L'Encyclopédie - Culture

des plantes de jardin ou d'intérieur


Le contenu de cette encyclopédie

Cette encyclopédie comprend actuellement près de 130 000 références de noms, correspondant à plus de 20 000 espèces de plantes différentes. Elle comprend également plus de 2 000 photos, la plupart prises dans les Jardins du Gué.

Les informations sont plus ou moins riches selon les espèces : pour une plante donnée, vous pourrez trouver son origine géographique, son milieu naturel, sa famille, ses différentes appellations botaniques ou vernaculaires (c'est-à-dire en langage courant), le nombre d'espèces du même Genre, sa rusticité, sa caducité, ses dimensions (en hauteur et en largeur), sa période de floraison, ses conditions de culture (exposition, sol, besoin en eau ...), son utilisation habituelle, les maladies ou les ennemis qui peuvent la menacer et éventuellement, une ou plusieurs photos de la plante ... Ces informations peuvent être, selon les cas, fournies au niveau du Genre et/ou de l'espèce et/ou du cultivar.


Pour rechercher dans l'encyclopédie

Vous pouvez retrouver une plante par son nom courant ou par son nom botanique. Lorsque plusieurs noms existent pour une même espèce, vous pouvez accéder à l'espèce par n'importe lequel de ses noms.
Vous pouvez saisir la totalité du nom ou le début seulement du nom. Vous pouvez aussi, si vous choisissez l'option "contenu", effectuer une recherche non seulement sur les premières lettres mais aussi sur tout emplacement dans le nom de la plante.
Ainsi, avec "Julie" et l'option "contenu", vous trouverez la Julienne des dames, mais aussi le Dahlia 'Jesco Julie'.

Attention, veillez à saisir un nombre de caractères suffisant sinon la liste en retour sera trop longue. Sachez que seules seront affichées les listes de 100 noms au maximum.


Cette encyclopédie est en enrichissement permanent :

La liste des plantes s'allonge, le nombre de photos augmente et les descriptions se complètent régulièrement. C'est celle avec laquelle je travaille quotidiennement pour les Jardins du Gué. Mon espoir est qu'elle puisse également vous être utile.


----------------------------------------------------------------------------

100 Réponses à Encyclopédie des plantes

  1. DE PARSEVAL 13 avril 2014 à 16 h 12 min #

    Depuis quelques jours mon plant de gaura rouge a une attaque de gros pucerons : larves blanches, puis vert clair,
    puis insecte vert. Ils laissent sur la plante des amas d’écume blanche. Que faut-il faire ?

    • guedeflais 15 avril 2014 à 18 h 08 min #

      S’il s’agit de pucerons, vous pouvez vous procurer, en jardinerie ou sur internet, des larves de chrysopes ou de coccinelles qui vous en débarrasseront.

  2. Soizic 9 avril 2014 à 14 h 24 min #

    Bonjour…

    Sans doute par nostalgie, je songe souvent à la jolie campanula blanche et magnifique que possédait maman.
    Hélas, je ne trouve pas en jardinnerie « Campanula Ysophylla » correspondante : où dois-je m’adresser pour
    obtenir pied ou bouture ?
    Merci de votre attention

    • Anonyme 24 avril 2014 à 20 h 27 min #

      j’ai vu des campanules blanches aujourd’hui dans une jardinerie « botanic »
      suzy

  3. Amml 26 mars 2014 à 10 h 40 min #

    Où trouver des Pyracantha x crenato-serrata
    merci par avance

    • guedeflais 27 mars 2014 à 22 h 47 min #

      Pour l’instant, je n’ai trouvé aucune pépinière qui propose cette plante. Mais ne désespérons pas.

  4. elisabeth 25 janvier 2014 à 18 h 09 min #

    Bonjour,

    Nouvelle arrivée sur Saint-Nazaire (44) et à moins d’un kilomètre de la mer, j’ai détruit une haie de lauriers-sauce âgée de 25 ans entre un mur de clôture et le long d’une terrasse bétonnée sur laquelle j’ai implanté une pergola. Pour la couvrir rapidement je pense à un akébia. Mais la place laissée par la haie est implantable (fondation du mur, déchets de béton et racines) sans travaux extrêmes.
    Puis-je planter l’akébia dans un pot auquel j’enlève le fond et que j’enterre d’une dizaine de centimètres, afin qu’il s’enracine seul dans le sol tout en ayant à manger ses premières années ?
    Et si oui, pouvez-vous me guider sur le choix de la forme du pot (haut et étroit ?) et sur sa contenance de départ.
    J’ai la même idée pour des hortensia paniculés.
    C’est idiot ou c’est futé ?
    Merci pour votre aide. Cordialement

    • guedeflais 26 janvier 2014 à 13 h 00 min #

      Bonjour,
      C’est une très bonne technique pour installer des végétaux là où le sol est ingrat. Pour le pot, compte tenu du système racinaire de l’Hydrangea et de l’Akebia, choissisez le plutôt large et de bonne profondeur.

      • Vié Josiane 13 février 2014 à 9 h 57 min #

        bienvenue dans notre région je suis à Fedrun St Joachim,

        l’akebia n’a pas besoin de grand chose pour prospérer et quand il est parti ça va très vite , j’ai même eu des fruits très curieux et comestibles ç’est amusant.

        Bon courage et bonne plantation.

        Promenade en barque 200 rue du Chef de l’île .
        amicalement vôtre

Laisser un commentaire