Définition botanique de aleurode

(n.m.)

Petit insecte, blanc en général et ailé, de l'ordre des Hémiptères. Bon nombre d'espèces parasitent les plantes. Ils se cachent sous les feuilles et s'envolent lorsqu'on s'en approche. Ils sucent la sève des plantes, leur transmettent des virus et y déposent un miellat abondant source de fumagine. Ils sont particulièrement abondants dans les serres, sauf si la température y est maintenue en-dessous de 12 °C.


Synonyme : mouche blanche

Définitions associées

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

parasite (adj.)
Se dit d'un organisme (bactérie, champignon, plante, insecte ...) qui vit au détriment d'un autre organisme dans lequel il puise ses éléments nutritifs.

virus (n.m.)
Microorganisme parasite des cellules vivantes qui ne contient qu'un seul type d'acide nucléique et qui ne peut se reproduire qu'à l'intérieur des cellules de l'organisme infecté.

serre (n.f.)
Construction aux parois vitrées, dans laquelle les végétaux peuvent être cultivés à l'abri, dans des conditions contrôlées favorisant leur croissance.

sève (n.f.)
Liquide contenant les éléments nutritifs qui circule, grâce à des cellules spécialisées appelées vaisseaux, entre les différents organes de la plante.



Définitions associées, 2ème niveau

acide (adj.)
1 - Qualifie un sol dont le PH est inférieur à 7. 2 - Corps apte à former un sel avec une base et à céder des protons.

acide nucléique (expr.)
Macromolécule constituée d'un enchainement de nucléotides dont la séquence constitue un code génétique. L'ADN et l'ARN sont les deux types d'acide nucléique.
Synonyme : polynucléotide

bactérie (n.f.)
Etre vivant minuscule, fait d'une seule cellule ne comportant pas de noyau (procaryote) et d'un seul chromosome. Les bactéries se reproduisent généralement de façon asexuée, par simple division cellulaire

cellule (n.f.)
Unité morphologique et fonctionnelle de base de tout être vivant.

champignon (n.m.)
Nom commun donné aux espèces appartenant au règne des Mycètes ou Mycophytes. Ces espèces ne sont plus classées dans le règne végétal car ils n'ont ni chlorophylle ni tissu vasculaire ni structure composée de tiges, racines, feuilles et ne peuvent pas faire de photosynthèse. Les rouilles, les charbons, les mildious, les levures et les moisissures sont tous des champignons.

hétérotrophie (n.f.)
Incapacité pour un organisme de synthétiser par lui-même les matières organiques dont il a besoin et donc necessité d'utiliser des molécules organiques synthétisées par les autotrophes. Il existe trois formes d'hétérotrophie : le saprophytisme, le parasitisme et la symbiose.

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

microorganisme, micro-organisme (n.m.)
Organisme vivant qui n'est visible qu'au microscope ou à l'ultramicroscope

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

organisme (n.m.)
Tout être vivant ayant une existence propre, unicellulaire ou pluricellulaire .

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

saprophytisme (n.m.) du grec sapros = putride et phuton = plante
Pour un être vivant, mode de vie consistant à se nourrir de matière organique en décomposition.
Synonyme : saprotrophisme

symbiose (n.f.)
Association entre deux organismes différents qui est profitable pour chacun d'eux.

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.

vaisseau (n.m.)
Elément conducteur de la sève brute, constitué d'une file de cellules mortes, ayant conservé leurs parois transversales chez les Angiospermes primitives ou les ayant totalement perdues pour constituer alors de vrais tuyaux chez les Angiospermes supérieures.

L’écorce des plantes

La définition de l’écorce On pourrait définir l’écorce, de manière simple, comme l’enveloppe la plus externe des végétaux ligneux. Elle…

Les faux-fruits

Imaginez une corbeille de fruits dans laquelle ont été déposés des pommes, des poires, des bananes, des ananas, des figues.…

Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :