Acacia et Mimosa, attention aux confusions
Mimosa en fleur

Le langage courant est trompeur. Je l’ai illustré déjà avec les « corbeilles d’argent » ou avec les Geranium qui n’en sont pas.

La même situation se retrouve avec les Acacias et les Mimosas. En effet, dans l’ancienne famille des Légumineuses, maintenant découpée en 3 familles (les Fabaceae, les Caesalpiniaceae et les Mimosaceae), on trouve entre autres :

  • Le Mimosa, de la famille des Mimosacées,
  • L’Acacia, de la famille des Mimosacées aussi,
  • Le Robinia, de la famille des Fabacées.

Jusque là tout est clair, du moins je l’espère : c’est simple, 3 Genres différents portant bien sûr des noms différents et appartenant à 2 Familles distinctes.

Maintenant, voilà de quoi tout mélanger :

  • Le Mimosa est appelé en langage courant la « sensitive« , vous savez, cette plante qui lorsqu’on la touche, voit ses feuilles se rétracter.
  • L’Acacia, c’est ce que les fleuristes appellent couramment Mimosa, celui qui fleurit abondamment sur la Côte d’Azur ou dans l’île de Noirmoutier dès le mois de Février.
  • Le Robinia, c’est ce qu’on appelle dans nos campagnes l’acacia, ou mieux, lorsqu’on est un peu plus au fait de la botanique, le faux-acacia.

Retenez donc que :

  • l’acacia de nos campagnes n’est pas un acacia mais un Robinia.
  • le mimosa de nos fleuristes n’est pas un mimosa, mais un Acacia.
  • et gardez l’appellation Mimosa pour la toujours étonnante sensitive.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
×
×

Panier

Fermer le panneau
%d blogueurs aiment cette page :