Les Caryophyllales sont un Ordre de plantes dicotylédones, classe des Magnoliopsidées, sous-classe des Caryophyllidées.

Principales familles

En classification classique (Cronquist, 1981), cet Ordre comprend les 12 familles suivantes :

  • Achatocarpacées
  • Aizoacées
  • Amaranthacées
  • Basellacées
  • Cactacées
  • Caryophyllacées
  • Chénopodiacées
  • Didieréacées
  • Molluginacées
  • Nyctaginacées
  • Phytolaccacées
  • Portulacacées

La classification phylogénétique a nettement étendu cet ordre.
En APG III sont inclues les Familles suivantes :

  • Achatocarpacées
  • Aizoacées, avec par exemple les Delosperma
  • Amaranthacées, dont les Amaranthus bien sûr. Cette Famille inclue aussi les Genres classés parmi les Chénopodiacées par Cronquist.
  • Anacampsérotacées, principalement les Anacampseros
  • Ancistrocladacées
  • Astéropeiacées
  • Barbeuiacées
  • Basellacées
  • Cactacées, la famille des cactus
  • Caryophyllacées, la famille des oeillets (Dianthus)
  • Didiereacées
  • Dioncophyllacées
  • Droséracées, avec des plantes carnivores telles que les Drosera ou les Dionaea
  • Drosophyllacées
  • Frankeniacées
  • Gisekiacées
  • Halophytacées
  • Limeacées
  • Lophiocarpacées
  • Molluginacées
  • Montiacées, qui comprend entre autres le Lewisia
  • Nepenthacées, dont les Nepenthes
  • Nyctaginacées, avec le Mirabilis, mais aussi le Bougainvillea
  • Physénacées
  • Phytolaccacées, avec le Phytolacca (le raisin d’Amérique)
  • Plumbaginacées, famille du Plumbago, du Limonium (statice), de l’Armeria
  • Polygonacées, avec les Polygonum (la renouée) bien sûr, mais aussi Rumex l’oseille), Rheum (la rhubarbe)
  • Portulacacées, la Famille des Portulaca entre autres
  • Rhabdodendracées
  • Sarcobatacées
  • Simmondsiacées
  • Stegnospermatacées
  • Talinacées, où se trouve classé le Talinum
  • Tamaricacées, la Famille du Tamarix

Clés d’identification de quelques familles

Clés d'identification des Caryophyllales
Clés d'identification des Caryophyllales

Le tableau des clés d’identification ci-dessus a été construit à partir des indications contenues dans le livre « Botanique systématique », de Judd, Campbell, Kellogg et Stevens, 1ère Edition, aux Editions De Boeck Université. Toutefois, la classification phylogénétique a encore évolué depuis, mais la plupart des indications restent valables.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :