Définition botanique de épiderme

(n.m.)

Ensemble des cellules jointives superficielles d'une plante qui la protègent.



Définitions associées

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

hypoderme (n.m.)
Tissu situé juste sous l'épiderme constitué de cellules à parois épaisses dans certaines feuilles ou tiges.

périderme (n.m.)
Tissu protecteur des plus vieilles tiges de Dicotylédones comprenant le suber et le phelloderme.



Définitions de contexte

cuticule (n.f.)
Fine couche imperméable à base de cutine sur l'épiderme des tiges et des feuilles à finalité protectrice

hypoderme (n.m.)
Tissu situé juste sous l'épiderme constitué de cellules à parois épaisses dans certaines feuilles ou tiges.

scarification (n.f.)
1 - Griffage ou entaille de l'épiderme d'une graine pour en faciliter la germination. 2 - Opération consistant à éliminer la mousse dans la pelouse à l'aide d'une griffe ou d'un scarificateur.

stomate (n.m.)
Orifice microcospique de l'épiderme d'une plante, permettant les échanges gazeux, et qui peut s'ouvrir ou se fermer selon les conditions ambiantes.



Définitions associées, 2ème niveau

chloroplaste (n.m.)
Organite de la cellule d'une plante qui contient la chlorophylle et qui constitue le siège de la photosynthèse.

cytoplasme (n.m.)
Ensemble des éléments d'une cellule à l'exception du noyau, c'est-à-dire le cytosol et les organites

dicotylédones (adj.)
Plantes dont l'embryon est pourvu de deux cotylédons, c'est-à-dire deux petites feuilles primaires.
Synonyme : Magnoliopsidées

écorce (n.f.)
Enveloppe extérieure d'une plante ligneuse.

eucaryote (n.m.) du grec eu = bien, vrai; karuon = noyau
Organismes dont les cellules possèdent un vrai noyau, entourés d'une membrane, avec un protoplasme contenant des mitochondries et des ribosomes.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

morphologique (adj.)
Relatif à la forme et à la structure extérieure d'un être vivant ou d'un organe.

noyau (n.m.)
1 - Organite cellulaire délimité par une enveloppe nucléaire, élément qui distingue les eucaryotes des procaryotes, et qui constitue l'un des deux composants de base de la cellule, l'autre étant le cytoplasme. 2 - Enveloppe ligneuse qui enveloppe la graine d'un fruit.

paroi (n.f.)
Structure plus ou moins rigide entourant une cellule végétale, composée principalement de cellulose. La paroi primaire est mince et flexible, elle existe chez les cellules en cours d'expansion, pouvant encore se diviser ou se différencier. La paroi secondaire est plus rigide et résistante, elle se trouve chez les cellules qui ont terminé leur croissance.

phelloderme (n.m.)
Partie vivante et active de l'écorce produite par le cambium cortical sur sa face interne.

pluricellulaire (adj.)
Qui est constitué de plusieurs cellules.

procaryote (n.m.)
Microorganisme unicellulaire dont le matériel génétique n'est pas enfermé dans un noyau.
Contraire : eucaryote

suber (n.m.)
Tissu secondaire de protection formé de cellules mortes, produit par le phelloderme, et constituant l'essentiel de l'écorce.
Synonyme : liège

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

unicellulaire (adj.)
Qualifie un être vivant dont le corps est constitué d'une seule cellule.

vacuole (n.f.)
Petite cavité, au sein du cytoplasme, dans les cellules végétales, pouvant contenir de l'eau, ou des acides organiques ou des pigments, entouré par une membrane appelée tonoplaste.



Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…

Le nom des plantes

Pourquoi connaître le nom d’une plante ? Qu’est-ce que le nom complet d’une plante ? Les cultivars Les sous-espèces En…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :