organisme (n.m.)
Organisme vivant qui n'est visible qu'au microscope ou à l'ultramicroscope

molécule (n.f.)
Ensemble d'atomes assemblés entre eux par des liaisons chimiques. Les molécules des êtres vivants sont constituées principalement d'atomes d'oxygène, d'hydrogène, de carbone, d'azote et de soufre.

noyau (n.m.)
1 - Organite cellulaire délimité par une enveloppe nucléaire, élément qui distingue les eucaryotes des procaryotes, et qui constitue l'un des deux composants de base de la cellule, l'autre étant le cytoplasme. 2 - Enveloppe ligneuse qui enveloppe la graine d'un fruit.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

organique (adj.)
1 - S'applique à tout ce qui contient des cellules vivantes. 2 - Qualifie la matière dérivée de la décomposition des organismes vivants (animaux, végétaux) et formée de composés du carbone. 3 - Composé chimique contenant du carbone.
Contraire : minéral

organisme (n.m.)
Tout être vivant ayant une existence propre, unicellulaire ou pluricellulaire .

ovaire (n.m.)
Partie creuse, basale, d'un carpelle contenant le ou les ovules et se transformant en fruit, après la fécondation, chez les Angiospermes.

ovule (n.m.)
Organe contenu dans l'ovaire renfermant le gamète femelle et qui donnera la graine après fécondation par le pollen.

parasitisme (n.m.)
Association, provisoire ou définitive, entre deux organismes, dans laquelle l'un appelé parasite vit aux dépens de l'autre appelé hôte.

pluricellulaire (adj.)
Qui est constitué de plusieurs cellules.

protéine (n.f.)
Macromolécule composée d'une ou plusieurs chaînes d'acides aminés

règne (n.m.)
Plus haut niveau de classification des êtres vivants. Pour Linné, il existait deux grands Règnes : le Règne végétal et le Règne animal. Depuis Whittaker, on distingue plutôt cinq grands Règnes : bactéries, protistes, champignons, végétal, animal.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

saprophytisme (n.m.) du grec sapros = putride et phuton = plante
Pour un être vivant, mode de vie consistant à se nourrir de matière organique en décomposition.
Synonyme : saprotrophisme

substance (n.f.)
Matière chimiquement définie à partir de ses propriétés spécifiques qui la différencient des autres matières.

symbiose (n.f.)
Association entre deux organismes différents qui est profitable pour chacun d'eux.

synthétiser (v.)
Pour un être vivant, un organe ou une cellule, action consistant à élaborer des substances complexes à partir de composants plus élémentaires.

terrestre (adj.)
Se dit d'une plante qui pousse dans la terre, par différence avec les plantes aquatiques ou les plantes épiphytes.

unicellulaire (adj.)
Qualifie un être vivant dont le corps est constitué d'une seule cellule.



Les fruits

Nous examinerons dans cette page les différents fruits simples. Ces fruits sont dits simples parce qu’ils se distinguent d’une part…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :