Glossaire botanique

/Glossaire botanique
­

Glossaire de Botanique conifère

A  B  C  D  E  F  G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X  Y  Z

conifère (n.m.)
Arbre ou arbuste, souvent persistant, produisant des fruits sous forme de cônes écailleux.

Définitions associées

fruit (n.m.)
Organe végétal résultant du développement d'un ovaire fécondé et contenant les graines.

arbuste (n.m.)
Végétal ligneux d'une hauteur pouvant aller de 2 à 5 mètres, non ramifié dès la base, ce qui le distingue de l'arbrisseau.
A distinguer de : arbrisseau

arbre (n.m.)
Plante ligneuse d'une hauteur de 7 m au moins, avec un tronc ramifié au sommet.

cône (n.m.)
Fruit caractéristique des conifères, constitué d'un axe central portant de nombreuses écailles ligneuses sous lesquelles sont les graines.

écaille (n.f.)
1 - Petite lame mince et coriace, ou parfois charnue, accompagnant, recouvrant ou protégeant certains organes (bourgeon, bulbe ...). 2 - Petite feuille courte plaquée sur la tige de certains conifères. 3 - Elément d'un cône de conifères.

persistant, persistante (adj.)
Qualifie un organe (feuille, calice, corolle) qui subsiste sur la plante pendant plusieurs années. Qualifie un végétal dont le feuillage se renouvelle progressivement sur des cycles pluri-annuels. (environ tous les deux à cinq ans selon les types de végétaux).
Contraire : caduc



Définitions de contexte

acicole (adj.)
Qualifie un organisme qui vit dans les aiguilles de conifères et s'en nourrit.

aiguille (n.f.)
Feuille linéaire rigide d'un conifère.

cône (n.m.)
Fruit caractéristique des conifères, constitué d'un axe central portant de nombreuses écailles ligneuses sous lesquelles sont les graines.

écaille (n.f.)
1 - Petite lame mince et coriace, ou parfois charnue, accompagnant, recouvrant ou protégeant certains organes (bourgeon, bulbe ...). 2 - Petite feuille courte plaquée sur la tige de certains conifères. 3 - Elément d'un cône de conifères.

flèche (n.f.)
Partie sommitale de la tige d'un arbre, notamment d'un conifère.

phytophthora (n.m.)
Organisme parasite à l'origine de bon nombre de maladies telles que le mildiou de la tomate ou de la pomme de terre et le dépérissement de rhododendrons ou de conifères.

ramule (n.f.)
Pousse de l'année chez les conifères.

rocaille (n.f.)
Composition de décor de jardin à base d'éboulis de pierres, généralement en pente, et planté principalement de végétaux de forme basse et originaires des montagnes (vivaves, conifères nains, arbrisseaux ...).


34 Commentaires

  1. patrick 25 juin 2014 à 12 h 28 min

    Bonjour,

    Je suis entrain d constituer un repertoire de formules florales de quelques plantes cultivées à donner à mes étudiants pour le cour de botanique que j’enseigne,pouvez vous me fournir quelques exemples?

    Merci!

  2. Anonyme 29 avril 2014 à 10 h 27 min

    Bonjour,

    D’abord bravo pour votre site et tous vos efforts.
    Juste une remarque à propos d’une définition du glossaire. Je lis à « archegone »: « … Il n’est repérable que chez les Cryptogames INVASCULAIRES supérieurs (Bryophytes ou Ptéridophytes) ».
    Et plus loin (dans les définitions associées): « Ptéridophytes »: Embranchement de végétaux VASCULAIRES, sans… »

    Peut-être mettre aussi les références de vos sources? Au moins les principales. Je sais c’est du travail en plus.
    En tous les cas, encore bravo et merci.

  3. sokhna mara 14 avril 2014 à 22 h 33 min

    slt jai 1problem avec une exercice
    on me demande c k cest la dichogamie,les variantes de ce phenomene.sil es possible qu’une fleur de formule florale :3s+3p+3e+2c soit concerne par ce phenomene ?justifiez votre reponse

  4. Patrick 21 mars 2014 à 18 h 20 min

    Bonjour

    Dans le but d’écrire un poème j’aimerais trouver de jolis noms de fleurs qui d’une part seraient capables de nyctinastie ou d’autre part de thermonastie.

    Merci

    • Bernard 21 mars 2014 à 21 h 02 min

      Pour la nyctinastie, vous avez par exemple le liseron. Pour la thermonastie, vous avez, entre autres, la tulipe.