Genre : Alchemilla
Espèce : mollis

L’Alchemilla mollis fait partie de la Famille des Rosacées, dans l’Ordre des Rosales. C’est une très grande famille dans laquelle on trouve plus d’une centaine de Genres et plus de 3300 espèces, comme le Crataegus (aubépine), le Prunus, la Potentilla parmi beaucoup d’autres.

Nom vernaculaire : Alchémille.

Le Genre Alchemilla

Le Genre Alchemilla compte environ 250 espèces de vivaces qu’on trouve dans des climats fort divers de l’Hémisphère Nord (en zones tempérées, en zones tropicales, en zone arctique), dans de nombreux endroits dans le monde. C’est une plante de zones montagneuses, de prairies, de lieux rocailleux ou de bois clairs.

Les Alchemilla sont rustiques à très rustiques.

Elles s’adaptent à tous sols humifères et frais et préfèrent une exposition au soleil ou à mi-ombre.

On peut les multiplier par division des rhizomes au printemps ou à l’automne ou par semis en pot au printemps.
Pas de problèmes de maladie, mais les limaces et escargots sont friands des jeunes pousses.
Alchemilla mollisAlchemilla mollis

L’espèce Alchemilla mollis

L’Alchemilla mollis est aussi communément appelée Manteau de Notre-Dame. C’est une plante qui peut faire 40 cm de haut et autant de large.

Elle est originaire de l’Est des Carpates, du Caucase et de la Turquie.

Comme toutes les Alchémilles, elle est vivace. C’est une plante très rustique.

Elle forme une touffe de belles feuilles vert pâle couvertes d’un duvet doux et tendre. Les feuilles sont presque rondes, dentées, avec des lobes peu profonds . La rosée forme des perles du plus bel effet sur ce feuillage. On raconte que les alchimistes, au Moyen Age, recueillaient ces perles de rosée pour préparer la « pierre philosophale ». C’est de cette légende que vient le nom d’Alchémille.

L’Alchemilla est souvent utilisée en bordure de massif. Elle peut pousser dans très peu de terre, dans les creux d’un muret ou d’un escalier. On peut l’associer avec des Nepetas aux épis bleus ou avec le rose d’un rosier.

L’Alchemilla mollis fleurit de juin à septembre. Elle forme des cymes vaporeuses constituées de très nombreuses fleurs vert chartreuse minuscules. On peut utiliser ces inflorescences pour faire des bouquets frais ou secs. Si on coupe toute la plante après la première floraison, elle refait de belles feuilles puis une nouvelle floraison en septembre.

L’Alchemilla mollis se ressème spontanément. Si l’on veut éviter d’être envahi, il suffit de couper les fleurs avant qu’elles ne forment des graines.

L’Alchemilla mollis a également des fonctions médicinales ou culinaires. Une infusion des feuilles facilite la ménopause. En décoction, les feuilles traitent les inflammations oculaires, la diarrhée, l’acné ou les rougeurs. Les jeunes feuilles sont utilisées dans le thé suisse ou en salades.

Autres espèces du Genre Alchemilla dans cette encyclopédie