J’ai toujours eu beaucoup de peine à m’y retrouver dans les menthes et je crois que je ne suis pas le seul. Même les botanistes divergent sur la classification des espèces de menthe. Pour certains auteurs par exemple, il y aurait de l’ordre d’une vingtaine d’espèces de menthes, quand pour d’autres, il y en aurait environ 70. Je vais essayer de rassembler ici l’état de mes investigations en espérant aider quelque peu ceux qui s’intéressent au sujet.

La menthe fait partie de la famille des Lamiacées et ses espèces s’hybrident facilement entre elles, ce qui complique singulièrement la classification et l’identification. De plus, il existe, ce qui n’arrange rien, une quantité impressionnante de synonymes, comme vous allez pouvoir le constater. Avis aux collectionneurs débutants : si dans une foire aux plantes vous achetez une menthe verte, puis une Mentha crispa, puis une Mentha viridis, vous venez, en fait, d’acheter trois fois la même plante sous des noms différents.

Les menthes qui n’en sont pas

Tout d’abord, éliminons les menthes qui n’en sont pas :

– la menthe-coq (ou menthe de Notre-Dame) a, certes, une odeur de menthe, mais c’est une plante de la famille des Astéracées, botaniquement appelée Tanacetum major, ou Tanacetum balsamita subsp. balsamita. C’est une grande vivace de plus d’1 m aux feuilles simples, ovales, à bord crénelé, longuement pétiolées à la base, mais sessiles et engainantes au-dessus. Les fleurs jaunes forment de petits capitules, de 5 à 6 mm de diamètre, groupés en corymbes. La tige souterraine rampante émet des bourgeons.

– la menthe des chats, (ou herbe aux chats) qui est en fait le Nepeta cataria, famille des Lamiacées, dont l’odeur attire irrésistiblement les chats. C’est une plante vivace dont la floraison s’étale de juin à septembre. Les tiges sont vert-grisâtre, elles peuvent atteindre un mètre de hauteur lorsqu’elles sont en fleur. Elles portent à leur base des racines adventives et des bourgeons d’où partiront les tiges de la saison suivante. Les feuilles sont entières, velues, à bord crénelé, avec un contour ovale en cœur renversé. Les fleurs, blanches ou lilas, forment des inflorescences en grappes composées, tout au long des tiges.

La menthe : principales espèces botaniques

La menthe aquatique (Mentha aquatica), (ou encore appelée Mentha hirsuta, baume d’eau, baume de rivière, menthe rouge, menthe à grenouille, riolet). C’est une menthe qui, comme son nom l’indique, vit en milieu humide. Elle peut faire de 10 à 75 cm. C’est une vivace rustique, verte et parfois rougeâtre, avec des poils raides. ou parfois presque glabre. Les tiges sont dressées, à section carrée. Les feuilles sont pétiolées, opposées-décussées, dentées, de forme ovale ou ovale-lancéolée. Les fleurs, de juillet à octobre, sont blanc rosé, disposées en glomérules denses. Caractère distinctif : tige terminée non par des feuilles mais par des inflorescences, en capitule globuleux.

La menthe verte (Mentha spicata), (ou encore appelée menthe douce, menthe en épi, Mentha crispa, Mentha scotica, Mentha viridis). C’est une des plus courantes au jardin. Elle peut atteindre 60 cm de hauteur. Le feuillage est vert profond sauf les jeunes feuilles qui sont en général plus claires. Les feuilles sont lancéolées, subsessiles, aux bords en dents de scie. Les fleurs, blanches à roses, forment des épis et apparaissent en été. Ses stolons peuvent la rendre particulièrement envahissante.

sous-espèce :
  • Mentha spicata ssp. tomentosa
cultivars :
  • Mentha spicata ‘Crispa’ = Mentha spicata crispata
  • Mentha spicata ‘English Mint’
  • Mentha spicata ‘Kentucky Colonel’
  • Mentha spicata ‘Maroccan’
  • Mentha spicata ‘Moroccan’
  • Mentha spicata ‘Nanna’
  • Mentha spicata ‘Nigra’

La menthe à feuille ronde (Mentha suaveolens), (ou encore appelée menthe odorante, Mentha insularis , Mentha macrostachya, baume sauvage, menthastre, bonhomme, menthe de cheval, menthe simple). Elle vit, elle aussi, de préférence au bord des ruisseaux, en milieu plutôt humide et ombragé. Elle peut faire de 10 à 80 cm de hauteur. Elle porte des poils crépus, mous, ondulés. La tige est dressée, quadrangulaire, tomenteuse. Ses petites feuilles sont presque rondes, gaufrées, ridées et velues. Elles sont opposées décussées et sessiles. Le dessous est blanc tomenteux. Caractère distinctif : tige terminée non par des feuilles mais par des inflorescences, en épis coniques, de couleur blanc rosé.

sous-espèce :
  • Mentha suaveolens ssp. timija
cultivars :
  • Mentha suaveolens ‘Calixte’
  • Mentha suaveolens ‘Citron’
  • Mentha suaveolens ‘Mobillei’
  • Mentha suaveolens ‘Orange Mint’
  • Mentha suaveolens ‘Variegata’

La menthe des champs (Mentha arvensis), (ou encore appelée baume des champs, pouliot-thym, menthe commune, Mentha austriaca). On la trouve notamment dans les prairies humides ou dans les fossés. Elle peut faire de 10 à 40 cm. Elle porte des poils plus ou moins nombreux. La tige est dressée ou étalée, quadrangulaire. Elle est terminée par des feuilles et non par des fleurs. Les feuilles sont ovales, pointues et dentées. Elles sont toutes pétiolées. Les fleurs, roses, sont verticillées en glomérules et situées à l’aisselle des feuilles tout au long de la tige. Elle fleurit de juillet à septembre.

variétés :
  • Mentha arvensis var. piperascens
  • Mentha arvensis var. villosa (ou encore appelée Mentha canadensis)
cultivars :
  • Mentha arvensis ‘Banana’

La menthe des cerfs (Mentha cervina) (ou encore appelée Mentha punctata, Pulegium cervinum, Preslia cervina). C’est une menthe qui peut faire de 10 à 50 cm. Elle a une odeur forte et pénétrante. Ses tiges, glabres, ascendantes ou dressées, sont creuses et très feuillées. Les feuilles sont sessiles, fasciculées aux noeuds, de forme linéaire ou linéaire-lancéolée, obtuses, entières ou dentelées. Les fleurs rosées sont disposées en verticilles à l’aisselle des feuilles.

cultivar :
  • Mentha cervina ‘Alba’

La menthe pouliot (Mentha pulegium). Elle peut faire de 10 à 50 cm. Elle est velue-grisâtre ou glabrescente, avec une odeur très forte. Les tiges sont dressées ou étalées-ascendantes. Les feuilles sont petites, courtement pétiolées, ovales ou oblongues, obtuses ou subaiguës, denticulées ou presque entières. Les fleurs sont rosées ou lilacées, en verticilles nombreux, écartés, multiflores, très compacts, tous à l’aisselle des feuilles.

cultivars :
  • Mentha pulegium ‘Cunningham Mint’ (ou encore appelée Mentha pulegium ‘Dwarf Pennyroyal’)
  • Mentha pulegium ‘Snowcones Purple’
  • Mentha pulegium ‘Snowcones White’

La menthe à longues feuilles (Mentha longifolia ssp. longifolia) (ou encore appelée menthe des bois, Mentha ambigua, Mentha sylvestris, Mentha incana, Mentha spicata var. longifolia). Elle peut faire de 30 cm. à 1 m., avec une odeur plutôt agréable. Elle est couverte d’une pubescence blanche-soyeuse. Les tiges sont dressées, pubescentes. Les feuilles sont sessiles, opposées, aiguës, minces, non ridées, dentées en scie, de forme ovale-oblongue ou lancéolée, blanchâtres-tomenteuses au moins en dessous. Les fleurs rosées ou lilas, sont disposées en épis terminaux assez compacts, cylindriques-subaigus.

cultivar :
  • Mentha longifolia ‘Buddleia’

La menthe corse (Mentha requienii) (ou encore appelée Mentha corsica, Thymus corsicus, Mentha obovata). C’est une petite menthe de 3 à 12 cm, glabre ou un peu velue, odorante, à tiges filiformes couchées-rampantes, ayant le port d’un Thym. Ses feuilles sont petites (3-5 mm.), toutes pétiolées, ovales-orbiculaires, entières ou peu sinuées. Ses fleurs sont rosées, en verticilles axillaires, écartés, petits, lâches, la plupart à 2-6 fleurs

Mentha haplocalyx …

Mentha helvetica …

Mentha satureioides …

Quelques hybrides naturels

  • Le croisement entre la Mentha aquatica et la Mentha spicata donne la menthe poivrée (Mentha x piperita) (ou encore appelée Peppermint, Mentha x citrata, Mentha x dumetorum, Mentha nigricans). Comme c’est un hybride stérile, la reproduction se fait par des boutures, des stolons ou des drageons. Il existe de très nombreux cultivars de menthe poivrée :
    • Mentha x piperita ‘After Eight’
    • Mentha x piperita ‘Basil’ (ou encore appelée Mentha x piperita f. citrata ‘Basil’)
    • Mentha x piperita ‘Citrata’ (ou encore appelée Mentha odorata, Mentha x piperita f. citrata)
    • Mentha x piperita ‘Bergamot’ (ou encore appelée Mentha x piperita f. citrata ‘Bergamot’)
    • Mentha x piperita ‘Black Mitcham’
    • Mentha x piperita ‘Blue Balsam’
    • Mentha x piperita ‘Candymint’
    • Mentha x piperita ‘Chocolat’
    • Mentha x piperita ‘Eau de Cologne’ (ou encore appelée Mentha x piperita f. citrata ‘Eau de Cologne’, Mentha x rotundifolia ‘Eau de Cologne’)
    • Mentha x piperita ‘Grapefruit’
    • Mentha x piperita ‘Lime’
    • Mentha x piperita ‘Mitcham’
    • Mentha x piperita ‘Nigra’
    • Mentha x piperita ‘Réglisse’
    • Mentha x piperita ‘Reversonii’
    • Mentha x piperita ‘Riqulès’
    • Mentha x piperita ‘Senior’
    • Mentha x piperita ‘Swiss’
    • Mentha x piperita ‘Variegata’
  • Le croisement entre la Mentha aquatica et la Mentha suaveolens donne la menthe suave (Mentha x suavis) (ou encore appelée Mentha x maximilianea).
  • Le croisement entre la Mentha aquatica et la Mentha arvensis donne la Mentha x verticillata.
  • Le croisement entre la Mentha aquatica, la Mentha arvensis et la Mentha spicata (croisement triple) donne la Mentha × smithiana (ou encore appelée Mentha rubra, Mentha rubra var. raripila).
  • Mentha x villosa (ou encore appelée Mentha x cordifolia, Mentha x niliaca).Quelques variétés :
    • Mentha x villosa var. alopecuroides (ou encore appelée Mentha x villosa f. alopecuroides, Mentha nemorosa var alopecuroides)
    • Mentha x villosa var. nicholsoniana
    • Mentha villosa var. villosa
  • Mentha x carinthiaca (ou encore appelée Menthe de Carinthie, Mentha x muelleriana).
  • Mentha x gracilis (ou encore appelée Mentha cardiaca, menthe gingembre, menthe rouge, Mentha x gentilis) qui est un hybride entre Mentha spicata et Mentha arvensis.Quelques cultivars :
    • Mentha x gracilis ‘Aurea
    • Mentha x gracilis ‘Variegata(ou encore appelée Mentha x gentilis ‘Emerald and Gold’).
  • Mentha x villosonervata (ou encore appelée Mentha longifolia var. horridula).
  • Mentha x rotundifolia (ou encore appelée Mentha x velutina). Quelques variétés et cultivars :
    • Mentha x rotundifolia var. webberi
    • Mentha x rotundifolia ‘Nanna’
    • Mentha x rotundifolia ‘Variegata’

Cultivars non rattachés à une espèce

  • Mentha Jokka (ou encore appelée Mentha spicata ‘Jokka’, Mentha suaveolens ‘Jokka’)
  • Mentha ‘Kortrijk’
  • Mentha ‘Purple Sensation’
  • Mentha ‘Silver Queen’
  • Mentha ‘Tigra’

Reconnaitre une menthe en trois temps

Le tableau ci-dessous aide à la reconnaissance des principales espèces de menthes botaniques, en observant successivement :

  • l’emplacement des inflorescences (inflorescence terminale ou à l’aisselle des feuilles = axillaire).
  • le rattachement des feuilles à la tige (sessile = sans pétiole, subsessile = presque sans pétiole, ou enfin pétiolée).
  • la forme globale des feuilles.
Reconnaître les principales menthes

Reconnaître les principales menthes