Grande prairie

Grande prairie

Tout au long de la rivière, une large bande plate d’environ 1 hectare reste en prairie naturelle, régulièrement tondue par l’équipe du CAT du Tallud. Notre choix, c’est de garder cet espace dégagé, ce qui donne de l’aération et du dégagement à l’ensemble du parc.

On peut ainsi se promener ou s’installer au bord de la rivière, écouter le chant des oiseaux, le bruit de l’eau et le souffle du vent …

Cette prairie a été longtemps plantée de peupliers que nous avons abattus en 2008. Nous avons abondamment utilisé le broyat des plus fines branches pour faire du paillage de bois raméal fragmenté (BRF).

Cigalou

Cigalou

Trois bosquets d’arbustes ou d’arbres, constitués d’espèces beaucoup plus variées, sont venus remplacer les peupliers dès l’hiver 2008-2009. Ils ont été choisis pour l’intérêt de leur feuillage ou de leur écorce.

Cigalou, le cheval de la maison, occupe la partie haute de la prairie, avec ses deux complices asinins, Lisette et Charlot. Le trio vit en bonne entente, même si Cigalou se comporte parfois en chef égoïste. Il est vrai qu’il a l’avantage de l’ancienneté dans les lieux.

L’espace qui leur est réservé n’est pratiquement jamais tondu : ils s’en chargent eux-mêmes plutôt bien.

Promenade vers les massifs de la grande prairie :

Quelques autres photos de la prairie