Définition botanique de nectaire

(n.m.)

Glande qui sécrète du nectar, pouvant se situer au niveau d'un pétale, d'un sépale, d'une étamine, voire d'une feuille ou d'une bractée.



Définitions associées

étamine (n.f.)
Partie mâle d'une fleur, composée d'une anthère contenant du pollen et portée le plus souvent par une tige grèle appelée filet.

bractée (n.f.)
Feuille différente des autres feuilles, située à la base d'une fleur ou d'une inflorescence et qui peut-être colorée ou même charnue.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

glande (n.f.)
1 - Petite structure sécrétant des huiles, nectars ou autres substances. 2 - Excroissance portée par des organes divers.

nectar (n.m.)
Liquide sucré sécrété par les glandes nectaires du végétal, qui a vocation à attirer les insectes pollinisateurs.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

sépale (n.m.)
Elément foliacé, le plus souvent vert, du calice de la fleur.



Définitions de contexte

nectar (n.m.)
Liquide sucré sécrété par les glandes nectaires du végétal, qui a vocation à attirer les insectes pollinisateurs.



Définitions associées, 2ème niveau

actinomorphe (adj.) du grec aktinos = rayon; morphê = forme
Se dit d'une fleur dont les différentes parties présentent une symétrie radiale par rapport au réceptacle.
Synonyme : régulier
Contraire : zygomorphe

anthère (n.f.)
Partie de l'étamine située à l'extrémité du filet et contenant le pollen.

apétale (adj.)
Se dit d'une plante dont les fleurs sont dépourvues de pétales.
Synonyme : monochlamydé, monopérianthé

calice (n.m.)
Ensemble des sépales formnt l'enveloppe extérne de la fleur.

corolle (n.f.)
Seconde couronne florale entre le calice et les étamines et constituée de l'ensemble des pétales.

dialysépale (adj.)
Qualifie une fleur ou un calice aux sépales libres jusqu'à la base.
Synonyme : polysépale
Contraire : gamosépale

disépale (adj.)
Se dit d'un calice à 2 sépales

endocrine (adj.)
Se dit d'une cellule ou d'une glande qui sécrète une substance déversée directement dans la sève sans l'intermédiaire d'un canal.
Contraire : exocrine

exocrine (adj.)
Se dit d'une glande ou d'une cellule qui déverse sa substance dans le milieu extérieur.
Contraire : endocrine

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

filet (n.m.)
1 - Tige grêle de l'étamine qui porte l'anthère. 2 - Longue tige aérienne, rampante, et qui, au contact avec le sol, produit à son extrémité des racines adventives et porte une nouvelle plantule que l'on peut utiliser pour la multiplication. (= stolon).

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

inflorescence (n.f.)
Désigne un agencement floral composé de plus d'une fleur sur un même pédoncule.

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

mâle (adj.)
Se dit d'une fleur produisant du pollen mais sans ovaire fertile.

monosépale (adj.)
Qualifie une fleur ou un calice dont les sépales sont soudés au moins par la base.

nectar (n.m.)
Liquide sucré sécrété par les glandes nectaires du végétal, qui a vocation à attirer les insectes pollinisateurs.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

pentasépale (adj.)
Qualifie un calice formé de 5 sépales.

périanthe (n.m.)
Désigne l'ensemble formé par le calice et la corolle d'une fleur. Ce sont les organes stériles, entourant et protégeant les organes reproducteurs.

pétalé, pétalée (adj.)
Qualifie une fleur qui porte des pétales.
Contraire : apétalé

pétaloïde (adj.)
Qualifie un organe qui présente l'aspect d'un pétale par sa forme ou sa coloration.

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

pollen (n.m.)
Grains minuscules contenant les cellules reproductrices mâles situés dans la loge de l'anthère des étamines des fleurs. Le grain de pollen peut parfois suffire à identifier le genre ou même l'espèce dont il est issu, y compris en recherches archéologiques.

pollinisateur, pollinisatrice (adj.)
Qui amène le pollen jusque sur le pistil d'une fleur pour la féconder

polysépale (adj.)
Qualifie une fleur ou un calice aux sépales libres jusqu'à la base.
Synonyme : dialysépale
Contraire : gamosépale

reproducteur, reproductrice (adj.)
Qualifie un organe lié à la floraison et à sa fonction de reproduction sexuée.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

sépale (n.m.)
Elément foliacé, le plus souvent vert, du calice de la fleur.

substance (n.f.)
Matière chimiquement définie à partir de ses propriétés spécifiques qui la différencient des autres matières.

tépale (n.m.)
Désigne un élément du périanthe quand on ne peut dire s'il s'agit de pétale ou de sépale parce qu'ils sont identiques.

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.

zygomorphe (adj.)
Se dit d'une fleur qui présente une symétrie bilatérale.
A distinguer de : actinomorphe



Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…

La corbeille d’argent

Voilà un nom commun de plante qui illustre bien l’intérêt d’utiliser les noms botaniques lorsqu’on veut être sûr de l’identification…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :