Allée sous les chênes

Sous les sept chênes qui surplombent cette allée, le muret est une zone agréable à travailler, car on y jardine debout à la hauteur idéale.

Mais c’est, en même temps, une zone difficile, car sous des chênes il est toujours compliqué d’obtenir de beaux résultats. La terre est très vite sèche et pauvre. Les écarts de température sont importants entre le matin où les plantes sont à l’ombre et, parfois même exposées au vent du nord, et l’après-midi où elles sont au soleil jusqu’au soir.

Pour relever ce défi, il faut choisir des plantes robustes, résistant à tout : la sécheresse, le froid, la chaleur, l’ombre …

Nous en avions choisi certaines qui étaient tellement robustes qu’elles envahissaient tout, ce qui n’était pas tout à fait de notre goût, bien évidemment ! C’était, en particulier le cas des Euphorbes petit cyprès.

Ce muret se prête bien aux floraisons printanières simples, telles que les crocus, les aubriètes, et autres corbeilles d’or ou corbeille d’argent …

Ne manquez pas de jeter un oeil sur votre gauche avec une vue plongeante sur le Jardin Gourmand et notamment la structure en éventail du Capitulaire.

Les petits oeillets forment de jolies touffes rondes permanentes et nous offrent une floraison si parfumée qu’on ne peut s’en passer, telle que celle de ‘Roméo’ ci-dessous, même si leur durée de vie n’est pas très longue.

Dianthus 'Roméo'
Dianthus 'Roméo'