Pulmonaria officinalis

Pulmonaria officinalis

La pulmonaire officinale (Pulmonaria officinalis) est une plante idéale pour les coins d’ombre qu’elle éclaire de son feuillage moucheté d’argent.

4.90 

En stock (peut être commandé)

Remise sur quantité
QuantitéremisePrix remisé
1 - 2-4.90 
3 - 410%4.41 
5 - 1015%4.17 
11 +20%3.92 

Votre plante vous sera livrée en godet spacieux 10.5 cm x 10.5 cm, siglé “Collection Jardins du Gué”.

La bonne plante au bon endroit

Exposition

Mi-ombre, ombre

Besoin en eau

terrain frais

Rusticité

jusqu’à -25°C

Feuillage

Semi-persistant, vert moucheté de blanc

Hauteur

30 cm

Largeur

45 cm

Floraison

Printemps

Couleur de la fleur

Bleu

Dimension fleur

2 cm

Pulmonaria officinalis

Description

La pulmonaire (Pulmonaria officinalis) forme un excellent couvre-sol pour les zones d’ombre ou sous les arbres. Elle n’a pas peur des racines. Elle peut même pousser sous des conifères. C’est donc une plante idéale pour les endroits où rien ne pousse.

Avec ses larges feuilles basales mouchetées de blanc, elle éclaire ces zones un peu sombres. A partir du mois de mars, apparaissent de petites fleurs d’abord roses, puis mauves et enfin bleues qui font le bonheur des butineurs et qui signent l’arrivée du printemps.

Grâce à ses rhizomes, la pulmonaire officinale étend progressivement son tapis si charmant. Elle peut aussi se ressemer naturellement, sans pour autant être invasive. Une fois installée, cette plante ne demande aucun entretien particulier

La pulmonaire peut se consommer comme la consoude. On l’utilise plutôt cuite, en légume ou en potage. La fleur agrémente les salades de son joli coloria et de son goût un peu iodé.

Selon la théorie des signatures, on attribuait à la pulmonaire la vertu de soigner les poumons, en raison de la ressemblance de ses feuilles avec les alvéoles de cet organe. Mais les preuves restent insuffisantes pour confirmer cela.

Pulmonaria officinalis aux Jardins du Gué

Dans le parc des Jardins du Gué, vous retrouverez la pulmonaire (Pulmonaria officinalis) dans le Jardin du Temps, plus précisément dans le calendrier républicain.

En effet, le 19ème jour du mois de Pluviose est consacré à la pulmonaire. Elle se ressème sous un peuplier et se partage l’espace avec des Chélidoines.

Pulmonaria officinalis
Pulmonaria officinalis dans le calendrier républicain

Le genre Pulmonaria

Le genre Pulmonaria appartient à la famille des Boraginacées, comme la bourrache. Il y a d’ailleurs de nombreux points communs entre la bourrache et la pulmonaire, comme par exemple, la floraison évoluant du rose au bleu et l’aspect velu des tiges et des feuilles.

Le genre Pulmonaria comprend 18 espèces. Ce sont toutes des plantes vivaces herbacées. Plusieurs d’entre elles ont, comme la pulmonaire officinale, des feuilles mouchetées de blanc. On trouve l’origine de la pulmonaire dans une vaste zone qui va de l’Europe à la Sibérie et à la Chine.

Informations complémentaires

Terrain

Frais

Exposition

Mi-ombre, Ombre

Période de floraison

Printemps

Rusticité

Zone 6 ou moins (-18 et en dessous)

Atouts

Comestible, Médicinal, Mellifère, Peu sensible aux maladies

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.