Autour de l'heptacodion

Nous retrouvons à nouveau le chiffre sept avec l’heptacodion. Cet arbuste venu de Chine n’a été introduit dans les jardins occidentaux que très récemment (1990).

Le mot heptacodion vient du grec “hepta” qui signifie sept et “codeia” qui signifie tête, en raison de ses inflorescences en capitules à sept fleurs. On l’appelle aussi “Fleurs des sept fils du Zhejiang”.

Sa floraison, en fin de saison, est d’abord blanche, puis rose pour finir presque rouge.

Son écorce s’exfolie, c’est-à-dire qu’elle se détache, on dit aussi qu’elle se desquame, laissant apparaître une teinte beige rosé qui éclaire la silhouette de l’arbuste.

C’est un arbuste qui a toutes les qualités, puisqu’il nous offre aussi pendant sa floraison un subtil parfum de jasmin !

Fleur de l'heptacodium
Fleur de l'heptacodium