S’agissant du nom des plantes, lorsque l’on passe du langage courant au latin, ou inversement, la forte ressemblance du vocable aide beaucoup. Par exemple, Rosa et rose, ou Tulipa et tulipe ou encore Allium et ail, Lilium et lys … Parfois même le nom latin est passé dans le langage courant, comme le Geranium, le Fuchsia, l’Amaryllis

Attention toutefois aux faux amis, comme l’acacia et le mimosa, voir l’article sur ce sujet.

Dans le même genre des faux amis, il faut se souvenir que le seringat n’est pas le Syringa.

Le seringat, c’est le nom commun du Philadelphus, un arbuste de la Famille des Hydrangeaceae. Ils forment de magnifiques inflorescences blanches en mai-juin, au parfum sublime. Aux Jardins du Gué, on trouve, par exemple, juste à l’entrée, le Philadelphus ‘Buckley’s Quill’ (voir photo ci-dessous).

Philadelphus 'Buckley's Quill'

Philadelphus 'Buckley's Quill'

Le Syringa, c’est le nom botanique du lilas, qui fait partie de la Famille des Oleaceae. Celui qui orne bon nombre de jardins, c’est le Syringa vulgaris, qui se décline en de nombreux cultivars. En voici une variété photographiée aux Jardins du Gué.

Syringa vulgaris

Syringa vulgaris

En synthèse, le seringat se réfère au nom botanique Philadelphus, et le lilas se réfère au nom botanique Syringa, plantes qui, contrairement aux apparences, ont plus de différences que de ressemblances puisqu’elles appartiennent à 2 Familles différentes.