Glossaire botanique

/Glossaire botanique
­

Glossaire de Botanique Cronquist

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

Cronquist
Botaniste nord-américain (1919-1992) qui a notamment réalisée la classification des plantes qui porte son nom (classification classique de Cronquist), dont la dernière publication date de 1981. Une autre classification existe maintenant, la classification phylogénétique APG.

Définitions associées

APG (abr.)
Abréviation de Angiosperms Phylogeny Group utilisée pour désigner la classification phylogénétique réalisée par cet organisme. L'APG en est à sa troisième version d'où successivement l'APG I (1998), puis l'APG II (2003) et maintenant l'APG III (2009).

classification (n.f.)
Discipline qui consiste à regrouper des êtres vivants (des plantes, par exemple) en ensembles hiérarchisés en raison de leurs caractères communs. Le plus haut niveau de regroupement est le Règne, puis viennent les Embranchements, les Classes, les Ordres, les Familles, les Genres et enfin les Espèces. Chacun de ces niveaux peut comporter des sous-groupes, du type sous-classe, sous-famille ou sous-espèce.

phylogénétique (adj.)
Se dit de la démarche qui consiste à reconstituer la filiation des espèces au cours de l'évolution. En botanique, elle a donné lieu à la nouvelle classification des plantes, dite APG, qui en est à sa troisième version datée de 2009.

classification classique (expr.)
Classification des plantes réalisée par Arthur Cronquist, botaniste nord-américain (1919-1992), dont la dernière publication date de 1981. Une autre classification existe maintenant, la classification phylogénétique APG.



Définitions de contexte

Caesalpiniacées
Famille de plantes dicotylédones de l'ordre des Fabales, dans la classification classique de Cronquist. Dans la classification phylogénétique APG II, ces plantes sont classées dans la sous-famille des Caesalpinioidées.

classification classique (expr.)
Classification des plantes réalisée par Arthur Cronquist, botaniste nord-américain (1919-1992), dont la dernière publication date de 1981. Une autre classification existe maintenant, la classification phylogénétique APG.

Fabacées
Famille de plantes dicotylédones de l'Ordre des Fabales en classification Cronquist. En classification phylogénétique APG III son périmètre équivalent est celui de la sous-famille des Faboidés, l'une des trois sous-famille des Fabacées en classification phylogénétique.

Fabales
Ordre de plantes dicotylédones de la classe des Magnoliopsidées, sous-classe des Rosidées. En classification classique (Cronquist, 1981) il comprend trois familles : - Césalpiniacées - Mimosacées - Fabacées ou Papilionacées. Dans la classification phylogénétique APG II (2003), clade des Fabidées, il comprend quatre familles : - famille Fabacées, - famille Polygalacées, - famille Quillajacées, - famille Surianacées. Les Fabacées incluent les plantes précédemment comprises dans les familles Césalpiniacées, Mimosacées et Papilionacées.


34 Commentaires

  1. patrick 25 juin 2014 à 12 h 28 min

    Bonjour,

    Je suis entrain d constituer un repertoire de formules florales de quelques plantes cultivées à donner à mes étudiants pour le cour de botanique que j’enseigne,pouvez vous me fournir quelques exemples?

    Merci!

  2. Anonyme 29 avril 2014 à 10 h 27 min

    Bonjour,

    D’abord bravo pour votre site et tous vos efforts.
    Juste une remarque à propos d’une définition du glossaire. Je lis à « archegone »: « … Il n’est repérable que chez les Cryptogames INVASCULAIRES supérieurs (Bryophytes ou Ptéridophytes) ».
    Et plus loin (dans les définitions associées): « Ptéridophytes »: Embranchement de végétaux VASCULAIRES, sans… »

    Peut-être mettre aussi les références de vos sources? Au moins les principales. Je sais c’est du travail en plus.
    En tous les cas, encore bravo et merci.

  3. sokhna mara 14 avril 2014 à 22 h 33 min

    slt jai 1problem avec une exercice
    on me demande c k cest la dichogamie,les variantes de ce phenomene.sil es possible qu’une fleur de formule florale :3s+3p+3e+2c soit concerne par ce phenomene ?justifiez votre reponse

  4. Patrick 21 mars 2014 à 18 h 20 min

    Bonjour

    Dans le but d’écrire un poème j’aimerais trouver de jolis noms de fleurs qui d’une part seraient capables de nyctinastie ou d’autre part de thermonastie.

    Merci

    • Bernard 21 mars 2014 à 21 h 02 min

      Pour la nyctinastie, vous avez par exemple le liseron. Pour la thermonastie, vous avez, entre autres, la tulipe.