Définition botanique de campylotrope

(adj.) du grec campylos = recourbé

Qualifie un ovule dissymétrique, recourbé, sur lequel le micropyle, la chalaze et le funicule se trouvent réunis du même côté. C'est un ovule dépourvu de raphé.



Définitions associées

ovule (n.m.)
Organe contenu dans l'ovaire renfermant le gamète femelle et qui donnera la graine après fécondation par le pollen.

micropyle (n.m.)
Orifice de l'ovule par lequel le tube pollinique pénètre pour assurer la fécondation.

chalaze (n.f.)
Zone où le funicule s'insère dans l'ovule et à partir de laquelle la vascularisation s'étale pour irriguer l'ovule.

funicule (n.m.)
Filament reliant l'ovule au placenta de l'ovaire.

raphé (n.m.)
Zone de suture entre le funicule et le tégument d'un ovule anatrope.

anatrope (adj.)
Qualifie un ovule dont le hile et le micropyle sont proches l'un de l'autre, ce qui est le cas en général chez les Angiospermes.

orthotrope (adj.)
1 - Qualifie une croissance bien verticale. 2 - S'applique à un ovule où le micropyle, la chalaze et le hile sont alignés.
Contraire : plagiotrope



Définitions associées, 2ème niveau

angiospermes (n.f.) angio- = récipient et spermus = graine
Groupe de plantes le plus important et le plus évolué du Règne Végétal avec 240 000 espèces (soit 70 %). Ce sont les "plantes à fleur" vraies, avec des ovules puis des graines protégés dans un ovaire.
Synonyme : Magnoliophytées
A distinguer de : gymnospermes

chalaze (n.f.)
Zone où le funicule s'insère dans l'ovule et à partir de laquelle la vascularisation s'étale pour irriguer l'ovule.

diploïde (adj.)
Se dit d'un organisme disposant de deux ensembles de chromosomes dans les cellules somatiques, une moitié apportée par le parent mâle, l'autre par le parent femelle.
Contraire : haploïde

fécondation (adj.)
Union des gamètes mâles provenant du pollen et des gamètes femelles contenus dans l'ovule pour donner une cellule unique qui constituera l'embryon.

femelle (adj.)
Qualifie une plante ou une fleur qui ne porte pas d'étamines et qui ne dispose que d'un pistil au niveau des organes reproducteurs.

filament (n.m.)
1 - Elément long et très fin, comme un fil, qui entre dans la composition de certaines substances végétales. 2 - Structure cellulaire très allongée et fine.

funicule (n.m.)
Filament reliant l'ovule au placenta de l'ovaire.

gamète (n.m.)
Cellule reproductrice unisexuée, mâle ou femelle, qui contient la moitié du nombre de chromosomes caractéristiques de l'espèce. Les gamètes mâles sont les spermatozoïdes, les gamètes femelles sont les oosphères.
Synonyme : gonocyte
Contraire : agamète

gamétophyte (n.m.)
Organisme bisexué ou unisexué, représentant la phase haploïde du cycle de développement, dans lequel se différencient les gamètes. Le sac embryonnaire est le gamétophyte femelle et le grain de pollen est le gamétophyte mâle.
A distinguer de : sporophyte

graine (n.f.)
Organe de multiplication des plantes à fleurs, issu d'un ovule fécondé, contenant l'embryon et les réserves nécessaires à son développement, apte à donner en germant une nouvelle plante de même nature.

hile (n.m.)
Point de cicatrice sur une graine laissé par le détachement du funicule.

micropyle (n.m.)
Orifice de l'ovule par lequel le tube pollinique pénètre pour assurer la fécondation.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

orthotrope (adj.)
1 - Qualifie une croissance bien verticale. 2 - S'applique à un ovule où le micropyle, la chalaze et le hile sont alignés.
Contraire : plagiotrope

ovaire (n.m.)
Partie creuse, basale, d'un carpelle contenant le ou les ovules et se transformant en fruit, après la fécondation, chez les Angiospermes.

ovule (n.m.)
Organe contenu dans l'ovaire renfermant le gamète femelle et qui donnera la graine après fécondation par le pollen.

placenta (n.m.)
Partie de la paroi des ovaires portant les ovules.

plagiotrope (adj.)
Se dit d'un organe dont l'axe de croissance est pratiquement horizontal
Contraire : orthotrope

pollen (n.m.)
Grains minuscules contenant les cellules reproductrices mâles situés dans la loge de l'anthère des étamines des fleurs. Le grain de pollen peut parfois suffire à identifier le genre ou même l'espèce dont il est issu, y compris en recherches archéologiques.

raphé (n.m.)
Zone de suture entre le funicule et le tégument d'un ovule anatrope.

supère (adj.)
Qualifie un ovaire qui, dans une fleur, est inséré au-dessus des autres pièces florales.
Contraire : infère

suture (n.f.)
Ligne de jonction de deux organes soudés entre eux ou ligne de soudure des deux marges d'un même organe.

tégument (n.m.)
Membrane enveloppant l'ovule puis la graine.

tube pollinique (expr.)
Petit canal développé par le grain de pollen qui va permettre aux spermatozoïdes de rejoindre l'ovule à féconder.



Les alismatales

Les Alismatales sont un Ordre de plantes monocotylédones, classe des Liliopsidées, sous-classe des Alismatidées. Principales familles En classification classique, cet…

La feuille, description globale

Les différentes parties d’une feuille Les différents types de feuilles Formes générales d’une feuille Feuilles composées Le vocabulaire utilisé par…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :