Définition botanique de hasté, hastée

(adj.)

Se dit d'une feuille dont le limbe est en forme de hallebarde, les deux lobes de la base étant presque horizontaux.


A distinguer de : sagitté
Ex : Atriplex hastata

En savoir plus

Définitions associées

sagitté, sagittée (adj.)
Qualifie un organe ayant la forme d'une pointe de flèche, échancré à la base.

feuille (n.f.)
Organe des plantes, le plus souvent plat et vert, généralement constitué d'un limbe et d'un pétiole, siège principal des fonctions de photosynthèse, de respiration et de transpiration.

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

lobe (n.m.)
Portion arrondie et saillante d'un organe (feuille, pétale ...). Pour la feuille, découpure arrondie qui n'atteint pas la nervure médiane.



Définitions associées, 2ème niveau

échancré, échancrée (adj.)
Qualifie un organe dont le sommet présente, non pas une pointe, mais une entaille en angle rentrant, plus ou moins profonde et arrondie.
Synonyme : émarginé

flèche (n.f.)
Partie sommitale de la tige d'un arbre, notamment d'un conifère.

limbe (n.m.)
Partie principale de la feuille, plane et mince, siège essentiel de la photosynthèse, de la respiration et la transpiration de la plante.

nervure (n.f.)
Ligne saillante constituée de tissus conducteurs de certains organes (feuilles, pétales, sépales) et dans laquelle se trouve transportée la sève.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.

pétale (n.m.)
Élément coloré constitutif de la corolle, situé entre les sépales et les organes reproducteurs.

pétiole (n.m.) du latin petiolus = petit pied
Partie étroite de la feuille qui relie le limbe à la tige.
Ne pas confondre avec : pédoncule

photosynthèse (n.f.)
Fonction par laquelle les plantes vertes et certaines bactéries, en utilisant l'énergie d'origine lumineuse, fabriquent une substance nutritive, le glucose, à partir de molécules d'eau et de gaz carbonique et rejettent du gaz carbonique.

respiration (n.f.)
Processus par lequel les plantes, comme tous les êtres vivants, absorbent de l'oxygène servant à oxyder des substances organiques dans les cellules et libèrent en retour du gaz carbonique. La respiration s'effectue de jour comme de nuit, alors que la photosynthèse ne peut s'effectuer qu'en présence de lumière.

transpiration (n.f.)
Evaporation partielle de l'eau contenue dans les plantes au niveau des feuilles et des tiges, par la voie des stomates et des lenticelles.



Ne perdons pas le fil

L’orthographe et le latin botanique sont aussi décriés l’une que l’autre. Il est vrai qu’il existe en orthographe des subtilités…

Faux mâle et fausse femelle

C’est seulement à partir de la fin du XVII° siècle que l’on prend conscience de l’existence d’une sexualité chez les…

Les alismatales

Les Alismatales sont un Ordre de plantes monocotylédones, classe des Liliopsidées, sous-classe des Alismatidées. Principales familles En classification classique, cet…
Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :