Basilic 'Fin, vert, nain, compact'

Basilic 'Fin, vert, nain, compact'

Le basilic (Ocimum basilicum) est une aromatique de culture facile. On peut faire ses semis soi-même, puis on replante en pot ou en pleine terre de préférence au soleil, car le basilic aime bien la chaleur. Mais, en pot, il faut veiller à l’arrosage : pas trop d’eau, les racines ne le supporteraient pas; mais pas trop sec quand même, le développement du basilic en pâtirait.

Ensuite, il est indispensable de pincer régulièrement le basilic, c’est-à-dire de couper la partie haute des tiges, entre deux départs de feuilles (noeuds). Les bourgeons qui se trouvent à l’aisselle des feuilles vont donner de nouvelles tiges. Ainsi la touffe de basilic restera bien garnie et les têtes coupées rejoindront, bien évidemment, directement la cuisine.

Il faut pincer le basilic avec ses ongles et non avec des ciseaux, pour éviter l’oxydation de la section de tige.

Il est important aussi de couper les têtes des tiges de basilic pour l’empêcher de « monter » à fleur, car alors il ne pourrait plus longtemps produire de nouvelles feuilles. Toutefois, on peut laisser un pied produire des fleurs pour avoir des graines pour le semis suivant : il est souhaitable, en effet, de renouveler le basilic chaque année, même si on peut espérer le garder d’une année sur l’autre en le rentrant à l’abri du gel (il lui faut au moins 10 °C). Sachez qu’on peut aussi le bouturer facilement en mettant une tige dans l’eau : elle va rapidement produire des racines, permettant ainsi d’obtenir un nouveau pied de basilic.

Pour les amateurs de collection, il existe de nombreuses variétés de basilic. En voici quelques unes :