Définition botanique de éboulis

(n.m.)

Amas de pierres ou de fragments rocheux garni de terre dans les interstices et très bien drainé pour la culture des plantes alpines ou de rocaille.



Définitions associées

alpine (adj.)
Qualifie une plante d'origine montagnarde, en général protégée par la neige en hiver, et disposant d'un sol très bien drainé.

rocaille (n.f.)
Composition de décor de jardin à base d'éboulis de pierres, généralement en pente, et planté principalement de végétaux de forme basse et originaires des montagnes (vivaves, conifères nains, arbrisseaux ...).



Définitions de contexte

rocaille (n.f.)
Composition de décor de jardin à base d'éboulis de pierres, généralement en pente, et planté principalement de végétaux de forme basse et originaires des montagnes (vivaves, conifères nains, arbrisseaux ...).



Définitions associées, 2ème niveau

arbrisseau (n.m.)
Plante ligneuse ne dépassant pas 5 mètres de hauteur (le plus souvent inférieure à 2 mètres), qui se ramifiant dès la base et différe en ceci de l'arbuste.
A distinguer de : arbuste

conifère (n.m.)
Arbre ou arbuste, souvent persistant, produisant des fruits sous forme de cônes écailleux.

jardin (n.m.)
Espace consacré à la culture potagère ou d'agrément.

nain, naine (adj.)
Qualifie un végétal qui reste petit, avec un développement moins important que celui de l'espèce type, caractéristique soit naturelle soit obtenue par hybridation ou autre technique culturale.



Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :