Pour le bon usage de chacun de ces mots, rien ne vaut un petit rappel de leur définition, et quelques petits schémas.

Les termes qui se rapportent à une feuille

Pétiole : Le pétiole fait partie de la feuille, c’est la partie étroite qui relie le limbe à la tige. Ce terme vient du latin « petiolus« , qui signifie petit pied. S’il n’y a pas de pétiole, la feuille est dite sessile. Si le pétiole est très court, la feuille est dite sub-sessile. si le pétiole est normal, la feuille est dite pétiolée.

Pétiolule : Lorsque la feuille est une feuille composée, le petit pétiole qui porte les folioles s’appelle un pétiolule.

Pétiole et pétiolule

Pétiole et pétiolule

Les termes qui se rapportent à une fleur ou un fruit

Pédoncule : C’est également une petite tige, mais qui porte cette fois-ci une fleur ou une inflorescence, puis, s’il y a fécondation, le fruit (le gland, par exemple, chez le chêne pédonculé Quercus robur). On appelle aussi cette tige une hampe, notamment lorsqu’elle est quasiment dépourvue de feuilles ou de bractées le long de la tige et qu’elle part du collet (comme chez la tulipe, par exemple). S’il n’y a pas de pédoncule, la fleur est dite sessile.

Pédicelle : Quand une fleur est ramifiée, qu’elle forme donc ce qu’on appelle une inflorescence, la petite ramification qui porte une fleur unique s’appelle un pédicelle.

Pédicule : C’est une sorte de petit pédicelle. Le terme est utilisé en relation avec des organes particuliers comme par exemple la petite queue qui porte l’aigrette dans une fleur de pissenlit.Pedoncule