Définition botanique de biocénose, biocoenose

(n.f.)

Ensemble des êtres vivants (végétaux, animaux, bactéries, champignons ...) peuplant un biotope.



Définitions associées

biotope (n.m.)
Site homogène caractérisé par des facteurs climatiques, physico-chimiques, géologiques, topographiques, chimiques, physiques, morphologiques, géologiques ... Le biotope et la biocénose (ensemble vivant) forment un écosystème. Un biotope peut être une forêt à feuilles caduques de moyenne montagne, le bord d'un fossé, des forêts proches de montagnes ou autre type de nature à caractéristiques spéciales. Lorsque le biotope change, les conditions de vie des individus qui y vivent changent également. De nombreux biotopes sont modifiés du fait d'une intervention humaine, par exemple par l'abattage de forêts, le drainage ou l'eutrophisation.

champignon (n.m.)
Nom commun donné aux espèces appartenant au règne des Mycètes ou Mycophytes. Ces espèces ne sont plus classées dans le règne végétal car ils n'ont ni chlorophylle ni tissu vasculaire ni structure composée de tiges, racines, feuilles et ne peuvent pas faire de photosynthèse. Les rouilles, les charbons, les mildious, les levures et les moisissures sont tous des champignons.

bactérie (n.f.)
Etre vivant minuscule, fait d'une seule cellule ne comportant pas de noyau (procaryote) et d'un seul chromosome. Les bactéries se reproduisent généralement de façon asexuée, par simple division cellulaire



Définitions de contexte

biotope (n.m.)
Site homogène caractérisé par des facteurs climatiques, physico-chimiques, géologiques, topographiques, chimiques, physiques, morphologiques, géologiques ... Le biotope et la biocénose (ensemble vivant) forment un écosystème. Un biotope peut être une forêt à feuilles caduques de moyenne montagne, le bord d'un fossé, des forêts proches de montagnes ou autre type de nature à caractéristiques spéciales. Lorsque le biotope change, les conditions de vie des individus qui y vivent changent également. De nombreux biotopes sont modifiés du fait d'une intervention humaine, par exemple par l'abattage de forêts, le drainage ou l'eutrophisation.

écosystème (n.m.)
Ensemble constitué d'un biotope (milieu) et d'une biocénose (population) en perpétuelle interaction, qui peut correspondre à une simple mare, à une forêt, à un fossé ou la planète toute entière, et où êtres vivants et non-vivants interagissent entre eux constamment dans une recherche permanente d'équilibre.



Définitions associées, 2ème niveau

abattage (n.m.)
Action d'abattre les arbres sur pied.

biocoenose, biocénose (n.f.)
Ensemble des être vivants (végétaux, animaux, bactéries, champignons ...) peuplant un écosystème donné (ou biotope) et en relation globale d'interdépendance.

cellulaire (adj.)
Qui se rapporte à la cellule vivante.

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

chimique (adj.)
Relatif à l'étude de la constitution des divers corps, de leurs transformations et de leurs propriétés.

chlorophylle (n.f.)
Pigment vert donnant aux organes végétaux une teinte verte et leur permettant de former, grâce l'énergie solaire, des hydrates de carbone à partir de dioxyde de carbone et d'eau. Les chlorophylles a et b sont les vrais pigments assimilateurs, les chlorophylles c et d sont des pigments accessoires.

chromosome (n.m.)
Filament constitué d'ADN et de protéines portant les nombreux gènes qui constituent le génome.

climatique (adj.)
Relatif aux conditions météorologiques, telles que la température, la pluviométrie, les vents.

division cellulaire (expr.)
Processus biologique par lequel une cellule-mère donne naissance à deux cellules-filles, permettant ainsi la multiplication et le renouvellement des cellules.

drainage (n.m.)
1 - Mouvement naturel de l'eau s'infiltrant, plus ou moins bien, progressivement dans le sol. 2 - Système destiné à collecter et évacuer, par des drains ou des fossés, l'eau en excès dans le sol et le sous-sol.

écosystème (n.m.)
Ensemble constitué d'un biotope (milieu) et d'une biocénose (population) en perpétuelle interaction, qui peut correspondre à une simple mare, à une forêt, à un fossé ou la planète toute entière, et où êtres vivants et non-vivants interagissent entre eux constamment dans une recherche permanente d'équilibre.

espèce (n.f.)
Unité fondamentale du système de classification des plantes regroupant les individus qui se ressemblent et qui peuvent s'inter-féconder. Elle est désignée par une appellation binomiale unique et universelle.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

forêt (n.f.)
Grande étendue de terrain couverte d'arbres.
A distinguer de : futaie

morphologique (adj.)
Relatif à la forme et à la structure extérieure d'un être vivant ou d'un organe.

noyau (n.m.)
1 - Organite cellulaire délimité par une enveloppe nucléaire, élément qui distingue les eucaryotes des procaryotes, et qui constitue l'un des deux composants de base de la cellule, l'autre étant le cytoplasme. 2 - Enveloppe ligneuse qui enveloppe la graine d'un fruit.

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

physique (n.f.)
Science qui étudie les propriétés générales de la matière et qui exprime les lois qui rendent compte des phénomènes matériels.

racine (n.f.)
Partie de la plante, le plus souvent souterraine, ayant une double fonction, d'ancrage dans le sol et le bon maintien de la plante d'une part, l'absorption de l'eau et des éléments minéraux nécessaires à sa croissance d'autre part.

règne (n.m.)
Plus haut niveau de classification des êtres vivants. Pour Linné, il existait deux grands Règnes : le Règne végétal et le Règne animal. Depuis Whittaker, on distingue plutôt cinq grands Règnes : bactéries, protistes, champignons, végétal, animal.

tige (n.f.)
1 - Axe principal d'une plante qui s'élève au-dessus du sol, qui relie ses organes fondamentaux (racines, feuilles, fleurs, fruits ...) et qui assure une fonction de maintien de la plante et de transport des éléments nutritifs. 2 - Arbre ou arbuste formé pour obtenir une cime arrondie au sommet d'un tronc dégagé.

tissu (n.m.)
Ensemble de cellules de structure similaire associées entre elles pour exercer une fonction spécifique (de revêtement, de soutien, de sécrétion, de conduction …).

vasculaire (adj.)
Se dit d'un végétal dont le tissu est composé de petits vaisseaux ou canaux destinés à la circulation des liquides.
Contraire : vasculaire

virus (n.m.)
Microorganisme parasite des cellules vivantes qui ne contient qu'un seul type d'acide nucléique et qui ne peut se reproduire qu'à l'intérieur des cellules de l'organisme infecté.



Les alismatales

Les Alismatales sont un Ordre de plantes monocotylédones, classe des Liliopsidées, sous-classe des Alismatidées. Principales familles En classification classique, cet…

L’écorce des plantes

La définition de l’écorce On pourrait définir l’écorce, de manière simple, comme l’enveloppe la plus externe des végétaux ligneux. Elle…

La corbeille d’argent

Voilà un nom commun de plante qui illustre bien l’intérêt d’utiliser les noms botaniques lorsqu’on veut être sûr de l’identification…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :