Les 7 colonnes florentines

Vous êtes ici dans la partie la plus ancienne des Jardins du Gué. C’est ici qu’a commencé le premier jardin. Cet espace a été réalisé sous l’impulsion de Madame Panzani dans les années 1980, avec le concours du paysagiste François Chevalier.

L’objectif était de créer un jardin florentin. C’est dans cet esprit qu’on été installées ici les sept colonnes qui se dressent au milieu de la végétation, ainsi que le bassin et les murets de granit taillé.

Nous avons la chance d’avoir en cet endroit une source naturelle. C’est là que se situait autrefois la fontaine où ceux qui vivaient dans l’ancienne ferme venaient puiser leur eau. Vous la voyez dans le trou au pied du mur. Ce lieu reste donc toujours relativement frais.

Remarquez le contraste entre la fraîcheur de cette zone d’une part, avec la sécheresse et l’aridité du muret des succulentes juste au-dessus d’autre part : deux éco-systèmes totalement opposés à quelques mètres de distance !

L’helxine envahit le muret en été. Même les potées peuvent être presque totalement enfouies sous ces petites feuilles qui adorent l’humidité.

Soleirolia soleirolii (helxine)