Définition botanique de périgyne

(adj.) peri (grec) = autour; gunê = femme

Qualifie une fleur dont les pièces florales (périanthe, étamines) sont insérées autour de l'ovaire. Celui-ci est alors infère



Définitions associées

étamine (n.f.)
Partie mâle d'une fleur, composée d'une anthère contenant du pollen et portée le plus souvent par une tige grèle appelée filet.

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

ovaire (n.m.)
Partie creuse, basale, d'un carpelle contenant le ou les ovules et se transformant en fruit, après la fécondation, chez les Angiospermes.

périanthe (n.m.)
Désigne l'ensemble formé par le calice et la corolle d'une fleur. Ce sont les organes stériles, entourant et protégeant les organes reproducteurs.

infère (adj.)
Qualifie un ovaire qui, dans une fleur, se situe en-dessous des autres pièces florales. Il est alors soudé et inclus dans le réceptacle floral.
Contraire : supère

inséré, insérée (adj.)
S'applique à un organe qui est fixé, attaché à un autre

floral, florale (adj.)
Qui se rapporte à la fleur.

hypogyne (adj.) hypo (grec) = sous; gunê = femme
Qualifie une fleur dont les sépales, pétales et étamines sont placés au-dessous de l'ovaire, qui est donc supère.

épigyne (adj.) epi (grec) = sur; gunê = femme
Qualifie des organes floraux ou une fleur dont les organes floraux sont insérés au-dessus de l'ovaire. L'ovaire est alors infère.



Définitions de contexte

épigyne (adj.) epi (grec) = sur; gunê = femme
Qualifie des organes floraux ou une fleur dont les organes floraux sont insérés au-dessus de l'ovaire. L'ovaire est alors infère.

hypogyne (adj.) hypo (grec) = sous; gunê = femme
Qualifie une fleur dont les sépales, pétales et étamines sont placés au-dessous de l'ovaire, qui est donc supère.



Définitions associées, 2ème niveau

angiospermes (n.f.) angio- = récipient et spermus = graine
Groupe de plantes le plus important et le plus évolué du Règne Végétal avec 240 000 espèces (soit 70 %). Ce sont les "plantes à fleur" vraies, avec des ovules puis des graines protégés dans un ovaire.
Synonyme : Magnoliophytées
A distinguer de : gymnospermes

anthère (n.f.)
Partie de l'étamine située à l'extrémité du filet et contenant le pollen.

basal, basale (adj.)
Situé à la base d'un organe ou d'une plante.
Synonyme : basilaire

calice (n.m.)
Ensemble des sépales formnt l'enveloppe extérne de la fleur.

carpelle (n.m.)
Organe femelle d'une fleur constituée d'un style, d'un stigmate et d'un ovaire. C'est lui qui se transformera en fruit après la fécondation.

corolle (n.f.)
Seconde couronne florale entre le calice et les étamines et constituée de l'ensemble des pétales.

fécondation (adj.)
Union des gamètes mâles provenant du pollen et des gamètes femelles contenus dans l'ovule pour donner une cellule unique qui constituera l'embryon.

filet (n.m.)
1 - Tige grêle de l'étamine qui porte l'anthère. 2 - Longue tige aérienne, rampante, et qui, au contact avec le sol, produit à son extrémité des racines adventives et porte une nouvelle plantule que l'on peut utiliser pour la multiplication. (= stolon).

fleur (n.f.)
Partie de la plante contenant les organes reproducteurs.

fruit (n.m.)
Organe végétal résultant du développement d'un ovaire fécondé et contenant les graines.

hypogyne (adj.) hypo (grec) = sous; gunê = femme
Qualifie une fleur dont les sépales, pétales et étamines sont placés au-dessous de l'ovaire, qui est donc supère.

infère (adj.)
Qualifie un ovaire qui, dans une fleur, se situe en-dessous des autres pièces florales. Il est alors soudé et inclus dans le réceptacle floral.
Contraire : supère

inséré, insérée (adj.)
S'applique à un organe qui est fixé, attaché à un autre

mâle (adj.)
Se dit d'une fleur produisant du pollen mais sans ovaire fertile.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

ovaire (n.m.)
Partie creuse, basale, d'un carpelle contenant le ou les ovules et se transformant en fruit, après la fécondation, chez les Angiospermes.

ovule (n.m.)
Organe contenu dans l'ovaire renfermant le gamète femelle et qui donnera la graine après fécondation par le pollen.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

pollen (n.m.)
Grains minuscules contenant les cellules reproductrices mâles situés dans la loge de l'anthère des étamines des fleurs. Le grain de pollen peut parfois suffire à identifier le genre ou même l'espèce dont il est issu, y compris en recherches archéologiques.

réceptacle (n.m.)
1 - Extrémité souvent élargie et/ou renflée du pédoncule floral sur laquelle sont insérées les pièces florales 2 - Dans les capitules, plateau sur lequel sont insérés les fleurons.

reproducteur, reproductrice (adj.)
Qualifie un organe lié à la floraison et à sa fonction de reproduction sexuée.

sépale (n.m.)
Elément foliacé, le plus souvent vert, du calice de la fleur.

stérile (adj.)
1 - Qualifie un végétal qui ne produit pas de graines. 2 - Qualifie une pièce florale absente. 3 - Qualifie une étamine ne produisant pas de pollen.
Contraire : fertile

supère (adj.)
Qualifie un ovaire qui, dans une fleur, est inséré au-dessus des autres pièces florales.
Contraire : infère



Le nom des plantes

Pourquoi connaître le nom d’une plante ? Qu’est-ce que le nom complet d’une plante ? Les cultivars Les sous-espèces En…

Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :