Définition botanique de rocaille

(n.f.)

Composition de décor de jardin à base d'éboulis de pierres, généralement en pente, et planté principalement de végétaux de forme basse et originaires des montagnes (vivaves, conifères nains, arbrisseaux ...).



Définitions associées

arbrisseau (n.m.)
Plante ligneuse ne dépassant pas 5 mètres de hauteur (le plus souvent inférieure à 2 mètres), qui se ramifiant dès la base et différe en ceci de l'arbuste.
A distinguer de : arbuste

conifère (n.m.)
Arbre ou arbuste, souvent persistant, produisant des fruits sous forme de cônes écailleux.

éboulis (n.m.)
Amas de pierres ou de fragments rocheux garni de terre dans les interstices et très bien drainé pour la culture des plantes alpines ou de rocaille.

jardin (n.m.)
Espace consacré à la culture potagère ou d'agrément.

nain, naine (adj.)
Qualifie un végétal qui reste petit, avec un développement moins important que celui de l'espèce type, caractéristique soit naturelle soit obtenue par hybridation ou autre technique culturale.

alpine (adj.)
Qualifie une plante d'origine montagnarde, en général protégée par la neige en hiver, et disposant d'un sol très bien drainé.



Définitions de contexte

éboulis (n.m.)
Amas de pierres ou de fragments rocheux garni de terre dans les interstices et très bien drainé pour la culture des plantes alpines ou de rocaille.

tuffeau (n.m.)
Roche calcaire qui absorbe et retient l'eau utilisée pour la culture des plantes de rocaille aimant le calcaire.



Définitions associées, 2ème niveau

arbre (n.m.)
Plante ligneuse d'une hauteur de 7 m au moins, avec un tronc ramifié au sommet.

arbuste (n.m.)
Végétal ligneux d'une hauteur pouvant aller de 2 à 5 mètres, non ramifié dès la base, ce qui le distingue de l'arbrisseau.
A distinguer de : arbrisseau

cône (n.m.)
Fruit caractéristique des conifères, constitué d'un axe central portant de nombreuses écailles ligneuses sous lesquelles sont les graines.

écaille (n.f.)
1 - Petite lame mince et coriace, ou parfois charnue, accompagnant, recouvrant ou protégeant certains organes (bourgeon, bulbe ...). 2 - Petite feuille courte plaquée sur la tige de certains conifères. 3 - Elément d'un cône de conifères.

espèce (n.f.)
Unité fondamentale du système de classification des plantes regroupant les individus qui se ressemblent et qui peuvent s'inter-féconder. Elle est désignée par une appellation binomiale unique et universelle.

fruit (n.m.)
Organe végétal résultant du développement d'un ovaire fécondé et contenant les graines.

ligneux, ligneuse (adj.)
Qualifie un organe ou une plante ayant la consistance du bois.
Contraire : herbacé

persistant, persistante (adj.)
Qualifie un organe (feuille, calice, corolle) qui subsiste sur la plante pendant plusieurs années. Qualifie un végétal dont le feuillage se renouvelle progressivement sur des cycles pluri-annuels. (environ tous les deux à cinq ans selon les types de végétaux).
Contraire : caduc

type (expr.)
Specimen dont l'étude a permis la création d'une nouvelle espèce et qui sert de référence parce qu'il réunit tous les caractères ayant servi à définir les caractéristiques de cette espèce.



Le nom des plantes

Pourquoi connaître le nom d’une plante ? Qu’est-ce que le nom complet d’une plante ? Les cultivars Les sous-espèces En…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…

Les Astéridées

Le clade des Astéridées en classification phylogénétique APG III comprend : l’ordre des Cornales, par exemple les hortensias (Hydrangea), ou…

L’écorce des plantes

La définition de l’écorce On pourrait définir l’écorce, de manière simple, comme l’enveloppe la plus externe des végétaux ligneux. Elle…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :