Le puits

Le puits

Dans un angle du Jardin Florentin se trouve un vieux puits surmonté d’une ferronnerie orné d’un coq en plein cocorico. Ce puits sert de jardinière en été comme en hiver. Ainsi s’y succèdent pelargonium, chrysanthèmes, tulipes, etc.

Précédemment ce puits était entouré de Juniperus. Comme en d’autres endroits du Jardin Florentin, ces Juniperus ont été arrachés pour laisser place à des plantations plus diversifiées et plus colorées.

En 2009, nous y avons installé un olivier auquel nous tenons beaucoup car offert par des amis de long et superbe campagnonage. J’espère qu’il trouvera là pleine prospérité, même si le climat de ce fond de vallée n’est sans doute pas celui qu’il préfère.

Vues générales du massif autour du puits

Quelques plantes de ce massif

Voir l’encyclopédie de ces plantes