Les Jardins du Gué - Glossaire botanique -

Glossaire botanique

/Glossaire botanique
­

Glossaire de Botanique végétatif

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

végétatif, végétative (adj.)
Qui se rapporte à la vie de la plante hormis sa floraison et sa fructificaation. Qui se rapporte à tout ce qui n'est pas lié aux organes et à la vie sexuels de la plante.

Définitions associées

floraison (n.f.)
Période où les fleurs d'une plante sont épanouies. Cette période est spécifique à chaque espèce. Elle est, en outre, déterminée par les conditions d'environnement (température, lumière, humidité) et par les phytohormones.

organe (n.m.)
Désigne toute partie d'une plante qui remplit une fonction particulière : une feuille, une racine, une fleur, un pétale, une étamine, un poil ... ou encore un ensemble de tissus ou de cellules qui remplit une fonction spécifique.



Définitions de contexte

apomixie (n.f.)
Mode de reproduction des plantes sans fécondation, soit sans formation de graines par multiplication végétative (bouture, marcotte, bulbille ...), soit avec formation de graines mais sans fécondation (c'est l'agamospermie).

bisannuelle (adj.)
Qualifie une plante qui accomplit son cycle végétatif sur deux années, la production de fleurs et de graines ayant lieu la deuxième année seulement.

bouturage (n.m.)
Technique de multiplication végétative par plantation d'un fragment de végétal afin de lui faire produire des racines et d'obtenir ainsi un clone du végétal d'origine.

broussaille (n.f.)
Végétation touffue fréquente sur des terrains incultes constituée principalement d'arbustes et de plantes épineuses.

brousse (n.f.)
Type de végétation des régions tropicales sèches, constituée principalement d'arbrisseaux, d'arbustes et d'herbes sèches.

bush (n.m.)
Type de végétation constituée de buissons serrés et d'arbres isolés qu'on peut trouver notamment en Australie ou en Afrique du Sud.

chamaephyte, chaméphyte (n.f.)
Plante vivace dont les bourgeons destinés au redémarrage de la végétation après la saison défavorable sont situés très légèrement au-dessus du sol.

clone (n.m.)
Plante génétiquement identique à une autre plante dont elle est issue par multiplication végétative.

cormus (n.m.)
1 - Appareil végétatif constitué d'un axe ou tige portant des rameaux, des feuilles et des racines (ou des rhizoides), caractéristique des plantes supérieures ou Cormophytes, par différence avec le thalle des Thallophytes. 2 - Utilisé en synonyme de corme : organe charnu de stockage souterrain, constitué d'une tige ou d'une base de tige, généralement annuel, le nouveau cormus se développant au-dessus de l'ancien.
A distinguer de : thalle

cryptophyte (n.f.)
Plante vivace qui disparait pendant le repos végétatif, ses bourgeons passant la saison défavorable à l'abri dans le sol ou dans l'eau.
Synonyme : géophyte

débourrement (n.m.)
Phase de reprise de la végétation avec allongement des bourgeons, puis éclosion de ces bourgeons, suivie du développement des feuilles. La période de débourrement est spécifique à chaque espèce. Le débourrement est déclenché notamment par le cumul des heures d'ensoleillement dans la "mémoire" de la plante.

dédifférenciation (n.f.)
Processus de retour de cellules différenciées à l'état méristématique, par exemple à la suite d'une blessure, avec perte de la spécialisation antérieure et capacité à exprimer à nouveau la totipotence initiale de la cellule. C'est ainsi que naissent des organes adventifs ou que des boutures peuvent émettre des racines. Cette faculté de réversibilité est la base de la multiplication végétative.
Synonyme : redifférenciation

diaspore (n.f.)
Organe de propagation d'une plante, soit par un mode sexuel (c'est la graine), soit par mode végétatif (partie quelconque de la plante qui assure sa dissémination).

division (n.f.)
1 - Méthode de multiplication végétative consistant à diviser un pied mère en plusieurs fragments, chacun possédant au moins des racines et un ou plusieurs rameaux ou bourgeons viables. 2 - Désigne les éléments d'une corolle, d'un calice, d'une feuille. 3 - En taxonomie, correspond à une groupe de plantes compris entre le Règne et la Classe

dormance (n.f.)
État d'une graine ou d'un organe végétatif dont la germination ou la croissance est suspendue. Cette vie au ralenti est générée par des conditions, généralement climatiques, défavorables à sa croissance, en hiver par exemple.

embryoïde (n.m.)
Toute petite plante obtenue par multiplication végétative en culture in-vitro.

géobotanique (n.f.)
Etude et analyse de la répartition des plantes et de la végétation sur la surface du globe.
Synonyme : phytogéographie

géophyte (n.f.)
Plante vivace qui disparait pendant le repos végétatif, ses bourgeons passant la saison défavorable à l'abri dans le sol ou dans l'eau.
Synonyme : cryptophyte

hémicryptophyte (n.f.)
Plante vivace dont les bourgeons se maintiennent au ras du sol durant la saison de repos végétatif.

herbicide non sélectif (expr.)
Substance ou préparation utilisée pour détruire l'ensemble de la végétation sans distinction.
Synonyme : herbicide total

herbicide total (expr.)
Substance ou préparation utilisée pour détruire l'ensemble de la végétation sans distinction.
Synonyme : herbicide non sélectif

hyphe (n.f.)
Elément végétatif filamenteux des champignons et des lichens, simple ou ramifié, cloisonné ou non, et dont l'enchevêtrement constitue le mycélium ou le carpophore.
A distinguer de : siphon

jardin sauvage (expr.)
Jardin laissant place à la nature spontanée, à la végétation, voire à la faune indigène ou reproduisant des milieux naturels, en général locaux.

macrophanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 5 m du sol, mais à moins de 25 m, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

marcottage (n.m.)
Technique de multiplication végétative à partir d'une portion de tige enterrée qui va émettre des racines tout en restant reliée au pied-mère. Après enracinement, le rameau sera séparé du pied-mère pour être planté indépendamment.

marcottage aérien (expr.)
Technique de multiplication végétative consistant à faire prendre racine à une portion aérienne d'une plante : on incise la tige, on l'entoure d'un substrat de sphaigne maintenu humide dans une enveloppe imperméable, et ce jusqu'au moment du sevrage quand les racines seront suffisamment développés.

marcottage en cépée (expr.)
Technique de multiplication végétative consistant à recouvrir de terre la base des tiges pour qu'elle émettent des racines.

mauvaise herbe (expr.)
Plante indésirable à l'endroit où elle se trouve et qui dispose souvent de facultés de multiplication puissantes : croissance vigoureuse avec cycle de végétation court, repousse aisée, production abondante de graines, parfois à longue faculté germinative, propagation souterraine par les racines ou les rhizomes

mégaphanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 25 m du sol, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

mésophanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 2 m du sol, mais à moins de 5 m, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

microphanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 25 cm du sol, mais à moins de 2 m, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

mise à fleur (expr.)
Opération naturelle ou provoquée consistant pour un méristème donné à se transformer en une ébauche florale, sortant de ce fait de sa phase végétative.

multiplication (n.f.)
Mode de propagation des végétaux, par voie sexuée ou végétative.

mycélium (n.m.)
Ensemble de filaments, appelés hyphes, provenant d'une spore et constituant l'appareil végétatif des champignons supérieurs.

nouaison (n.f.)
Après la fécondation, stade de végétation aucours duquel le jeune fruit commence à se former.

phanérophyte (n.f.)
Plante ligneuse dont les bourgeons, positionnés à plus de 25 cm du sol, peuvent résister à l'hiver grâce à des écailles et à une vie végétative fortement ralentie.

phytogéographie (n.f.)
Etude et analyse de la répartition des plantes et de la végétation sur la surface du globe.
Synonyme : géobotanique

plante à massif (expr.)
Plante de végétation annuelle, bisannuelle ou vivace utilisée pour produire un effet temporaire, pour la durée d'une saison.

propagule (n.f.)
1 - Chez les Bryophytes notamment, petit massif pluricellulaire, constituant un organe de dissémination et de multiplication d'une plante par voie végétative. 2 - Début de population suffisant pour permettre la colonisation d'un nouvel habitat.

redifférenciation (n.f.)
Processus de retour de cellules différenciées à l'état méristématique, par exemple à la suite d'une blessure, avec perte de la spécialisation antérieure et capacité à exprimer à nouveau la totipotence initiale de la cellule. C'est ainsi que naissent des organes adventifs ou que des boutures peuvent émettre des racines. Cette faculté de réversibilité est la base de la multiplication végétative.
Synonyme : dédifférenciation

remontant, remontante (adj.)
Se dit d'une plante qui fleurit et fructifie plusieurs fois dans la même saison de végétation.
A distinguer de : grimpant

savane (n.f.)
Type de végétation de milieux tropicaux ou subtropicaux et constituée principalement de graminées, le plus souvent de grandes dimensions.

savane herbeuse (expr.)
Savane sans végétation arborée, de plus de 80 cm de hauteur, constituée de graminées à feuilles caulinaires.
A distinguer de : steppe herbacée

sempervirent, sempervirente (adj.)
Se dit d'une plante qui conserve ses feuilles pendant la mauvaise saison, dont les feuilles persistent plus d'une saison de végétation.

serre tempérée (expr.)
Serre permettant d'offrir aux plantes une température comprise entre 5 et 12 °C environ, évitant le gel et préservant le repos végétatif.

somation (n.f.)
Dérive génétique non héréditaire, sous l'influence des conditions de milieu. La propapagation reste possible par voie végétative.

somatique (adj.) sôma (grec) = corps
1 - S'applique à toutes les cellules du corps, sauf les cellules sexuelles. 2 - S'agissant d'une mutation, désigne une modification génétique se traduisant par des aspects anormaux, modification qui peut se transmettre par multiplication végétative, mais pas par reproduction sexuée.

sous-bois (n.m.)
Végétation poussant sous le couvert des arbres.

sport (n.m.)
Mutation génétique naturelle ou provoquée d'une plante, qui peut être reproduite par multiplication végétative.

steppe herbacée (expr.)
Type de végétation de moins de 80 cm de haut constituée de graminées à feuilles étroites enroulées ou pliées.
A distinguer de : savane herbeuse

stolonnage (n.m.)
Mode de multiplication végétative à partir des stolons.

taille (n.f.)
Opération consistant à réduire ou à supprimer des branches, des rameaux, des racines, des fleurs ou des fruits d'un végétal afin d'en améliorer la forme, la végétation, la floraison, la fructification ou la santé.

thalle (n.m.)
Appareil végétatif sans tige, ni feuille, ni racine, ni vaisseaux conducteurs, caractéristique des végétaux inférieurs, notamment les Thallophytes.
A distinguer de : cormus

tropical, tropicale (adj.)
Qualifie un climat de la région des tropiques, chaud et humide, propice à une végétation luxuriante.

tubercule (n.m.)
Organe de réserve, généralement souterrain, qui assure la survie des plantes pendant la saison hivernale et qui permet souvent leur multiplication par voie végétative.


34 Commentaires

  1. patrick 25 juin 2014 à 12 h 28 min

    Bonjour,

    Je suis entrain d constituer un repertoire de formules florales de quelques plantes cultivées à donner à mes étudiants pour le cour de botanique que j’enseigne,pouvez vous me fournir quelques exemples?

    Merci!

  2. Anonyme 29 avril 2014 à 10 h 27 min

    Bonjour,

    D’abord bravo pour votre site et tous vos efforts.
    Juste une remarque à propos d’une définition du glossaire. Je lis à « archegone »: « … Il n’est repérable que chez les Cryptogames INVASCULAIRES supérieurs (Bryophytes ou Ptéridophytes) ».
    Et plus loin (dans les définitions associées): « Ptéridophytes »: Embranchement de végétaux VASCULAIRES, sans… »

    Peut-être mettre aussi les références de vos sources? Au moins les principales. Je sais c’est du travail en plus.
    En tous les cas, encore bravo et merci.

  3. sokhna mara 14 avril 2014 à 22 h 33 min

    slt jai 1problem avec une exercice
    on me demande c k cest la dichogamie,les variantes de ce phenomene.sil es possible qu’une fleur de formule florale :3s+3p+3e+2c soit concerne par ce phenomene ?justifiez votre reponse

  4. Patrick 21 mars 2014 à 18 h 20 min

    Bonjour

    Dans le but d’écrire un poème j’aimerais trouver de jolis noms de fleurs qui d’une part seraient capables de nyctinastie ou d’autre part de thermonastie.

    Merci

    • Bernard 21 mars 2014 à 21 h 02 min

      Pour la nyctinastie, vous avez par exemple le liseron. Pour la thermonastie, vous avez, entre autres, la tulipe.