Chelidonium majus – Grande chélidoine

Chelidonium majus

La grande chélidoine (Chelidonium majus) est une plante vivace aux nombreuses propriétés médicinales. Sa floraison jaune éclaire  vos espaces à mi-ombre en été.

4.90 

En stock (peut être commandé)

Remise sur quantité
QuantitéremisePrix remisé
1 - 2-4.90 
3 - 410%4.41 
5 - 1015%4.17 
11 +20%3.92 

Votre plante vous sera livrée en godet spacieux 10.5 cm x 10.5 cm, siglé “Collection Jardins du Gué”.

La bonne plante au bon endroit

Exposition

Soleil, mi-ombre

Besoin en eau

terrain frais

Rusticité

jusqu’à – 17°C

Feuillage

caduc, vert glauque

Hauteur

30 cm

Largeur

40 cm

Floraison

Eté

Couleur de la fleur

Jaune

Dimension fleur

2 cm

Chelidonium majus – Grande chélidoine

Description

La chélidoine (Chelidonium majus) est une plante vivace aux nombreuses propriétés médicinales.

Sa floraison jaune correspond au temps de présence des hirondelles. Les fleurs s’épanouissent à l’arrivée des hirondelles. Elles fanent lors de leur départ. C’est pourquoi la grande chélidoine est aussi appelée l’herbe de l’hirondelle. D’ailleurs chelidonium en latin signifie hirondelle.

On l’appelle aussi la Grande Eclaire en référence à ses fleurs jaunes vif qui éclairent la venue du printemps.

Les feuilles, divisées et lobées, de couleur un peu glauque, prennent des formes variées selon les sous-espèces.

La chélidoine pousse spontanément sur des terres calcaires, un peu fraîches, au soleil ou à mi-ombre. La plante forme un rhizome souterrain épais.

La chélidoine aurait de nombreuses qualités médicinales. La plante contient de t la chélidonine, de la sanguinarine et de la coptisine. Ces composés ont suscité un intérêt considérable en raison de leurs propriétés pharmacologiques potentielles.

On utilise également la chélidoine pour soigner les verrues, grâce à son latex jaune orange, d’où son nom de plante aux verrues.

Chelidonium majus aux Jardins du Gué

Dans le parc des Jardins du Gué, vous rencontrerez la chélidoine (Chelidonium majus) principalement dans le Calendrier républicain du Jardin du temps. On retrouve, en effet, la chélidoine au 29ème jour du mois de Pluviose.

Elle s’y développe généreusement à l’ombre d’un peuplier ‘Purple Tower’.

Chelidonium majus dans le Jardin du Temps
Chelidonium majus dans le Jardin du Temps

Les Chélidoines

Les chélidoines appartiennent à la famille des Papavéracées, la famille du pavot.

Ces plantes se caractérisent souvent par leur feuillage lobé, leurs tiges creuses contenant un latex jaune vif, et leurs fleurs aux pétales jaunes lumineux.

Le genre Chelidonium est principalement répandu dans les régions tempérées de l’hémisphère nord, avec des espèces qui prospèrent en Europe et en Asie. Ces plantes sont souvent trouvées dans des habitats variés, y compris les lisières des bois, les prairies et les zones perturbées.

Informations complémentaires

Terrain

Frais, Ordinaire

Exposition

Mi-ombre, Soleil

Couleur de fleur

Jaune

Période de floraison

Eté

Rusticité

Zone 7 (entre -12 et -17)

Atouts

Longue floraison, Médicinal, Mellifère, Peu sensible aux maladies

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.