Définition botanique de organisme

(n.m.)

Tout être vivant ayant une existence propre, unicellulaire ou pluricellulaire .



Définitions associées

unicellulaire (adj.)
Qualifie un être vivant dont le corps est constitué d'une seule cellule.

pluricellulaire (adj.)
Qui est constitué de plusieurs cellules.

cellulaire (adj.)
Qui se rapporte à la cellule vivante.



Définitions de contexte

absorbant, absorbante (adj.)
Qualifie un organe dont le rôle est de faire pénétrer un élément extérieur (eau, air, minéraux, ...) dans l'organisme. Par exemple, les poils très fins situés à l'extrémité des racines.

accélérateur de compostage (expr.)
Microorganismes utilisés pour accélérer la décomposition des matières organiques au cours du compostage.

acicole (adj.)
Qualifie un organisme qui vit dans les aiguilles de conifères et s'en nourrit.

actinotropisme (n.m.) du grec aktinos = rayon; tropos = direction
Réaction d'un organisme qui va s'orienter en fonction des rayonnements.

aérobie (adj.)
Qualifie un organisme qui ne peut se développer qu'en présence d'air ou d'oxygène.
Contraire : anaérobie

aérobiose (n.f.)
Mode de vie des organismes dont le métabolisme utilise l'oxygène de l'air.
Contraire : anaérobiose

anaérobie (adj.)
Qualifie un organisme qui se développe en absence d'oxygène.
Contraire : aérobie

anaérobiose (n.f.)
Mode de vie des organismes dont le métabolisme se réalise en l'absence d'oxygène en utilisant des fermentations de matières organiques ou des réductions.
Contraire : aérobiose

anémotropisme (n.m.)
Réaction d'un organisme qui va s'orienter en fonction du vent.

ATP (abr.)
Abréviation pour adénosine-5'-triphophate. Substance chimique, servant à stocker et à transporter l'énergie de la cellule, participant à la transformation du glycogène en glucose dans les organismes vivants.

autotrophe, autotrophique (adj.)
Définit un organisme capable de synthétiser par lui-même les matières organiques dont il a besoin à partir d'éléments minéraux puisés dans son environnement.
Contraire : hétérotrophe

autotrophie (n.f.)
Capacité pour un organisme de synthétiser par lui-même les matières organiques dont il a besoin à partir d'éléments minéraux puisés dans son environnement. On définit une autotrophie à l'égard du carbone, cas le plus général concernant notamment les Gymnospermes et les Angiospermes, et une autotrophie à l'égard de l'azote propre aux Procaryotes.
Contraire : hétérotrophie

biosphère (n.f.)
1 - Ensemble des organismes vivants se développant à la surface de la planète. 2 - Zone de la croûte terrestre (air, terre, eau) où la vie est possible.

blastomère (n.m.)
Cellule qui résulte d'une mitose au cours des stades initiaux d'édification d'un organisme.

chimiotropisme (n.m.)
Réaction d'un organisme qui va s'orienter en fonction d'un composé chimique.

cycle biologique (expr.)
Etapes successives du développement d'un organisme de la fécondation jusqu'à la mort.

diplobionte (n.m.) diploos (grec) = double; bios (grec) = vie; ôn, ontos (grec) = l'être.
Organisme dont la phase diploïde du cycle de développement est nettement plus longue que la phase haploïde.
Synonyme : diplonte
Contraire : haplobionte

diplobiontique (adj.) diploos (grec) = double; bios (grec) = vie; ôn, ontos (grec) = l'être.
Se dit d'un organisme dont la phase diploïde du cycle de développement est nettement plus longue que la phase haploïde.
Contraire : haplobiontique

diploïde (adj.)
Se dit d'un organisme disposant de deux ensembles de chromosomes dans les cellules somatiques, une moitié apportée par le parent mâle, l'autre par le parent femelle.
Contraire : haploïde

diploïdie (n.f.)
Etat d'une cellule ou d'un organisme qui possède deux lots de chromosomes.
Contraire : haploïdie

diplonte (n.m.) diploos (grec) = double; ôn, ontos (grec) = l'être.
Organisme dont la phase diploïde du cycle de développement est nettement plus longue que la phase haploïde.
Synonyme : diplobionte
Contraire : haplonte

diplophase (n.f.) diploos (grec) = double
Phase du cycle de développement d'un organisme caractérisée par la présence d'un lot double de chromosomes dans les cellules somatiques.
Contraire : haplophase

diurne (adj.)
Se dit d'un organe qui n'est actif que le jour, par exemple une fleur qui ne s'ouvre que lorsqu'il fait jour et reste fermée la nuit.
Contraire : nocturne

dorsiventral, dorsiventrale (adj.)
Qualifie un organisme ou un organe qui présente une symétrie latérale, c'est-à-dire une face ventrale et une face dorsale, ou un côté droit et un côté gauche.

émonctoire (n.m.)
Chez un animal, organe qui permet l'évacuation des déchets de l'organisme.

endogène (adj.)
Qualifie un phénomène dont l'origine se trouve à l'intérieur du système, et notamment à l'intérieur de l'organisme où il se manifeste.
Contraire : exogène

eucaryote (n.m.) du grec eu = bien, vrai; karuon = noyau
Organismes dont les cellules possèdent un vrai noyau, entourés d'une membrane, avec un protoplasme contenant des mitochondries et des ribosomes.

exogène (adj.)
Qualifie un phénomène dont l'origine se trouve à l'intérieur du système, et notamment à l'intérieur de l'organisme où il se manifeste.
Contraire : endogène

flagelle (n.f.)
Appendice mince et souple, très long, ressemblant à un fouet. Sert d'organe de locomotion chez les très petits organismes.

gamétophyte (n.m.)
Organisme bisexué ou unisexué, représentant la phase haploïde du cycle de développement, dans lequel se différencient les gamètes. Le sac embryonnaire est le gamétophyte femelle et le grain de pollen est le gamétophyte mâle.
A distinguer de : sporophyte

génome (n.m.)
Ensemble des unités génétiques d'un organisme, porté par la chaîne d'ADN.

géotropisme (n.m.)
Réaction d'un organisme qui va s'orienter en fonction de la gravité.
Synonyme : gravitropisme

gravitropisme (n.m.)
Réaction d'un organisme qui va s'orienter en fonction de la gravité.
Synonyme : géotropisme

habitat (n.m.)
Biotope où se rencontre une plante à l'état naturel (climat, sol, microclimat, interactions avec autres végétaux, animaux et micro-organismes).

haplobionte (n.m.) haplous (grec) = simple; bios (grec) = vie; ôn, ontos (grec) = l'être.
Organisme dont la phase haploïde du cycle de développement est nettement plus longue que la phase diploïde (réduite à un oeuf).
Synonyme : haplonte
Contraire : diplobionte

haplobiontique (adj.) haplous (grec) = simple; bios (grec) = vie; ôn, ontos (grec) = l'être.
Se dit d'un organisme dont la phase haploïde du cycle de développement est nettement plus longue que la phase diploïde.
Contraire : diplobiontique

haplodiplobiontique (adj.) haplous (grec) = simple; diploos (grec) = double; bios (grec) = vie; ôn, ontos (grec) = l'être.
Se dit d'un organisme possédant un cycle de reproduction caractérisé par l'alternance d'individus haploïdes et d'individus diploïdes.
Synonyme : haplodiplophasique

haplodiplonte (n.m.) haplous (grec) = simple; diploos (grec) = double; ôn, ontos (grec) = l'être.
Organisme possédant un cycle de reproduction caractérisé par l'alternance d'individus haploïdes et d'individus diploïdes.
Synonyme : haplodiplobionte

haplodiplophasique (adj.) haplous (grec) = simple; diploos (grec) = double
Se dit d'un organisme possédant un cycle de reproduction caractérisé par l'alternance d'individus haploïdes et d'individus diploïdes.
Synonyme : haplodiplobiontique

haploïdie (n.f.)
Etat d'une cellule ou d'un organisme qui ne possède qu'un lot unique de chromosomes.
Contraire : diploïdie

haplonte (n.m.) haplous (grec) = simple; ôn, ontos (grec) = l'être.
Organisme dont la phase haploïde du cycle de développement est nettement plus longue que la phase diploïde (réduite à un oeuf).
Synonyme : haplobionte
Contraire : diplonte

haplophase (n.f.) haplous (grec) = simple
Phase du cycle de développement d'un organisme caractérisée par la présence d'un lot unique de chromosomes dans les cellules somatiques.
Contraire : diplophase

hétérotrophie (n.f.)
Incapacité pour un organisme de synthétiser par lui-même les matières organiques dont il a besoin et donc necessité d'utiliser des molécules organiques synthétisées par les autotrophes. Il existe trois formes d'hétérotrophie : le saprophytisme, le parasitisme et la symbiose.

hôte (n.m.)
Organisme ou cellule qui abrite un parasite ou un gène étranger.

hydrotropisme (n.m.)
Réaction d'un organisme qui va s'orienter en fonction de l'eau.

hygrotropisme (n.m.)
Réaction d'un organisme qui va s'orienter en fonction de l'humidité.

in vivo (expr.)
Dans l'organisme vivant ou dans les conditions naturelles dans lesquelles viv un organisme.
Contraire : in vitro

microorganisme, micro-organisme (n.m.)
Organisme vivant qui n'est visible qu'au microscope ou à l'ultramicroscope

minéraux (n.m.)
Sels entrant dans la composition des organismes vivants, dont la présence dans le sol est indispensable pour la bonne santé des plantes.
Synonyme : sels minéraux

organique (adj.)
1 - S'applique à tout ce qui contient des cellules vivantes. 2 - Qualifie la matière dérivée de la décomposition des organismes vivants (animaux, végétaux) et formée de composés du carbone. 3 - Composé chimique contenant du carbone.
Contraire : minéral

parasite (adj.)
Se dit d'un organisme (bactérie, champignon, plante, insecte ...) qui vit au détriment d'un autre organisme dans lequel il puise ses éléments nutritifs.

phénotype (n.m.)
Pour un organisme donné, ensemble des caractères morphologiques, anatomiques, physiologiques résultant à la fois de son héritage génétique et des aléas survenus au cours de son développement.

phototropisme (n.m.)
Réaction d'un organisme qui va s'orienter en fonction de la lumière.

phytophthora (n.m.)
Organisme parasite à l'origine de bon nombre de maladies telles que le mildiou de la tomate ou de la pomme de terre et le dépérissement de rhododendrons ou de conifères.

réaction (n.f.)
1 - Processus par lequel certaines liaisons des molécules sont rompues alors que d'autres se forment (réaction chimique). 2 - Processus de transformation des noyaux de l'atome soit naturelle (pour les substances radioactives) soit artificielle par bombardement du noyau atomique avec des particules de neutrons, de protons, de neuterons ou des radiations (réaction nucléaire). 2 - Réponse d'un organisme à un stimulus.

saprophyte, saprotrophe, saprophage (adj.) grec sapros = pourri phyton = plante
Qualifie un organisme se développant à partir de matières organiques en décomposition.
Synonyme : saprotrophe

sels minéraux (expr.)
Sels entrant dans la composition des organismes vivants, dont la présence dans le sol est indispensable pour la bonne santé des plantes.

sporophyte (n.m.)
1 - Grand regroupement des végétaux les plus anciens se caractérisant par l'impossibilité de produire des fleurs, des graines ou des fruits et qui se reproduisent par des spores. Les cryptogames forment trois embranchements : les thallophytes (algues, ...), les bryophytes (mousses, ...) et les ptéridophytes (fougères, prêles). 2 - Organisme représentant la phase diploïde du cycle de développement produisant les spores.
A distinguer de : gamétophyte

symbiose (n.f.)
Association entre deux organismes différents qui est profitable pour chacun d'eux.

systématique (n.f.)
Science qui étudie, décrit et hiérarchise les organismes vivants, et qui met en évidence les différences distinctives et les relations de parentés entre eux.

taxon, taxum (au singulier), taxa (au pluriel) (n.m.)
1 - Désigne une unité de classification de rang quelconque : embranchement, classe, ordre, famille, genre, espèce ... 2 - Désigne l'ensemble des organismes contenus dans une unité hiérarchique de classification.

thermotropisme (n.m.)
Réaction d'un organisme qui va s'orienter en fonction de la température.

totipotence (n.f.)
1 - Capacité d'une cellule individuelle de se développer pour produire un nouvel organisme complet. (cas des cellules embryonnaires). 2 - Aptitude à la dédifférenciation des cellules végétales, grâce à laquelle un morceau de plante mis en culture in vitro peut régénérer un nouvel individu complet.

tropisme (n.m.)
Réaction d'un organisme qui va s'orienter en fonction d'un stimulus extérieur. Le tropisme est positif ou négatif selon que l'organisme s'oriente vers le stimulus ou à l'opposé du stimulus.

ventouse (n.f.)
Organe de fixation par l'intermédiaire d'une zone de dépression entre l'organisme et le substrat.



Définitions associées, 2ème niveau

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.



Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…

La corbeille d’argent

Voilà un nom commun de plante qui illustre bien l’intérêt d’utiliser les noms botaniques lorsqu’on veut être sûr de l’identification…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…

Les alismatales

Les Alismatales sont un Ordre de plantes monocotylédones, classe des Liliopsidées, sous-classe des Alismatidées. Principales familles En classification classique, cet…

L’écorce des plantes

La définition de l’écorce On pourrait définir l’écorce, de manière simple, comme l’enveloppe la plus externe des végétaux ligneux. Elle…

La feuille, description globale

Les différentes parties d’une feuille Les différents types de feuilles Formes générales d’une feuille Feuilles composées Le vocabulaire utilisé par…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :