Définition botanique de acide abscissique

(expr.)

Hormone végétale, produite principalement par les feuilles matures et au niveau du parenchyme des racines. C'est elle qui intervient dans la chute des feuilles avant le repos hivernal, dans la chute des fruits mûrs, dans la prolongation de la dormance, dans la fermeture des stomates en cas d'insuffisance hydrique.


Synonyme : dormine, hormone de détresse, abscissine

Définitions associées

parenchyme (n.m.)
Tissu végétal formé de cellules peu différenciées ayant des fonctions de remplissage, mais pouvant avoir aussi d'autres fonctions (réserve, aérifère, sécréteur, …)

dormance (n.f.)
État d'une graine ou d'un organe végétatif dont la germination ou la croissance est suspendue. Cette vie au ralenti est générée par des conditions, généralement climatiques, défavorables à sa croissance, en hiver par exemple.

hormone (n.f.)
Substance biologique émise par des cellules endocrines, puis circulant par la sève, et déclenchant une réaction spécifique sur d'autres cellules dites réceptrices.

hydrique (adj.) grec hudôr = eau
Qui a rapport à l'eau

stomate (n.m.)
Orifice microcospique de l'épiderme d'une plante, permettant les échanges gazeux, et qui peut s'ouvrir ou se fermer selon les conditions ambiantes.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fruit (n.m.)
Organe végétal résultant du développement d'un ovaire fécondé et contenant les graines.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.



Définitions de contexte

ABA (abr.)
Abréviation pour "abscissic acid" = acide abscissique.

abscission (n.f.)
Processus de décollement conduisant à la chute des feuilles, des fleurs ou des fruits et dans lequel intervient notamment l'acide abscissique.

phytohormone (n.f.)
Substance biologique hautement active qui régule la croissance et le développement des végétaux. Certaines agissent en tant que vecteur d'information ou de communication entre plantes.



Définitions associées, 2ème niveau

absorption (n.f.)
Entrée de substances du milieu extérieur à l'intérieur des tissus végétaux. Exemple : absorption de l'eau par les racines.

aérifère (adj.)
Qualifie un organe qui contient de l'air ou qui transporte de l'air.

amphiparacytique (adj.) -cyte = cellule vivante amphi- = autour para- = au-delà
Qualifie un type de stomates où les cellules de garde sont entourées par deux "couronnes" de deux cellules annexes.

anisocytique (adj.) cyte- = cellule vivante aniso- = inégal
Qualifie un des types de stomates où les cellules annexes entourant les cellules de garde sont de tailles différentes.

anomocytique (adj.) -cyte = cellule vivante
Qualifie un type de stomates où les cellules de garde sont entourées par des cellules épidermiques sans morphologie particulière.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

climatique (adj.)
Relatif aux conditions météorologiques, telles que la température, la pluviométrie, les vents.

cyclocytique (adj.) -cyte = cellule vivante cyclo- = cercle
Qualifie un des types de stomates où les cellules annexes forment un anneau autour des cellules de garde.

diacytique (adj.) -cyte = cellule vivante dia- = de travers
Qualifie un type de stomates où les cellules de garde sont entourées par deux cellules annexes, perpendiculaires aux cellules de garde.

différencié, différenciée (adj.)
Se dit de tissus ou de cellules qui ont terminé leur phase de différenciation et qui ont donc acquis leurs caractéristiques définitives.

eau (n.f.)
Corps chimique composé, chaque molécule étant constituée d'un atome d'oxygène et de deux atomes d'hydrogène, qu'on peut retrouver sous forme liquide, solide (glace) ou gazeuse (vapeur), indispensable à toute forme de vie. L'eau dissout bon nombre de corps solides et facilite donc les réactions chimiques du métabolisme. Par ailleurs, la pression hydrostatique est utilisée par les végétaux pour se soutenir.

endocrine (adj.)
Se dit d'une cellule ou d'une glande qui sécrète une substance déversée directement dans la sève sans l'intermédiaire d'un canal.
Contraire : exocrine

épiderme (n.m.)
Ensemble des cellules jointives superficielles d'une plante qui la protègent.

germination (n.f.)
Phénomène par lequel l'embryon contenu dans la graine commence à se développer, formant une radicule et déployant son ou ses cotylédons grâce aux réserves de la graine.

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

minéral (n.m.)
Corps non organique, le plus souvent à l'état solide, entrant dans la composition de la croute terrestre.

minéraux (n.m.)
Sels entrant dans la composition des organismes vivants, dont la présence dans le sol est indispensable pour la bonne santé des plantes.
Synonyme : sels minéraux

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

organe végétatif (expr.)
Toute partie de la plante autre que celles liées à la floraison.

ostiole (n.m.)
Petite ouverture grâce à laquelle une structure s'ouvre vers l'extérieur.

ovaire (n.m.)
Partie creuse, basale, d'un carpelle contenant le ou les ovules et se transformant en fruit, après la fécondation, chez les Angiospermes.

paracytique (adj.) para- = à côté -cyte = cellule vivante
Qualifie un type de stomates où les cellules de garde sont entourées par deux cellules annexes, parallèles aux cellules de garde.

paratétracytique (adj.) -cyte = cellule vivante para- = près de tetra- = quatre
Qualifie un type de stomates où les cellules de garde sont entourées par quatre cellules annexes.

péricytique (adj.) -cyte = cellule vivante péri- = qui entoure
Qualifie un des types de stomates où une seule cellule annexe entoure les cellules de garde.

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

polocytique (adj.)
Qualifie un des types de stomates ne possédant qu'une seule cellule annexe qui l'entoure partiellement.

racine fasciculée (expr.)
Racine très ramifiée formée de faisceaux et dont on ne peut déterminer quelle est la principale.
A distinguer de : racine pivotante

racine pivotante (expr.)
Racine principale la plus développée en général, qui s'enfonce droit dans le sol et d'où partent d'éventuelles racines secondaires nettement moins développées.
Synonyme : pivot
A distinguer de : racine fasciculée

réaction (n.f.)
1 - Processus par lequel certaines liaisons des molécules sont rompues alors que d'autres se forment (réaction chimique). 2 - Processus de transformation des noyaux de l'atome soit naturelle (pour les substances radioactives) soit artificielle par bombardement du noyau atomique avec des particules de neutrons, de protons, de neuterons ou des radiations (réaction nucléaire). 2 - Réponse d'un organisme à un stimulus.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

sève (n.f.)
Liquide contenant les éléments nutritifs qui circule, grâce à des cellules spécialisées appelées vaisseaux, entre les différents organes de la plante.

substance (n.f.)
Matière chimiquement définie à partir de ses propriétés spécifiques qui la différencient des autres matières.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.

végétatif, végétative (adj.)
Qui se rapporte à la vie de la plante hormis sa floraison et sa fructificaation. Qui se rapporte à tout ce qui n'est pas lié aux organes et à la vie sexuels de la plante.

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…

L’écorce des plantes

La définition de l’écorce On pourrait définir l’écorce, de manière simple, comme l’enveloppe la plus externe des végétaux ligneux. Elle…

La corbeille d’argent

Voilà un nom commun de plante qui illustre bien l’intérêt d’utiliser les noms botaniques lorsqu’on veut être sûr de l’identification…

Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :