L’expression “plantes grasses” est souvent utilisée pour désigner ce type de plantes. Elles ont en effet très souvent des feuilles épaisses, mais il ne s’agit pas de graisse comme leur nom pourrait le laisser penser, mais de “suc”, cette substance qu’elles stockent pour résister aux conditions les plus difficiles. D’où le nom de plante ‘succulente’.

Bon nombre d’entre elles vivent dans des déserts ou des terres arides. Elles se contentent donc de très peu.

La joubarbe se multiplie par stolons, lesquels sont très courts et très fragiles, ce qui fait que la fille se détache très vite de la mère avant même d’avoir des racines, puis roule quelque part où elle va s’installer à son tour et se reproduire de la même façon.