Définition botanique de glumelle

(n.f.)

Chez les Poacées, chacune des deux bractées situées à la base du pédicelle de chaque fleur d'un épillet



Définitions associées

épi (n.m.)
Type d'inflorescence souvent dressée dont chaque fleur, sessile, est attachée à un pédoncule vertical commun.

bractée (n.f.)
Feuille différente des autres feuilles, située à la base d'une fleur ou d'une inflorescence et qui peut-être colorée ou même charnue.

Poacées
Famille de plantes monocotylédones de l'Ordre des Poales comprenant environ 12 000 espèces regroupées en 700 genres
Synonyme : Graminées

épillet (n.m.)
Petit élément de base d'un épi composé (exemple : le blé) ou d'une panicule (exemple : l'avoine) des Poacées.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

pédicelle (n.m.)
Dans une inflorescence composée, dernière ramification du pédoncule portant une fleur unique à son sommet.



Définitions de contexte

glumellule (n.f.)
Pièce de petite taille en forme d'écaille et de type pétale des organes de la fleur des Poacées, située à l'intérieur des glumelles, entourant directement les organes de reproduction.
Synonyme : lodicule



Définitions associées, 2ème niveau

composé, composée (adj.)
1 - Formé de plusieurs parties bien identifiables. 2 - En chimie, corps constitué de plusieurs espèces d'atomes.

dressé, dressée (adj.)
Se dit d'un organe ou d'une plante s'élevant verticalement.
Synonyme : érigé

espèce (n.f.)
Unité fondamentale du système de classification des plantes regroupant les individus qui se ressemblent et qui peuvent s'inter-féconder. Elle est désignée par une appellation binomiale unique et universelle.

famille (n.f.)
Dans la hiérarchie de classification des végétaux, catégorie qui se trouve entre l'Ordre (au-dessus) et le Genre (au-dessous). Tous les noms de Famille se terminent par -acées.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

genre (n.m.)
Unité de classification des végétaux située entre la famille et l'espèce et regroupant l'ensemble des espèces ayant des caractères en communs. C'est le premier terme de la nomenclature binominale définissant une espèce.

inflorescence (n.f.)
Désigne un agencement floral composé de plus d'une fleur sur un même pédoncule.

Monocotylédones
Division des Angiospermes regroupant toutes les espèces dont les graines ne comportent qu'un seul cotylédon. Les Monocotylédones se caractérisent par des feuilles à nervation presque toujours parallèle, par des pièces florales en nombre multiple de trois. Elles ne produisent pas de bois, pas de ramification, ni de tronc.

Ordre (n.m.)
En taxonomie, niveau de classification des plantes compris entre la Classe et la Famille, pouvant éventuellement être divisé en sous-ordres. Le nom des Ordres, chez les plantes, se termine par -ales.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

panicule (n.f.)
Type d'inflorescence indéfinie correspondant à une grappe composée, avec plusieurs fleurs sur chaque pédicelle (sorte de grappe de grappes).

pédoncule (n.m.)
Axe principal d'une inflorescence ou d'une fleur isolée.

Poacées
Famille de plantes monocotylédones de l'Ordre des Poales comprenant environ 12 000 espèces regroupées en 700 genres
Synonyme : Graminées

ramification (n.f.)
Division d'un axe principal et axes secondaires.

reproducteur, reproductrice (adj.)
Qualifie un organe lié à la floraison et à sa fonction de reproduction sexuée.

sessile (adj.)
Sans pédoncule (pour une fleur) ou sans pétiole (pour une feuille)



Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…

Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :