Les Caryophyllales sont un Ordre de plantes dicotylédones, classe des Magnoliopsidées, sous-classe des Caryophyllidées.

Principales familles

En classification classique (Cronquist, 1981), cet Ordre comprend les 12 familles suivantes :

  • Achatocarpacées
  • Aizoacées
  • Amaranthacées
  • Basellacées
  • Cactacées
  • Caryophyllacées
  • Chénopodiacées
  • Didieréacées
  • Molluginacées
  • Nyctaginacées
  • Phytolaccacées
  • Portulacacées

La classification phylogénétique a nettement étendu cet ordre.
En APG III sont inclues les Familles suivantes :

  • Achatocarpacées
  • Aizoacées, avec par exemple les Delosperma
  • Amaranthacées, dont les Amaranthus bien sûr. Cette Famille inclue aussi les Genres classés parmi les Chénopodiacées par Cronquist.
  • Anacampsérotacées, principalement les Anacampseros
  • Ancistrocladacées
  • Astéropeiacées
  • Barbeuiacées
  • Basellacées
  • Cactacées, la famille des cactus
  • Caryophyllacées, la famille des oeillets (Dianthus)
  • Didiereacées
  • Dioncophyllacées
  • Droséracées, avec des plantes carnivores telles que les Drosera ou les Dionaea
  • Drosophyllacées
  • Frankeniacées
  • Gisekiacées
  • Halophytacées
  • Limeacées
  • Lophiocarpacées
  • Molluginacées
  • Montiacées, qui comprend entre autres le Lewisia
  • Nepenthacées, dont les Nepenthes
  • Nyctaginacées, avec le Mirabilis, mais aussi le Bougainvillea
  • Physénacées
  • Phytolaccacées, avec le Phytolacca (le raisin d’Amérique)
  • Plumbaginacées, famille du Plumbago, du Limonium (statice), de l’Armeria
  • Polygonacées, avec les Polygonum (la renouée) bien sûr, mais aussi Rumex l’oseille), Rheum (la rhubarbe)
  • Portulacacées, la Famille des Portulaca entre autres
  • Rhabdodendracées
  • Sarcobatacées
  • Simmondsiacées
  • Stegnospermatacées
  • Talinacées, où se trouve classé le Talinum
  • Tamaricacées, la Famille du Tamarix

Clés d’identification de quelques familles

Clés d'identification des Caryophyllales

Clés d'identification des Caryophyllales

Le tableau des clés d’identification ci-dessus a été construit à partir des indications contenues dans le livre « Botanique systématique », de Judd, Campbell, Kellogg et Stevens, 1ère Edition, aux Editions De Boeck Université. Toutefois, la classification phylogénétique a encore évolué depuis, mais la plupart des indications restent valables.